Night School Tome 1 de C.J.Daugherty

Night School est mon premier roman jeunesse du mois. Comme vous n’êtes pas sans  le savoir,  j’ai réussi à décrocher un partenariat avec les éditions Robert Laffont pour leur collection R.  Avec beaucoup de gentillesse, on m’a proposé ce livre qui sort … demain !

Avant de vous en dire plus, juste pour signaler le très grand soin que prend cette collection auprès de ses lecteurs et lectrices, que ce soit au niveau de la communication ou au soin apporté aux couvertures de leurs romans. J’avoue que celle de Night School est juste superbe.

Night School Tome 1 de C.J.Daugherty

Broché: 467 pages
Editeur : Robert Laffont (10 mai 2012)
Collection : R
Langue : Français
Prix Editeur: 17,90€
ISBN-13: 978-2221130902

Son Résumé :

Tout l’univers d’Allie Sheridan menace de s’effondrer. Elle déteste son lycée. Son grand frère a fugué. Et elle vient de se faire arrêter par la police pour vandalisme. Une fois de plus. C’en est trop pour ses parents qui décident de l’envoyer loin de Londres et de ses mauvaises fréquentations, dans un internat perdu dans la campagne et au règlement quasi militaire. Avec son architecture gothique et son personnel en livrée, l’école privée Cimmeria semble tout droit sortie d’une autre époque. On y travaille dur. Ni les ordinateurs ni les téléphones portables n’y sont autorisés. L’établissement est fréquenté par un curieux mélange de surdoués, de rebelles et de fils de millionnaires. Mais, contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Peu après son arrivée, cependant, des événements étranges commencent à se produire : Allie est attaquée dans le parc, des élèves inscrits à la très secrète et très fermée « Night School », dont les activités demeurent un mystère pour qui n’en fait pas partie, rentrent blessés de leurs activités. Pire, le soir du bal, une camarade est assassinée de façon horrible… Allie prend alors conscience qu’il se joue à Cimmeria des choses beaucoup plus obscures que ce qu’on veut bien lui révéler. Ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets. Cernée par les mensonges et le danger, Allie devra rapidement choisir à qui se fier, et qui aimer.

Mon Avis :

Je sais dès les deux premiers chapitres si le livre va me plaire ou pas.

J’avoue que le résumé m’avait déjà bien plu et donné envie de connaitre plus en détail, de façon plus intime, cette histoire.  Je me suis donc plongé dedans par un bel après-midi pluvieux ou le soleil avait décidé de se la jouer salarié et décrété que Mardi c’était férié pour lui. Eh bien, soit !

Le livre commence de façon commune : l’héroïne, une ado perturbée par la disparition de son frère ainé, en fait voir de toutes les couleurs à ses parents qui en dernier recours, l’envoient dans un pensionnat en pleins pendant les vacances d’été. Méchants parents ! Mais Allie semble plus ou moins l’accepter.

On pourrait croire que ça commence très mal pour elle, car après tout, qui n’a pas entendu le sempiternel : si tu travailles mal ou fais des bêtises, nous t’envoyions en pension… Bon, je ne sais pas pour vous, mais de mon époque, c’était assez récurrent comme menace parentale ^^.

Pourtant,  Allie, l’héroïne va totalement se plaire à Cimmeria, parmi les élèves et professeurs un peu bizarre qui gravitent dans l’école. Dès notre arrivée dans ce grand manoir aux allures gothique, on se sent attiré par les mystères qui l’entourent et dont le temps semble s’être arrêté à une autre époque.

Tous les ingrédients sont réunis pour scotcher le lecteur au livre. Avec Allie nous faisons la connaissance du règlement très bizarre puis de ses élèves dont deux beaux garçons tout aussi mystérieux qu’ils sont différents : Sylvain et Carter.

L’évènement Déclencheur

Dans un premier temps, l’intrigue semble assez plate. On suit les tribulations d’Allie au pensionnat, c’est intéressant mais sans grande importance au premier abord. On comprend vraiment que quelque chose de beaucoup plus grand se cache sous cette ambiance lisse et sans problème, quand survient le premier incident:  Allie et Jo, sa nouvelle amie , se font attaquer sur le sentier qui les mène au manoir.

C’est là que tout commence et c’est aussi là où je me suis écriée : je veux savoir !

Piégée par Cimmeria et ses mystères !

Le soucis, c’est qu’Allie n’est pas très curieuse malgré un passif de jeune fille rebelle. Elle acquiesce à se qu’on lui dit sans trop rechigner. Ça peut être vite rageant pour un lecteur impatient comme moi. Pourtant c’est ce qui donne l’accroche au livre : on ne sait rien. Il se passe pleins de choses et personne ne veut en dire plus où la vérité. Allie ne se pose pas vraiment de question (ou pas la bonnes). Du coup, nous pauvres lecteurs curieux, on se retrouve à imaginer tout et n’importe quoi ! Pour ma part, j’ai imaginé toutes les suppositions possible : loup-garous vampires…

Vampires, à cause de la classe de nuit: la Night School… et je me suis souvent rongé les ongles en me disant : mais elle va tenter de découvrir ce qu’il se passe bon sang  ?! Non, je ne suis pas très patiente :p

Il faudra plus de la moitié du roman et un drame atroce pour qu’elle décide  enfin à se bouger un petit peu plus. Surtout qu’au final elle découvrira que sa présence en ces lieux, ne semble pas si anodine que cela…

Un roman mystérieux et captivant !

Au final, nous sommes loin des histoires avec des créatures surnaturelles. Il se passe une multitude de chose qui sont assez étranges… sans compter les deux beaux gosses qui n’ont d’yeux que pour l’héroïne… Mais rien qui n’ait des poils ou des dents longues.

Seul bémol, finalement, qui me fait trépigner de frustration comme une enfant a qui l’on dirait : « sois patiente, bientôt on te dira ou se cache ton cadeau » : l’absence de réponse aux multitudes de questions que nous nous posons avec  ou sans Allie. Juste quelques bribes de demi réponse et vérité à la fin… bref, j’enrage, je veux la suite pour savoir ou ça va aller.

Une petite mise en bouche ?

Concrètement, ce tome est vraiment une mise en bouche ou il ne se passe pas grand chose mais du coup, ça nous fait espérer beaucoup mais vraiment beaucoup plus: genre un feu d’artifice, pour la suite.

Un style sympa pour un début prometteur. Les ados prendront beaucoup de plaisir à s’identifier à Allie… et les adultes qui aiment la YA aussi ^^.

Plaisir et Frustrations !

Vous l’aurez compris, j’ai pris un très très grand plaisir avec ce livre ! Je l’ai englouti aussi vite qu’une succulente friandise. On ne sort pas indemne(pour ma part) de sa lecture et nous n’avons qu’une envie à la fin : connaitre la suite.

Un coup de cœur pour moi! On ne ressort pas indemne de sa rencontre avec le pensionnat de Cimmeria : complots et mystère sont les mots d’ordres de ce tome !

 
A propos Artemissia (Julie F) 4106 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

4 Commentaires

  1. ça à l’air sympa. En lisant le résumé, je l’ai trouvé très similaire à la série Damné: Une jeune fille à problème, qui va dans un nouveau lycée, avec plein d’autres jeunes « étranges » et qui finalement s’y plait. Deux beaux garçons….
    Bon je suppose qu’au final ça n’a rien à voir.
    Je garde le titre en tête pour plus tard.

1 Rétrolien / Ping

  1. Salon du Livre de Paris 2014 – Le Compte Rendu | Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*