LES NEWS >

Le 13e disciple de Deepak Chopra

⭐ Le 13e disciple de Deepak Chopra

le-13e-disciple-deepak-chopraNombre de pages :  355 pages
Editeur :  Pygmalion
Date de sortie :  18 janvier 2017
Collection :
  Romans
Langue :  Français
ISBN-10:  2756418633
ISBN-13:  978-2756418636
Prix Editeur :  18,90€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

En disparaissant soudainement du couvent où elle réside depuis des années, soeur Margaret Thomas McGeary laisse derrière elle quelques biens, dont un mystérieux reliquaire doré. Sa nièce, Mare, venue les récupérer pour sa mère, se lance alors à la recherche de sa tante. Peu à peu, elle découvre que l’objet en sa possession détient la clef d’un mystère vieux de plusieurs millénaires : l’existence d’un dernier disciple du Christ jusqu’alors demeurée inconnue, le treizième disciple. Avec l’aide d’un groupe d’individus composé de pécheurs et de sceptiques, Mare comprend vite que cette aventure pourrait bien changer l’histoire du christianisme et redéfinir le concept de foi.

⭐ Mon avis :

En commençant ce roman, je m’attendais à trouver un livre assez mystérieux, un livre un peu à la Da Vinci Code où les héros déchiffrent le passé et vont à travers de beaucoup de péripéties. Ce ne fut pas vraiment le cas au final dans ce roman, ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais et je n’ai pas passé une lecture des plus enthousiasmantes.

L’intrigue partait pourtant très bien, avec une héroïne Mare, dont la tante religieuse a mystérieusement disparu de son convent, lui laissant un mystérieux héritage, une châsse dorée. Très vite, elle s’associe à un journaliste, Franck et je les voyais déjà former un duo du tonnerre, alliés contre un passé à déchiffrer. Mais le livre n’a pas répondu à mes attentes, car il y a eu au final très peu d’action, l’intrigue m’est devenue inintéressante au fur et à mesure du livre, alors que ça partait plutôt bien pourtant.

L’auteur est vraiment parti trop loin dans le spirituel et le mystique, au point que cela m’a rendu très perplexe. Bien que je sois tolérante par rapport à la religion, je ne pensais que ça allait partir aussi profondément dans ce thème. J’ai été complètement larguée et surtout le thème ne m’intéresse pas non plus énormément, l’auteur partait vraiment dans quelque chose de très profond et que je ne pensais pas du tout que ça serait un roman aussi religieux. De plus, j’ai été à plusieurs reprises dans le flou au niveau des actions et surtout au niveau des changements temporels qu’effectuait l’auteur.

Les personnages formaient un petit groupe assez intéressant, surtout qu’on les voyait chacun de leur côté puis en communauté. Mais pour autant, je ne les ai pas trouvés très attachants. J’ai tout de même fini ce roman pour connaître le fin mot de l’histoire, j’étais quand même un minimum curieuse et j’aime finir chaque lecture que je commence, de peur de louper un bon final. Justement, l’épilogue est assez intéressant, car c’est directement l’auteur qui nous parle et qui explique comment il a construit son histoire et il approfondit le contenu spirituel de son histoire.

Clairement, l’histoire n’a pas pris avec moi, car je m’étais imaginé tout autre chose pour ce roman. Néanmoins il y a quand même une très bonne idée de base et je suis sûre que ce livre peut plaire à un certain public.

Sans plus

Acheter ce livre sur Amazon

About Littlepadfoot (125 Articles)
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :