Anges Déchus Tome 1 : Convoitise de J.R. WARD

 

S’il y a bien un roman que j’étais impatiente de découvrir c’est celui-ci. L’action se déroule dans le même bled paumé que la série de La Confrérie de la Dague Noire, sauf que cette fois ci au lieu d’avoir à faire avec des vampires, il y a des anges…
 
Bref, dès que j’ai eu le tome entre les mains, je me suis jeté dessus comme la misère sur le monde :p Enfin façon de parler.
 

Anges Déchus, T1 : Convoitise de J.R WARD

 

Broché: 544 pages
Editeur : MILADY (24 août 2012)
Collection : BIT LIT
Langue : Français
ISBN-10: 2811208259
ISBN-13: 978-2811208257
Prix Éditeur : 8,20 Euros
 
Son résumé : Dans l’univers de La Confrérie de la dague noire…

7 péchés capitaux. 7 âmes à sauver. Le premier combat entre un rédempteur qui n’a plus la foi et un démon qui n’a rien à perdre vient de commencer. Jim Heron est capable du pire comme du meilleur.

C’est la raison pour laquelle il a été choisi par les forces du bien et du mal afin de décider du destin de la Terre. Sa première mission : Vin diPietro, un entrepreneur obnubilé par l’appât du gain qui n’a jamais fait de place à l’amour dans sa vie jusqu’au jour où il rencontre Marie-Terese. Mais, entre eux se dresse un démon, bien décidé à collecter l’âme de Vin…

 

Mon avis :

Bon, au cas où, on ne l’aurait pas compris, l’éditeur appuie vraiment sur le fait que cela se passe dans le même univers que la confrérie. Les critiques sur ce début de série est assez mitigées et pour cause.
 
L’intrigue se passe donc à Caldwell où nous faisons la connaissance de Jim Héron. Un bon gros bœuf, au lourd passé qui bosse comme main d’œuvre sur un chantier.  Il faudra quelques chapitres et bon nombre de page pour comprendre que Jim n’est pas le héros de cette histoire mais LE personnage bon samaritain qui devra  emmener certaines personnes vers le bon chemin pour atteindre les routes du Paradis.
 

Les Routes du Paradis version J.R.Ward

 
Car la véritable trame de cette série est là : un combat entre anges et démons, entre bien et mal qui pourrait si Jim échoue dans sa mission, bien amener la fin du monde. Son premier job sera de conseiller Vin DiPietro un entrepreneur au cœur de pierre, à faire les bons choix dans sa vie.
 
C’est ainsi que leur chemin croisera celui de Marie-Térèse, une prostituée qui avait travaillé au zerosum et qui se retrouve à bosser pour la nouvelle boite. Marie Térèse, est loin d’être celle que tout le monde croit, et si elle en est arrivé là c’est parce qu’elle fuit un horrible passé.
 

Pretty Woman

 
Entre Marie Térèse et Vin c’est le coup de foudre immédiat mais quand un démon rode entre eux ainsi qu’un tueur fou, les choix ne seront pas toujours évident à faire… Heureusement, Jim est là pour veiller au grain.
 
Bref, que vous dire ? Voici une histoire ultra brouillonne et surtout très surréaliste. Les personnages sont loin d’être crédible dans leur rôle. Entre Marie Térèse la prostituée qui ne colle pas du tout, sans parler du riche entrepreneur sans cœur : Vin… qui n’est un riche entrepreneur sans cœur que de nom. Parce que dans l’ensemble, le personnage est aussi mignon qu’un bisounours a qui on aurait pris sa sucrerie.
 
Quant à Jim c’est un peu l’hôpital qui se fiche de la charité…enfin je n’ai pas compris pourquoi il est devenu celui qui pourrait faire basculer le monde du bon côté. Pourquoi a t-il été choisi par ceux d’en haut pour aider les gens à faire les bons choix dans leur vie ?  Jim c’est un peu un Butch non travaillé. Un peu bourrin avec un bon fond…Et puis il ne sera pas seul dans ses missions d’autres personnages assez mystérieux l’entourent.
 

Une histoire longue à se mettre en place et assez brouillonne.

 
Si l’action ne s’était pas déroulée un temps après certains évènement de son autre série, j’aurai pu jurer qu’il s’agissait là de son premier récit.
 

Pourtant, on retrouve bien ce petit côté Wardien qui me plait tant et qui finalement arrive a faire passer de belles couleuvres. Malgré se fouillis improbable et ses personnages pas du tout crédible, on accroche bien. Enfin pour ma part, j’ai bien accroché et j’ai lu le roman très rapidement. Vin et Marie Térèse sont attachants à leur manière, et même si leur histoire est juste improbable on la suit avec grand plaisir.

 
Une lecture plaisante si on exempte le côté surréaliste de la chose et la lenteur de la mise en place de l’histoire. Un lecture qui m’a laissé un bon gout de j’y reviens.
 
A voir avec la suite pour me forger une véritable idée de la série dans son entier.
 

Ce livre vous intéresse ? Vous pouvez l’acheter ICI

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. Je ne l’ai pas encore acheté, mais il est sur ma liste.
    En bonne fan de La confrérie, je me dois bien sur de le lire, même tout le monde dit que c’est nettement moins bien.
    Je suis sure que je serai ravi de retrouver quelques persos, ainsi que Caldwell. Et puis ça fera patienter en attendant le tome 11 de la confrérie (dans 202 jours 🙁 )
    Parait-il que l’on accroche à la série des anges déchus à partir du tome 3 ..?
    Merci pour ton avis Arty.

    • Mais de rien Alyson ^^.
      On croise Fhury mais il n’est pas dit que c’est lui mais à la description on le devine. On retrouve l’ambiance du zerosum et le Révérend est mentionné. Mais sinon ça s’arrête là.
      Je sais que aux States les avis sur cette série sont très mitigés. Mais je la suivrais car finalement, et ce, malgré ses faiblesses, j’ai bien aimé.

1 Rétrolien / Ping

  1. Anges Déchus Tome 2 : Addiction de J.R. WARD – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*