LES NEWS >

Venez, on part en road-trip avec les Wang à travers les USA !

⭐ Les Wang contre le monde entier de Jade Chang

les-wang-contre-le-monde-entier-jade-changNombre de pages :  480 pages
Editeur :  Belfond
Date de sortie :  12 janvier 2017
Collection :
  Littérature étrangère
Langue :  Français
ISBN-10:  2714474136
ISBN-13:  978-2714474131
Prix Editeur :  22€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Aux États-Unis en 2008.
Mauvais placements, effondrement de la Bourse et Charles Wang, jusqu’ici tycoon des cosmétiques à L.A., se retrouve sur la paille. Adieu la villa de Bel-Air, les écoles privées de ses deux plus jeunes enfants, les parures de bijoux et toilettes luxueuses de sa deuxième épouse, le mécénat pour la galerie new-yorkaise d’art contemporain et très conceptuelle de sa fille aînée. De la splendeur passée, il ne reste rien si ce n’est Ama, la vieille nourrice, et la somptueuse Mercedes vintage.
Mais Charles Wang n’a pas dit son dernier mot : sa fortune, il sait où la récupérer. En Chine, sur les terres de ses ancêtres, confisquées par les communistes…

En moins de temps qu’il n’en faut pour passer du rêve au cauchemar américain, voici la famille Wang au quasi-complet à bord de la Mercedes de collection, embarquée dans un road-trip sous haute tension. Direction New York d’où, si tout se passe bien, les Wang s’envoleront pour la terre de leurs ancêtres.
Si tout se passe bien ? À voir. Car au gré des étapes de ce périple familial, les Wang n’ont pas fini de découvrir qu’ils sont désormais seuls, les Wang contre le monde entier…

Mon avis :

Alors que tout réussissaient aux Wang aux USA, le rêve américain s’est stoppé net face à la crise bancaire de 2008. Charles Wang le patriarche a réussi à tout perdre à force de mauvais placements et c’est toute sa famille qui se retrouve à la rue, avec pour seul bien restant la Mercedes vintage de feu-Mme Wang. Lui et Barbra sa nouvelle femme vont traverser l’Amérique pour récupérer leurs enfants et s’envoler pour leur terre natale, la Chine. Car Charles Wang a un objectif, retrouver sa fortune en récupérant les terres de ses ancêtres, confisquées par les communistes !

Assez friande de découvrir des nouveaux horizons, ce roman  de Jade Chang, auteure chinoise, m’a beaucoup intrigué. Le résumé annonçait une histoire loufoque et drôle sous un décor de road-trip. Je peux déjà dire que j’ai passé un bon moment avec les Wang, que je ne regrette pas du tout d’avoir entrepris cette lecture même si je regrette ses quelques défauts.

Tout d’abord, je vais évoquer les personnages qui sont tous assez hauts en couleurs. Nous avons tout d’abord le patriarche, immigré chinois en faillite après avoir connu un énorme succès. C’est un personnage que j’ai mis du temps à apprécier, que je trouvais complètement irresponsable au début, car il prenait tout à la légère alors que toute sa famille était à la rue. Mais j’ai finalement appris à l’apprécier car l’auteur a bien plus approfondi son personnage par la suite. C’est également un personnage très drôle qui règle vite les choses sans se soucier des conséquences, dans un français approximatif car il n’aime pas trop les conjugaisons ni les pronoms. C’est lui qui génère une bonne partie du comique de cette histoire.

Ensuite, comme autres personnages, nous trouvons sa deuxième femme Barbra, habituée à sa vie aisée et qui va très vite déchantée sur la tournure que prend sa destinée. Puis, il y a les trois enfants Wang : Saïna l’aîné de 28 ans, une artiste qui se cherche encore, puis i y a Andrew, 23 ans mais encore un étudiant qui croit en sa vocation de comique. Pour finir, il y a Grace, la petite dernière de 16 ans qui se destine au domaine de la mode. Je vous avoue que parmi ses quatre personnages, seule Grace m’a plu. J’ai trouvé son personnage intéressant et attachant, car c’est la petite dernière à qui on ne dit rien car elle est encore trop jeune et c’est elle qui est la plus perdue par leur situation de crise. Elle se demande bien ce qu’elle va devenir, elle qui n’a pas même encore terminé le lycée.

Durant tout le roman, on découvre les personnages à travers les chapitres qui sont consacrés à leurs points de vue. Il y en avait malheureusement très peu sur Grace et bien plus sur Andrew et Saïna, qui sont des personnages qui ne m’intéressait pas vraiment, avec souvent des chapitres très longs. De plus, ces chapitres sur les deux ainés étaient consacrés à leur vie propre avant que leur père vienne les chercher, on s’éloignait donc beaucoup du thème du road-trip familial. Ca n’a d’ailleurs pas pris avec moi le road-trip, vu qu’au final il y avait peu de chapitres consacrés à la famille dans son entièreté, lorsqu’ils sont vraiment ensemble sur la route. J’aurais aimé également plus les suivre en Chine, c’est dommage que le roman en parle si peu.

Le roman est entraînant et léger malgré quelques longueurs et des personnage antipathiques  qui lui plombent l’aile. On n’est pas non plus totalement dans le thème du road-trip selon moi et j’aurais aimé mieux suivre l’évolution de la famille au cours du voyage. Mais j’ai tout de même passé une agréable lecture et j’ai été amusée par toutes les péripéties des Wang.

C'était très bien

Acheter ce livre sur Amazon

Advertisements
About Littlepadfoot (80 Articles)
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :