Publicités
LES NEWS >

Furiously Happy de Jenny Lawson

Furiously Happy, Chroniques désopilantes sur des choses qui le sont moins de Jenny Lawson

Nombre de pages : 352 pages
Éditeur : Fleuve éditions
Date de sortie : 9 mars 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 2265116386
ISBN-13 : 978-2265116382
Prix Éditeur : 19,90 €
Disponible sur Liseuse : OUI

De quoi ça parle:

« Cher lecteur ou lectrice,
En cet instant, vous tenez ce livre entre vos mains et vous vous demandez si cela vaut le coup de le lire. Probablement pas. Mais il y a un billet caché dans la reliure, donc, si j’étais vous, je foncerais à la caisse pour l’acheter avant que votre libraire ne s’en aperçoive.
Je vous en prie, inutile de me remercier.
Ce livre s’intitule Furiously Happy – Chroniques désopilantes sur des choses qui le sont moins. Ce n’est pas qu’un titre, mais également un petit quelque chose qui m’a sauvé la vie. »

Comme de nombreux proches de l’auteur, vous vous dites : « Qu’est-ce qui cloche chez Jenny ? » D’après les divers psys qu’elle a consultés au cours des vingt dernières années, Jenny est une « dépressive hautement fonctionnelle qui souffre d’un grave trouble de l’anxiété ». Un jour, elle décide d’inverser la polarité de ses émotions, et de devenir FURIOUSLY HAPPY.
Née de cette volonté de célébrer la vie, et la fantaisie sous toutes ses formes, sa philosophie a déjà conquis des milliers de lecteurs à travers le monde !

Mon avis:

Je dois bien avouer que le première chose qui m’a attiré dans ce livre c’est sa couverture ! Je l’avais repéré à sa sortie v.o, parce qu’une couverture comme celle-ci ne vous laisse pas indifférent. Tout de suite je me suis demandé de quoi pouvait bien parler un livre avec un raton laveur plutôt extatique en couverture et franchement je ne m’attendais pas à découvrir un récit aussi barré que sa couverture (dans le bon sens du terme évidemment).

Furiously Happy c’est tout d’abord Jenny Lawson, une blogueuse américaine qui souffre de plusieurs troubles mentaux et maladies qui font d’elle quelqu’un d’exceptionnel. À travers ses chroniques, on découvre sa souffrance mais aussi les bons moments, les choses qui la rendent “Furiously Happy” (furieusement heureux) malgré tout. J’ai adoré découvrir les aventures de Jenny Lawson, car bien qu’il s’agisse de faits autobiographiques, la vie de l’auteure est pleines de choses inattendues et d’aventures déjantées. J’ai tellement ri avec ce livre ! Franchement je pense que c’est la première fois que je ris autant en lisant un livre.

Ce qui est fascinant, c’est la façon dont l’auteure réussi à nous montrer la réalité de sa maladie. En effet, c’est une “dépressive hautement fonctionnelle qui souffre d’un grave trouble de l’anxiété”. Mais au-délà de ces quelques mots (qui au final ne peuvent pas la définir pleinement, car c’est tout bonnement impossible).

Jenny Lawson nous fait le témoignage, parfois cru et difficile à lire, de sa vie de tous les jours avec une dérision incroyable. 

J’ai tourné les pages sans vraiment m’en rendre compte, car j’avais vraiment l’impression de lire un journal intime ou quelque chose comme ça, dans lequel l’auteure parlait de tout et de rien. Elle passe souvent du coq à l’âne et tu te rends compte que dans sa tête ça doit être un beau bordel. Elle enchaine les situations et les conversations improbables. Son esprit très inventif s’éparpille et papillonne, avec elle on ne sait jamais à quoi s’attendre. Sa vie est pleine d’anecdotes farfelues et improbables, on ne s’ennuie pas une seconde ! J’ai beaucoup aimé voir comment ses proches et sa famille vivaient au quotidien avec ses troubles. Son mari est vraiment d’une patience incroyable, mais il à l’air de comprendre tout à fait sa femme.

J’ai passé un superbe moment avec ces petites chroniques. On réalise à quel point sa maladie est plus complexe qu’il n’y parait. Elle avoue elle même ne pas être saine d’esprit, mais grâce à son récit, on découvre aussi tous les effets secondaires. Sa maladie la prive de certaines choses mais d’un autre côté elle lui donne la faculté d’être exceptionnelle, de voir la vie d’une façon totalement différente.

Je vous conseille ce livre si vous avez envie de lire quelque chose d’unique et d’atypique. C’est un livre qui fait du bien au moral et qui nous fait relativiser. Mon passage préféré c’est son expérience chaotique dans une clinique du sommeil, mais vous découvrirez aussi toute l’histoire de Rory (et Rory 2) le petit raton laveur sur la couverture. Vous assisterez à ses monologue abracadabrantesque chez sa psychologue. Vous verrez aussi tous les trucs bizarres qu’elle reçoit par courrier (cela inclus un vagin en feutrine et 3 peaux de chats…). Et tout plein de photos de choses plus bizarres les unes que les autres.

Acheter ce livre sur Amazon

Publicités

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. C’est lundi, que lisez-vous #13 | Les chroniques d'une lectrice compulsive
  2. Songe d'une Nuit d'été - Ce qu’il s’est passé sur Songe – Semaine#4

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :