Modern Romance de Aziz Ansari

Modern Romance de Aziz Ansari

Nombre de pages : 312 pages
Editeur : Hauteville
Date de sortie : 17 mai 2017
Langue : Français
ISBN-13 : 9791093835174
Prix éditeur : 16,90 €
Disponible sur Liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

Autrefois, les gens trouvaient quelqu’un de bien dans leur village ou dans leur quartier et, après avoir décidé qu’il ou elle n’était pas un dangereux criminel, ils se mariaient et faisaient des enfants, tout cela avant l’âge de vingt-deux ans.

Nous passons désormais nos journées à chercher l’âme soeur, la vraie, grâce aux applis de rencontres, à nos téléphones portables et aux réseaux sociaux, nous bénéficions d’un éventail de choix inédit dans l’histoire de l’humanité. Nous nous retrouvons cependant confrontés à de curieux dilemmes jusque-là inconnus : que penser, par exemple, de quelqu’un qui est trop occupé pour répondre à un texto, mais qui prend le temps de poster une photo de son petit-déjeuner sur Instagram ?

Depuis des années, le comédien Aziz Ansari passe les relations amoureuses au crible et, dans Modern Romance, il s’est associé à un sociologue réputé, Eric Klinenberg, pour enquêter sur l’amour à l’ère numérique. Ensemble, ils ont mis à contribution certains des plus éminents spécialistes de la planète, mené des centaines d’entretiens, compulsé des analyses comportementales et étudié les pratiques de séduction ayant cours de New York à Buenos Aires, en passant par Paris. Le résultat constitue un inoubliable tableau de l’amour moderne, réunissant l’humour corrosif et l’irrévérence d’Ansari aux dernières avancées des sciences sociales.

:star: Mon avis :

Aziz Ansari, je l’ai découvert en excellent comédien dans Parks & Recreation, une série géniale que je ne peux que vous conseiller ! Puis, une fois cette série finie, on le retrouve dans Master of None, une nouvelle série qui pour le coup me laisse un peu plus de marbre. Dans ce livre, Aziz Ansari décrypte avec l’humour qu’on lui connaît les relations amoureuses de nos jours…


Il part d’un constat plutôt facile à admettre : de nos jours, avec toutes les possibilités que nous avons (Internet, téléphone, avion, etc.), nous pouvons communiquer bien plus facilement d’un bout à l’autre de la planète qu’il y a vingt ans. Ce qui veut dire qu’au lieu d’avoir un « vivier » de célibataires potentiels qui se réduit au village dans lequel on habite, comme nos grands-parents l’ont connu, nous avons maintenant, en gros, la Terre entière à notre disposition.

Ce qui veut dire que nous avons beaucoup plus de possibilités de nous caser. Et pourtant, paradoxalement, nous avons bien plus de mal que les générations précédentes à trouver l’amour. À partir de là, Ansari décrypte nos habitudes, notamment celle du texto après la rencontre, vous savez, combien de temps doit-on mettre avant d’envoyer un texto ou d’y répondre, que dire pour passer pour quelqu’un d’intelligent et de spirituel, et si elle/il ne répond pas, qu’est-ce que ça veut dire ? Ce qui est assez fascinant, c’est de voir qu’on est tous, à un moment ou à un autre, passé par là !

Mais avant le premier contact, il faut commencer par le premier point (qui est également le premier chapitre du livre) : la quête de l’âme soeur. Nous en avons déjà un peu parlé, et je mettrais cette partie en lien avec le chapitre 3 sur la séduction en ligne, qui est assez fascinant. En effet, ce qu’il en ressort, c’est que les trois quarts du temps, si vous arrivez à trouver la personne qui rentre parfaitement dans vos critères (taille, couleur de cheveux, goûts, passe-temps…), il est extrêmement rare que vous finissiez avec elle, car au final… elle ne vous correspond pas ! En revanche, vous avez plus de chance de finir avec quelqu’un sur qui vous ne vous seriez pas du tout retourné.

Le problème majeur dans tout ça, c’est que nous avons trop de choix. Oui unetelle était gentille, ça se passait bien, mais est-ce que je ne peux pas trouver mieux ailleurs ? Est-ce que la femme ou l’homme de ma vie ne serait pas juste au bout de la rue ? En travaillant avec un panel de gens, Ansari s’est rendu compte qu’en donnant des deuxièmes chances à des personnes qu’il n’aurait pas forcément rappeler, de très belles histoires pouvaient naître. L’auteur se cite lui-même comme exemple : il voulait une compagne plutôt brune, plus petite et plus jeune que lui. Résultat sa compagne est blonde, plus âgée et plus grande ! Il se met souvent en scène, et compare ses possibilités à celles de ses parents, en Inde. Son père avait choisi sa mère entre trois jeunes femmes, sans leur avoir parlé. Et trente ans après, ils s’entendent toujours bien. Autre époque, autre génération !

Au final, on sort de la lecture de ce livre le sourire aux lèvres (parce qu’il est quand même très drôle !) mais peut-être un tout petit peu déçue : ce qu’il nous explique, c’est logique et c’est du bon sens, ce n’est pas forcément transcendantal. Après c’est un énorme travail qui a été fait, et c’est intéressant, mais peut-être que les auteurs (Ansari est accompagné dans l’écriture par un sociologue) auraient pu aller encore plus loin. Je suis assez fascinée par les comportements sociaux des gens, et les nouvelles technologies entraînent des modifications de ces comportements. C’est donc un livre utile, mais qui ne vous apprendra pas forcément des tas de choses.

Acheter ce livre sur Amazon

1 Commentaire

1 Rétrolien / Ping

  1. Acquisitions – 2017 | There will be books

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*