LA CONFRÉRIE DE LA DAGUE NOIRE , Tome 5 : L’Amant Délivré de J.R Ward

Ce livre trainait depuis un moment sur ma pal mais l’envie de le lire n’était pas pressente. Pourquoi ? Parce que je l’avais déjà lu en VO et que j’avais bien grand-peur de la version « Made in Milady« .

Pourtant, je dois avouer que je fus agréablement surprise, la traduction, mise à par pour le choix du prénom d’un des personnages ( Qhuinn en VO devient Vihf en VF. Et là j’ai envie de dire : pourquoi ? Le traducteur avec t-il une dent contre Qhuinn, lui avait-il mis les nerfs à « vifs » ou était-il simplement fan de Quidditch ?!), est relativement correcte.

LA CONFRÉRIE DE LA DAGUE NOIRE , Tome 5 : L’Amant Délivré de J.R Ward

Quatrième de couverture

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs.
Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments.

La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine…

Mon avis :

Sera t-il vraiment objectif ? Viszs (Vishous en VO) est l’un des frères que je préfère le plus. Il a ce petit quelque chose qui le différencie du reste de la confrérie. Personne n’aura oublié sa relation toute particulière avec Butch, relation que Ward avait su exploiter avec une certaine finesse sans tomber dans le ridicule ou le sordide. Pourquoi sordide ? Parce qu’il faut bien l’avouer, notre cher Viszs a des tendances sexuelles assez particulière dirons-nous ( d’ailleurs Ward, n’hésites pas à nous présenter l’univers fabuleux et magnifique*sic* du BDSM)

Dans l’ensemble ce livre reste sur la même ligne constructive que les précédents. On suit toujours plusieurs histoires en parallèle de la principale. Personnellement, c’est un choix de l’auteur qui se discute car au final le lecteur peut s’y perdre. Après tout, n’oublions pas qu’il s’agit de « romance paranormale » et non de « Bit-Lit » au premier sens… Du coup, oui la romance se perd un peu dans toutes ses histoires et parfois, j’avoue, j’avais envie de sauter certains chapitres(bien que très intéressant aussi) pour en revenir à l’histoire de V et Jane

Bien sur on retrouve aussi tous les autres frères et c’est toujours plaisant de les revoir… Les reparties de Butch me font toujours mourir de rire, Phury me tape toujours autant sur le système et pour ne pas changer les Shellanes* font toujours figurent de pot de fleur décoratif.

En parlant de Shellanes, que dire de Jane ? Beaucoup de lectrices on semblé septique devant cette héroïne qui manquait de charme et d’attrait. Une femme médecin assez froide sauf quand il s’agit de V. Une femme qui n’a pas froid aux yeux et qui est légale de Viszs. Même si on s’attendait à autre chose pour lui, je pense qu’elle est celle qui lui convient le mieux.

Ensuite que dire de leur relation ? Au fond de moi, je la plains un peu car même si V semble attiré par elle et que son instinct de mâle dédié la proclame comme sienne, on ne peu aisément oublier ce qu’il ressentait auparavant pour Butch…D’ailleurs, certaines scènes dans ce tome sont assez explicites et pour la première fois ils osent enfin aborder le sujet gênant (ce qui entrainera d’ailleurs des réparties hautement marrante de la part de Butch. Ce dernier semble affectionner la dérision quand il est gêné). Au final V semblera s’en accommoder  et très vite sa relation avec Butch redeviendra plus »normale » moins tendue… Et puis V a aussi d’autres problèmes… Il doit devenir le primâle et perpétuer sa race avec un maximum d’Élues. (Entendez-par là qu’il va devenir un mâle reproducteur dans une sorte de harem… quand on connait le caractère du bestiau… on a de quoi le plaindre…et alors même qu’il vient de rencontrer celle qui lui fait enfin battre le coeur… Pauvre V ! )

Ce cinquième tome nous apprend enfin de qui Vishous, pardon Viszs tient ses pouvoirs et j’avoue que j’ai été assez déçue de la façon dont Ward l’a amené… c’est assez baclé… Un tome aussi où aucun chapitre n’est dédié aux lessers… pardon les éradiqueurs…et ou enfin John voit sont attente se terminer… On retrouve d’ailleurs avec plaisir le trio : Blay, John, Qhuinn(Vhif) avec grand plaisir même si ce plaisir était gâché par le fait que principalement c’est l’histoire de V qui m’intéressait…

Pour finir, je dirais que dans l’ensemble et malgré des inégalités, le livre est assez réussi et très prenant et que Ward nous surprend jusqu’au bout… Je me souviens quand le livre est sorti aux States et que les américaines avaient lu le dénouement… Beaucoup avaient trouvé qu’elle avait été dans la facilité… Pour celles qui ne l’ont pas encore lues, je m’abstiendrai de dévoiler ce fait mais sachez que tout ce que j’en ai tiré c’est un sentiment au départ de frustration pour enfin me dire : pourquoi pas ?!

L’Amant délivré est un tome charnière pour la suite des évènements, un tome qui annonce un tournant et un changement énorme au sein de la confrérie… Un tome qui montre déjà beaucoup s’en en dévoiler plus… Ward semble s’éloigner de la romance et se perd un peu dans ce qu’elle veut donner a son lectorat.

J’ai adoré bien sur mais je ne pense pas que ce tome soit le meilleur. Pour le moment m’a préférence va pour le quatrième bien que Butch ne soit pas mon frère préféré…

*En parlant des Shellanes j’ai bien envie d’écrire un article sur elles et de lancer un débat sur leur » implication » au sein de la confrérie…

 
A propos Artemissia (Julie F) 4107 Articles

Créatrice et responsable du webzine « Songe d’une nuit d’été ». Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

18 Commentaires

  1. Coucou,
    Moi j’en suis au Tome 2 et j’avoue que j’aime beaucoup !
    Je ne comprends pas que les traducteurs changent les noms, c’est idiot car parfois les changements ne sont pas heureux. Les auteurs ont ils leur mot à dire à ce sujet ?
    C’est une bonne idée de parler des Shellanes ! Elles ont leur place.
    Bisous.

    • Coucou Aelita,

      Hélas non, les auteurs n’ont pas trop à dire, une fois que l’éditeur achète les droits… il s’agit de traduction donc… et en général, ils ne sont pas trop au courant de comment est traitée leur histoire ailleurs 🙁

  2. La confrérie de la dague noire est ma série de livre préférée !!
    Moi je ne lis pas l’Anglais, donc les traductions des Noms ne me posent pas de problèmes, je les ai toujours connu comme ça, mais je sais que ça porte à polémique.
    Ce cinquième tome n’est pas mon préféré mais on peut continuer à suivre l’histoire des autres frères, et j’adore ça. Le fait qu’il n’y ait plus de passages sur les éradiqueurs me plait bien, car j’avais souvent envi de sauter ces chapitres.
    J’avais peur de la fin car j’avais entendu beaucoup de réflexions, et finalement cette fin m’a paru toute naturelle. Il y a aussi des rebondissement du début à la fin assez sympa.
    Et dés que je lis le nom de Zadiste, je deviens mentalement hystérique!!
    Seul bémol: pourquoi faut il attendre le mois de Septembre pour pouvoir enfin lire le prochain tome????

    • Ah tu sais Alyson, la politique éditorial est un univers que je suis loin de comprendre. Je pense qu’ils ont un planning chargé et qu’ils préfèrent prendre leur temps 😉

      Ah Zadiste est pas mal non plus. il existe une courte histoire concernant lui et Bella après la naissance de leur enfant « Father Mine ». elle n’est pas bien longue et je ne sais pas si Milady la sortira ou pas mais ça serait bien !!!

      • Oui j’ai entendu parler de ce tome 6 et demi, (que serait placé entre le 6 et le 7 aux Etats-unis en tout cas).
        J’éspère qu’il sortira en France. En tout cas si tu as d’autres infos sur le sujet Arty, je suis preneuse 🙂

  3. moi je me précipite dessus, dés qu’il y a un nouveau tome de traduit…j’adore, en fait je les aime tous, chacun à une histoire particuliére…et ils sont tellement « juqu’auboutistes » quand ils sont amoureux…que j’avoue que ça me touche!…aprés c’est vrai qu’il y a quelques répétitions…les premiers sont les meilleurs car ils ont l’avantage de la découverte…mais il me tarde de voir la suite pour John…..et le développement sur les autres fréres…j’apprends qu’il faut attendre Septembre pour la suite?….c’est pas si grave… de toute façon, je me jeterais dessus comme d’hab! 😉
    Merci Arty, pour ton avis…que je partage sur cette saga!

    • Coucou Gio,

      Perso, j’ai été un peu déçue par l’histoire de John, et puis quand on sait qui il est… Bref 😆 Oui cette série est juste géniale et bien éloignée de Twilight. Les héros sont de vrais mâle chargés de testostérone !!!

      • Je viens de découvrir qu’il y a des liens pour lire les livres « traduits » sur megauplod!…je savais pas que ça existait !…pour ceux que ça rebute pas de lire sur PC!…..et donc il y a 8 tomes de la confrérie dessus!!!!

        • Ma chère Gio, tu me connais moi la lecture sur pc c’est mon dada! Donc là tu m’intéresse! Ce sont des traductions professionnelles? Et est ce que ça existe aussi en VO? Aurais tu un lien pour mon montrer où je peux trouver ça?

          • Alyson je veux bien te le donner…..mais je sais pas comment faire! c’est sur E-book…si tu as Facebbok..tu vas sur « la Confrérie de la dague noire » et là dans les discussions, ils donnent le lien!….si tu y arrive pas…je verrai ce que je peux faire! biz! );

        • Ma Gio, peux tu me faire suivre l’info ste plait aussi, ca m’intéresse, ma bibliotheque va exploser alors si je peux éviter d’y rajouter 6 ou 7 tomes, ca m’arrange !

          Merci à Arty et à toi pour vos ressentis sur cette saga qui me tente de plus en plus ! C’est sympa d’avoir les avis des gens sur tel ou tel bouquin, ca permet de faire ses choix plus facilement.

  4. Moi aussi j’adore cette série… quoi le prochain tome ne sort qu’en septembre? Ah notre patience est mise à l’épreuve souvent vous ne trouvez pas? Mais bon l’attente c’est une forme de préliminaire!! lol

    Je suis totalement en accord avec vos commentaires. Et j’ajouterais que l’auteur aurait pu attendre le prochain tome pour débuter l’histoire entre Phury et l’Élue (Cormia?).

    • Salut Aline,

      Ward a toujours eu l’habitude d’enchevêtrer ses histoires. Perso, je ne suis pas fan de ce genre de « manie » parce que au bout du compte j’ai toujours l’impression de perdre sur la principale mais ce n’est peut-être qu’une impression. Et sinon oui, le prochain tome est sur « tête à claque »… heu Phury et Cormia… Désolée mais je déteste Phury !! XD

1 Rétrolien / Ping

  1. L’amant des Ombres de J.R. Ward – Songe d'une Nuit d'été – Le Webzine Au Féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*