LES NEWS >

Le tsar de l’amour et de la techno de Anthony Marra

⭐ Le tsar de l’amour et de la techno de Anthony Marra

le-tsar-de-lamour-et-de-la-techno-anthony-marraNombre de pages :  420 pages
Editeur :  JC Lattès
Date de sortie :  1er février 2017
Collection :  Littérature étrangère
Langue :  Français
ISBN-10:  2709642425
ISBN-13:  978-2709642422
Prix Editeur :  22€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Commençant dans les tunnels sous Leningrad pour se conclure dans les confins du système solaire, le Tsar de l’Amour et de la Techno parcourt un siècle d Histoire, tout un continent, et dépeint une galerie de personnages dont le destin est lié par un obscur tableau du XIXe siècle.

Dans les années 1930, un peintre inconnu est enrôlé par la censure soviétique pour effacer les dissidents figurant sur les images officielles et les œuvres d’art, dont son frère. Quand arrive sur son bureau un ancien tableau représentant une datcha sur une colline, il commence à peindre son frère sur toutes les images qu’il doit falsifier. Cette décision a des répercussions pendant des décennies, influant sur les vies de nombreuses personnes : une ballerine du Kirov et sa petite fille ; une restauratrice de tableau aveugle ; un ancien trafiquant de drogue ; un veuf qui a vu, pour la dernière fois, sa femme et son fils dans cette datcha ; un soldat prisonnier dans le puits derrière la maison, qui a dans sa poche une cassette contenant les derniers messages que lui ont adressé sa famille.

⭐ Mon avis :

Ce roman est un peu un ovni littéraire, qui évolue à travers les années et à travers l’immense territoire qu’est la Russie. Tout commence par un censeur soviétique qui doit effacer les dissidents sur les œuvres d’arts, mais il doit aussi créer une certaine image de la Russie, c’est lui qui enlevait la vérole des joues de Staline par exemple, continuant à donner une image saine et jeune du dictateur au peuple. Mais après l’assassinat de son frère par le parti, il se met à le peindre sur les visages qu’il a supprimé et qu’il doit remplacé. Son frère se retrouve ainsi dans la foule, en arrière-plan de plusieurs tableaux, représentés enfant, jeune homme, vieillard comme son frère l’aurait imaginé et comme il s’en souvient.

A partir de ce fait intéressant, tout un puzzle de personnages et de situation va se créer, un véritable imbroglio que l’on tâche de démêler au fil de la lecture. Personnellement, ce ne fut pas toujours simple, j’ai eu tendance à me perdre avec les noms russes, à ne pas me rappeler de tous les liens entre les personnages. Avec une bonne douzaine de personnages, il m’arrivait de ne plus me rappeler précisément qui était le personnage alors que je l’avais rencontré quatre chapitres auparavant par exemple.

J’ai eu également du mal à suivre l’auteur dans tous les changements d’espace-temps qu’il faisait, parfois au cours d’un même chapitre, cela m’a rendu confuse par moments malheureusement, d’être ainsi perdue au cours de ma lecture. Malgré ces quelques défauts, j’ai trouvé le concept du roman très intéressant, les thèmes m’intéressaient beaucoup, avec le côté artistique et historique mais aussi parce que j’aime beaucoup lire des romans qui se déroule en Russie. J’ai beaucoup aimé découvrir de nouveaux paysages et tout un pan de l’histoire russe durant la seconde guerre mondiale et la guerre froide à travers ce livre qui s’est révélé très stimulant.

L’écriture de l’auteur est assez classique sans être trop simple, les phrases sont parfois un peu saccadées, mais je crois que cela vient de la traduction selon moi. Cependant, l’auteur m’a époustouflé dans les dernières pages, quand des pièces significatives de son puzzle se sont révélées à moi ! Tout les liens se sont mis en place sous mes yeux, sans que je ne remarque rien alors que tout est lié intrinsèquement au final dans ce livre. L’auteur réalise un superbe tour de force dans son troisième roman publié. J’ai mis du temps à vraiment rentrer dans le roman, car les chapitres sont très longs et il y a quelques longueurs, mais à la fin, je fus réellement captivée au fur et à mesure que je découvrais l’ampleur de l’intrigue.

Ce roman est franchement intéressant même s’il souffre de quelques défauts. C’est un livre original et je suis vraiment heureuse d’avoir pris le temps de le lire. J’espère avoir l’occasion de lire l’autre roman publié en France de l’auteur, Une constellation de phénomènes vitaux, dont l’histoire se situe également en Russie.

C'était très bien

Acheter ce livre sur Amazon

Advertisements
About Littlepadfoot (80 Articles)
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :