Publicités
LES NEWS >

L’île des Trois Sœurs, de Nora Roberts

⭐ L’île des Trois Sœurs, Intégrale, de Nora Roberts

L'île des Trois Soeurs (Nell, Mia, Ripley) de Nora RobertsNombre de pages : 1 056 pages
Éditeur : J’ai Lu pour elle
Date de sortie : 4 janvier 2017
Collection : Best-seller
Langue : Français
ISBN-13 : 9782290139073
Prix Éditeur : 16 euros
Disponible sur Liseuse : Chaque titre indépendamment

Son résumé :

Au large du Massachusetts se trouve l’île des Trois Sœurs qui, selon la légende, aurait été créée par trois puissantes sorcières. C’est ici que se réfugie Nell, trois siècles plus tard, pour échapper à son mari. Dès son arrivée, elle se lie d’amitié avec Ripley et Mia. La première mène une existence paisible, jusqu’au jour où un adepte de phénomènes paranormaux découvre qu’elle possède des pouvoirs surnaturels. La seconde est bouleversée par l’apparition d’un revenant : après dix ans d’absence, le beau Sam Logan refait brutalement surface. Et si le destin des trois jeunes femmes était scellé par une redoutable malédiction ?

Mon avis :

Trois livres en un (un gros pavé au final) pour une trilogie de Nora Roberts que je ne connaissais pas. Il y a du bon et du moins bon sur ces 1 000 pages, mais j’en ressors avec un avis plutôt positif ! Globalement, je suis restée sceptique sur la partie « magie », et plus spécifiquement sur les « sorts » que jettent les trois femmes. Autant qu’elles soient chacune rattachée à un élément m’a plu, ainsi que les passages où elles mêlent leurs pouvoirs, autant les incantations sont un peu niaises et cassent l’effet voulu. J’aurais préféré que ce soit un peu plus dans l’intériorité et moins dans la démonstration.

Avant de rentrer plus dans le détail de chaque histoire, un mot sur nos héroïnes. Elles partagent plusieurs traits de caractère : déterminées, un peu perdues parfois, avec une forte personnalité, ce sont des personnages auxquels on s’attache vraiment, et qui se dévoilent petit à petit. Concernant leurs pendants masculins, ils sont un peu plus en retrait mais tout aussi intrigants et parfaitement dans leurs rôles. Ils protègent leurs compagnes mais ne les étouffe pas, ils les aident mais ne les dirigent pas ; en bref, une balance idéale.

Mention spéciale pour la figure du méchant qu’est Evan, l’effroyable mari de Nell au début du premier tome. On le retrouve tout au long de la trilogie (à lire dans l’ordre d’ailleurs) et il représente la méchanceté et la cruauté à l’état pur. C’est quelqu’un qu’on apprend à craindre.

Enfin, pour finir sur les remarques d’ordre général, le début de chaque roman retrace l’histoire initiale des Trois Sœurs, dans les années 1690. Au début on reste un peu sceptique, car ce sont des passages assez courts qui nous embrouillent l’esprit plus qu’autre chose, mais au final on en vient à les apprécier, et on aurait même bien aimé que l’auteur les développe davantage.

Nell

Nell est l’exemple-type d’une jeune femme forte. Violentée par son mari, elle décrit les tourments d’une femme battue et surtout l’emprise psychologique qu’un tel monstre peut avoir. Elle ne fait jamais rien de bien, elle a commis une erreur, elle doit s’excuser, ce n’est pas la faute de son époux… On rentre vraiment dans son esprit, et lorsqu’elle arrive à se défaire de cette emprise et à reconnaître la folie dans laquelle elle était entraînée, on la suit dans sa fuite, qui la mène jusqu’à l’île des Trois Sœurs.

J’ai été moins convaincue de la facilité avec laquelle elle accepte son héritage de sorcière. C’est presque si ça ne l’étonne pas de voir sa patronne, Mia, faire des incantations et évoquer les différents éléments de la nature (et que ça marche !). Zach, à qui elle apprendra à faire confiance, est le shérif de la ville et le frère de Ripley. Il représente tout ce qu’a Nell en horreur : la justice, la police, qui l’ont laissée tomber lorsqu’elle était allée les voir pour essayer de fuir son mari et, bien sûr, c’est un homme. Mais il va réussir à approcher la jeune femme, à l’entourer et à le laisser la protéger. Il n’empiète pas sur son espace vital, et apprend à faire avec ses sensibilités. Un très joli couple !

Ripley

Ripley est sans doute ma préférée des trois. Sœur du shérif, elle est elle-même shérif adjoint. Elle n’a pas la langue dans sa poche, râle tout le temps, aime les sports dits d’homme, n’hésite pas à dire ce qu’elle pense (même si ça va a contrario de tout le monde), ne résiste pas lorsqu’un pari lui est lancé. Rien à voir donc avec celui qui paraît être au début à un rat de bibliothèque, Mac, un spécialiste des phénomènes paranormaux. N’imaginez pas qu’il n’a pas de muscles par contre ! Il bat même Ripley à la nage, ce qui va mettre la jeune femme en rage…

Des trois sœurs de cœur, c’est celle qui rejette complètement la magie. Elle ne veut pas en entendre parler, refuse de prendre soin de son don, de le cultiver, et le voue aux gémonies à longueur de temps. Il y a une volonté chez elle d’être normale, de vivre normalement, mais sa nature profonde risque de la rattraper. La différence entre elle, très carrée, ordonnée dans son travail, et Mac, qui est une sorte de savant-fou avec des tas de machines bizarres qui bippent de partout est assez jouissive.

Le couple que j’ai préféré aux deux autres !

Mia

Mia, c’est celle qui relie tout le monde. Celle qui n’est jamais partie de l’île, celle qui a pris soin de cet héritage en attendant que les trois sœurs soient réunies. La plus perchée hein aussi. C’est celle qui est le plus dans les incantations, les potions, et tout ce qui m’a quand même un peu dérangée, c’est la raison pour laquelle c’est le tome qui m’a le plus laissée de marbre. Cet opus comprend aussi le final très mystique, avec de grands moments de magie.

Quant à Sam, il a lui aussi des pouvoirs. C’est peut-être aussi ce qui m’a fait dire que là, c’était un peu trop (en plus, lire la trilogie d’une traite ne doit pas aider, j’en conviens). J’aurais aimé que la partie ésotérique reste exclusivement féminine, j’ai trouvé que Sam était un peu l’élément en trop dans cette trinité.

Au final, une trilogie qui a beaucoup de qualités, qui se lit facilement, mais qui peut décontenancer par son aspect ésotérique.

Très bonne lecture, on a passé de bons moments

Acheter ce livre sur Amazon

Publicités

2 Comments on L’île des Trois Sœurs, de Nora Roberts

  1. Je garde un excellent souvenir de cette trilogie de Nora Roberts. Ta chronique me donne envie de les relire du coup 😀 Merci ❤

    Aimé par 1 personne

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Acquisitions – 2017 | There will be books
  2. Bilan 2017 | There will be books

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :