L’Emprise du Désir de Charlotte Featherstone

 

Cela va faire quelques semaines que je consacre mes lectures à la romance historique,et à mes SP. C’est pourquoi,  je voulais changer un peu, prendre quelque chose de différent, de beaucoup plus léger et en dehors de ma tour de pise importante. Je me suis donc tournée vers la collection « Spicy » (érotique) des éditions Harlequin.
 
Mon choix s’est arrêté sur un romans en numérique :

 

« L’Emprise du Désir » de Charlotte Featherstone

 

Format : Format Kindle
Taille du fichier : 542 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 373 pages
Editeur : Harlequin (1 mars 2010)
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Langue : Français
ASIN: B005OWJ5GY
Son prix :5,99 Euros

Son résumé :
Parce qu’il croit avoir perdu à jamais lady Anaïs, la femme qu’il désire plus que tout au monde, lord Lindsay s’est laissé emporter entre les bras d’une autre maîtresse, aussi voluptueuse mais autrement dangereuse : l’opium.

Semblables à de langoureux baisers, ses volutes sensuelles caressent son visage et se posent sur ses lèvres, l’emportant vers des cimes inexplorées. Et quand survient l’extase, le rideau de fumée se déchire, et, le temps d’un rêve, il possède en imagination la belle Anaïs.
Hélas, pour accéder encore et encore à cet instant magique, Lindsay a besoin de plus en plus d’opium, qui devient vite pour lui une sombre maîtresse, exigeante, insatiable. Alors, le jour où lady Anaïs resurgit dans sa vie, encore plus troublante, encore plus désirable, il comprend qu’il va devoir faire un choix. Car il ne pourra les posséder toutes les deux…

 

Mon avis : En prenant une romance érotique, j’étais loin de me douter que je ne sortirais pas indemne de ma lecture.

Lindsay et Anaïs sont des héros passionnés et vraiment passionnant ! Bien que le début soit un peu lent à mon gout avec des lourdeurs et des inégalités, le tout prend une autre dimension avec la découverte de la tromperie de Lindsay vis à vis d’Anaïs.

Un Amour hors contrôle

Dès le départ les héros s’aiment d’un amour tendre et charnel pour Anaïs, et obsessionnel pour Lindsay.

Pourtant, ils mettront du temps à se tomber dans les bras l’un de l’autre. Chacun ayant peur de perdre l’autre. Il leur faudra attendre plus de dix ans avant de se déclarer et de sauter le pas. Mais rassurez-vous, cela se passe dès le début du livre ^^. Hors ce qui aurait du les lier à jamais, sera le début d’une longue et lente descente en enfer pour chacun des protagonistes.
 
Deux personnages peu conventionnels,  au tempérament bien trempés et aussi un peu égoïste.  Chacun garde une part d’ombre en eux. Anaïs, la rancune, la colère, et Lindsay : la drogue. Car oui, le héros n’est pas blanc comme neige. Il se drogue à l’opium, et en est totalement dépendant. Son obsession pour Anaïs, combinée à la drogue qu’il fume et avale, seront en grande partie responsable de cette déchéance.
 

Un héros sous emprise, une héroïne qui se méprise

 
Charlotte Featherstone, n’épargne pas ses lecteurs et pousse à l’extrême les sentiments de haine, d’amour et de mépris qui habitent ses personnages. Ce qui m’a pour ma part totalement prise aux tripes (oui, je dois être un peu maso ^^) On tremble pour Anaïs, on est en colère contre Lindsay, aveugle à tout sauf à son opium. Même quand il pense perdre celle qu’il aime, il préfère continuer à se consumer à petit feu, vivant dans un paradis d’illusions dédié à sa douce et belle Anaïs.

Je dois avouer que ce genre de héros a de quoi faire frémir mais de pas de plaisir, plutôt de peur. Car il est totalement assujetti à ses divagations et a sa maitresse de fumée.

Après avoir perdu Anaïs, sur des entrefaites qui m’ont autant fait hurler que l’héroïne, les personnages se retrouvent. Lindsay la poursuivra de ses assiduités, bien décidé à l’avoir mais Anaïs a changé et cache un très lourd secret. un secret qui la tue à petit feu. Elle se méprise tout en aimant celui qui est responsable de ses malheurs.
 

De L’amour à la Haine et de la haine à L’Amour

 
Pendant la grande majorité du roman, on tente de recoller les pièces du puzzle pour comprendre ce qu’il s’est passé pour Anaïs après sa fuite. On perd aussi son souffle devant se déchainement de passion à l’extrême, qui conduit invariablement ces deux être à s’aimer se désirer et se disputer.

 

Une belle histoire d’amour qui ne vous laissera pas indemne !

 
Sincèrement, cela faisait longtemps que je n’avais pas été autant happée par un roman et encore plus par un Harlequin. Même si le style de Charlotte Featherstone manque de panache et de cohérence, on oublie vite ce petit défaut tellement l’histoire est prenante. Les scènes érotiques sont bien présentes et décrites, et ponctuent de façon assez intelligente l’histoire de nos deux amants maudits.
 
Si vous aimez les sensations fortes, des héros qui n’ont pas peur de se cracher au visage une passion si intense et destructrice, qu’elle pourrait faire trembler la terre alors, allez-y les yeux fermés ! Après un début plutôt lent assez niais, le décollage est assuré. C’est un peu comme les montagnes russes : au début c’est tout tranquille, et au moment où vous ne vous y attendez pas du tout, ça part au quart de tour, pour finir par une belle apothéose, et vous laisser le souffle coupé. Voilà, c’est exactement ça !
 

 

Un très grand et beau coup de cœur pour moi ! Décidément ! 
 

Ce livre en numérique vous intéresse, vous pouvez l’acheter en version Kindle ICI et en EPUB sur le site de Harlequin ICI et en version papier ICI

 

 
A propos Artemissia (Julie F) 4108 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Rétrolien / Ping

  1. Bilan Lecture du Mois de Juillet 2012 En Image ! – Songe d'une Nuit d'été - Twilight-Fascination.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*