Le Cercle des Immortels – Dream-Hunters Tome 3 : Le Traqueur de Rêves

Nous voici plongés dans le troisième tome des chasseurs de rêves. Pour le moment, et il faut bien l’avouer, par rapport aux Dark-Hunters, c’est assez fade. Pourtant ce tome est sans doute, à l’heure actuelle, le meilleur des trois.

Le Cercle des Immortels – Dream-Hunters Tome 3 : Le Traqueur de Rêves

Broché: 343 pages
Editeur : J’ai Lu (2 mai 2012)
Collection : J’ai lu Crépuscule
Langue : Français
Prix Editeur: 6, 90€
ISBN-13: 978-2290038307

Son résumé :

Il a un mois pour regagner sa liberté. Relâché des Enfers, Xypher n’a que quelques semaines sur Terre afin de prouver à Hadès qu’il peut racheter ses fautes.

Pour retrouver son titre de dieu des songes, il se lance dans une traque sans merci : exterminer un démon qui met en péril l’Humanité.

Mais Xypher est seul, il a besoin de quelqu’un. Simone Dubois, un médecin légiste, est la seule capable de l’aider. Et elle porte au poignet un curieux bracelet, identique à celui que possède Xypher. C’est là l’oeuvre des Démons qui ont lié leurs destinées. Qu’ils le veuillent ou non…

Mon Avis :

Je dois avouer, que le début m’a donné quelques fils à retordre.

-> Toute la première partie, met en place la relation entre les deux personnages principaux, et Sherrilyn Kenyon a une passion pour nous compter par le menu détail(ou presque) les souffrances et douleurs qu’ils ont endurés par le passé.

Je ne me souviens pas qu’il y ait eu un seul de ses personnages qui eut une vie heureuse ou presque. A croire que pour être heureux dans son avenir, il faut avoir été malheureux avant et avoir enduré un maximum de souffrance dans son passé. Cela dit, c’est un peu aussi la marque de fabrique des Dark-Hunters, Dream-Hunters et tous ceux qui habitent à Kenyon-Land.

Malheureusement, ce qui faisait le charme dans les premiers tomes, a tendance à m’agacer prodigieusement dans les suivants ( au bout des quinzième ou seizième tomes, vous me comprendrez). Sans compter la grande empathie toute acquise des héroïnes qui comprennent les héros torturés, et qui comme par magie *pouf* tombent amoureuses au premier coup dur passé du héros. « Non mais franchement, il a souffert quoi ! Je ne le connais pas ou à peine mais il tellement souffert le pauuuuvre… Haaaan, je crois que je l’aimeuh « … Bref, vous m’aurez comprise : c’est franchement lassant à force.

Et donc, ça été mon problème avec la première partie du livre. Hormis cela, il faut reconnaitre à Sherrilyn un très grand sens de la répartie et un humour auquel j’adhère totalement(j’y reviendrais plus tard). Simone Dubois, l’héroïne a un fantôme comme colocataire : Jess. Ce dernier est mort dans les années ’80 et il est juste sympathique et drôle ! Faut avouer, ça aide dans tous ce marasme de choses pas belles qui sont arrivées aux héros.

-> Puis, dans la seconde partie tout s’accélère : on retrouve les démons, on en apprend  plus sur les nouveaux panthéons et surtout on rencontre un nouveau personnage aussi énigmatique que charismatique : Jaden !  Ce tome est un tome charnier, la machine s’emballe dans une guerre qui ne concerne plus seulement les Dark-hunters contre les Appolytes. C’est bien plus grand que ça !J’ai trouvé toutes ces découvertes : passionnantes !

Et là, je dis chapeau -bas à madame Kenyon ! Elle créé un univers très riche et vraiment mais vraiment très dense et elle réussi à nous réconcilier avec la mythologie des différentes civilisations, surtout la Grecques.

-> Au final, un tome à la saveur particulière avec du bon et du moins bon mais qui se doit d’être lu. Déjà si vous avez commencé la série et que vous êtes fan des DH, ensuite parce qu’on arrive à l’un des tournants décisif du premier cycle des DH (oui il y en aura d’autres, va falloir suivre).

Si jamais vous n’aviez pas adhéré, tout comme moi, aux deux premiers tomes des Dream’, je vous conseille vraiment de retenter le coup avec celui-là ! Xypher est un personnage digne des Dark-Hunters même s’il n’en n’est pas un !

♣ Petite note supplémentaire de ma part : je vais vous mettre un extrait de ce tome que j’ai adoré dans la journée ou soirée ! C’est un extrait très humoristique qui vous permettrai de comprendre l’ambiance et surtout les réparties des personnages de Sherri. Car Sherri sait donner de la dimension à ses persos et je suis fans de la plupart des réparties entre les personnages de ses romans ! C’est parfois très très drôle !

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

  1. J’avais été aussi un peu déçue par les deux Dream-Hunters précédents, lu il y a un bail mais celui-ci tient vraiment bien la route. Sans doute parce qu’il se passe davantage dans le monde des Dark-Hunters ! En tout cas, je l’ai trouvé sympa ainsi que ses personnages principaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*