Désirs Fous de Karen Robards

Bonjour et bon dimanche à tous ! J’espère que chez vous, il fait plus chaud que sur le métropole Lilloise ! Brrrrr, quel froid ici ! Un temps à rester sous sa couette avec un bon Jake ! ^^ D’ailleurs, pour vous, mon avis sur Désirs fous de Karen Robards.

Broché: 375 pages
Editeur : J’ai lu (5 septembre 2012)
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290057991
ISBN-13: 978-2290057995
Prix : 6,95 €
 

Résumé :  J’en offre cent dollars ! Une lueur de défi dans les yeux, Lilah soutient les regards scandalisés. Jamais dans toute la Virginie on n’a vu une femme acheter un esclave.

Pourtant, c’est son seul moyen d’arracher à la mort son beau capitaine aux yeux d’émeraude. Joss, enchaîné, humilié, reconnaît aussitôt l’impétueuse jeune fille à qui il avait volé un baiser. Elle lui offre aujourd’hui sa liberté.

En route pour La Barbade, leur navire sombre, et ils échouent sur une île déserte. Lilah expérimente à son tour l’esclavage, celui des étreintes enfiévrées d’un homme qui la désire de tout son être.

 

Mon avis

Bon, je dois vous avouer que j’étais un peu réticente à lire cette histoire, d’abord par le côté époque dans laquelle se déroule l’action et ensuite par le fait que c’était une romance épicée. Je ne suis pas spécialement fan du genre mais pourtant, j’ai été surprise par ce roman. Pas un coup de coeur non plus, mais la lecture de ce livre n’a pas été mauvaise.

Un roman avec une trame moyennement solide ; une action qui faiblit au fur et à mesure de l’histoire ; des décors splendides et variés qui nous laissent un goût sucré de voyage en bouche ; des personnages légèrement intéressants, pas forcément attachants : Lilah, la petite bourgeoise et Joss, qui se voit privé de tout droit lorsqu’on découvre qu’il descend d’une esclave noire puis des personnages secondaires qui prennent toute leur importance durant l’histoire.

Romantique à souhait

Un soir de banquet, la belle Lilah (jeune fille très prude avec beaucoup de vertus promise à un mariage avec un certain Kevin) rencontre Joss, un garçon qui prétend être le fils de son oncle, qui a eu une aventure avec sa bonne avant de la mettre à la porte. Joss est donc le descendant d’une esclave noire ce qui fait de lui-même un esclave.

Il ne repartira pas libre de cette visite et sera emprisonné. Cependant, Lilah, amoureuse au premier regard (mais dégoûtée par le fait qu’il ait du sang noir), ne peut se permettre de le laisser à sa condition dans ce pays et décide de l’acheter pour l’amener à la Barbade, chez elle, afin qu’il travaille pour son père.

Pourtant, le navire, sur lequel tout le monde a embarqué, est victime du choléra et essuie une tempête. Lilah et Joss se retrouvent sur une île déserte, seuls au monde. Qui n’a jamais eu envie de se retrouver avec l’homme/la femme qu’on aime sur une île déserte ? ^^

L’esclavage amoureux

Sur cette île, Lilah devient l’esclave de Joss. Cette pimbêche (et je me pèse mes mots) va devenir la compagne de jeu de Joss et elle va découvrir le vrai feu de la passion. Cependant, le retour à la réalité les sépare et là, ça devient long, et chiant. Plus de passion, plus de mystère, l’auteur, comme les personnages, nous abandonnent en plein milieu de l’histoire, comme si tout le monde avait hâte que l’histoire touche à sa fin.

Après leur passage sur l’île déserte, le roman devient moins piquant, plus ennuyant. Pourtant, l’auteur avait bien commencé : l’esclavage du 18ème siècle en trame de fond, un amour impossible, les mariages mixtes, la sensualité, la passion, l’envie, la luxure, les non-dits, les préjugés … Mais j’ai vraiment eu du mal à terminer l’histoire, tant elle a été bâclée et prévisible. Ce n’est pas faute d’avoir essayé de me concentrer et de m’y intéresser.

En conclusion, l’histoire est sympathique, mais les personnages ne sont pas super attachants (et trop stéréotypés à mon goût). Les décors et les lieux où l’action se déroule, ont l’air sublime (et m’ont fait rêver !) alors que la fin est trop prévisible, rapide et bâclée à mon goût. Pourtant, j’ai passé un moment agréable de lecture. Jusqu’au naufrage ! (sans mauvais jeux de mots ^^).

 
A propos RockAndStone 516 Articles

Charlie – Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres.
#TeamRonWeasley

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*