Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons

Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons d’Emily Blaine

Nombre de pages : 288 pages
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 22 mars 2017
Langue : Français
ISBN-10 : 228037692X
ISBN-13 : 9782280376921
Prix éditeur : 7,50 €
Disponible sur Liseuse : Oui

De quoi ça parle ?

… du moins elles essayent

 

Je m’appelle Abby Harper et je suis celle qui sauvera votre carrière. Mon job ? Enjoliver, camoufler, désamorcer. En bref, effacer vos faux pas, gommer vos erreurs et vous coller une auréole sur la tête. Dans mon domaine, je suis assez douée. Enfin, c’est ce que je croyais jusqu’à ce qu’on me confie le cauchemar de tout attaché de presse : Garrett McIntyre.
Une gueule d’ange à la réputation démoniaque : alors qu’il était sur le point de devenir l’enfant chéri d’Hollywood, il a insulté tout le gratin pendant la cérémonie des Oscars et a taillé la route, abandonnant sa carrière prometteuse.
Aujourd’hui, on me demande de le faire revenir. Et j’ai comme l’impression que convaincre monsieur « j’ai été élu deux fois l’homme le plus sexy de l’année » ne sera pas si simple…

:star: Mon avis :

Avec Emily Blaine, on sait qu’on va passer un bon moment de lecture. Alors ce n’est pas le livre qui va marquer votre vie bien sûr, mais c’est une valeur sûre pour celles et ceux qui veulent se détendre.


Les bons points

L’humour et les situations cocasses ! L’auteur est plutôt habituée à un type d’écriture légère qui fonctionne bien. Garrett a un humour cynique qui cache des fêlures, mais démontre aussi un caractère de cochon ! Quant à Abby, c’est le prototype de la citadine qui découvre qu’on a l’électricité à la campagne. La rencontre entre Garrett, qui a fuit toute mondanité et désire juste vivre tranquillement sa vie dans son petit village, incognito ou presque (car tous les habitants font front pour le protéger), et Abby qui souhaite le voir sur le tapis rouge des prochains Oscars, risque d’être explosive !

Les situations des deux personnages

Contrairement à beaucoup de romances, nous avons là une jeune femme au quasi sommet de sa carrière professionnelle et un jeune homme qui a complètement pourri la sienne. Ce n’est pas la première romance que je lis avec une héroïne qui fait ce métier très particulier qui n’est pas seulement celui d’attaché de presse mais aussi celui « d’effaceur de fautes » : pouvoir faire oublier à des milliers de gens une attitude/des propos/une situation donnée. Je trouve que c’est intéressant de voir la façon dont on peut retourner les médias sans pour autant changer la substantifique moelle du personnage concerné. Car l’idée c’est que Garrett reste Garrett, mais retrouve ce côté homme parfait avant que le vernis ne craque.

Les déceptions

C’est court ! C’est très court comme texte, et on a l’impression que l’auteur reste en surface. Les personnages pourraient être mieux construits, on aurait pu prendre plus de temps pour les connaître, et les apprécier. Il y aurait pu y avoir davantage de rebondissements. Emily Blaine a choisi le parti de faire se dérouler l’action dans un temps très court puisqu’Abby n’a que quelques jours pour convaincre Garrett. Ce qui veut dire qu’il n’y a pas de temps mort, et c’est une bonne chose, mais on aurait aimé rester un peu plus longtemps dans cette ambiance qui oscille entre les paillettes et les décors de cinéma d’un côté, et la plage, le grand air et la simplicité de l’autre.


En bref, une lecture en demi-teinte, mais qui vous fera passer un bon moment.

Plutôt pas mal

Acheter ce livre sur Amazon

 

1 Commentaire

2 Rétroliens / Pings

  1. Acquisitions – 2017 | There will be books
  2. Bilan 2017 | There will be books

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*