Sons Of Alba de Blandine P. Martin

Cela va faire un moment que je n’ai pas lu de romance historique avec de beaux Highlanders. Lorsque l’on m’a proposé ce titre et au vu du résumé, j’ai sauté sur l’occasion.

:star: Sons Of Alba de Blandine P. Martin

sons-of-albaFormat : Format Kindle
Taille du fichier : 2951 KB
Nombre de pages de l’édition imprimée : 252 pages
Editeur : Blandine P. Martin
Date de sortie : 5 février 2017
Vendu par : Amazon Media EU S.à r.l.
Langue : Français
ASIN : B01MTAUD0C
Prix éditeur : 3,99€
Disponible uniquement sur liseuse.

De quoi ça parle ?

Au seuil de son trépas, le chef du clan Mac Leod de Skye apprend à ses trois fils, Rhys, Kai et Scott, l’existence d’une jeune sœur, Effie. Cachée au clan pendant seize ans, la jeune fille vivait chez sa mère à Dunvegan, dans l’ignorance totale de ses origines paternelles. Mais voilà quinze jours que la lassie a disparu. Les hommes de main de Terrence Mac Leod n’ayant pas réussi à la retrouver, il charge désormais ses propres fils de lui ramener son enfant son trépas. Armés de courage et de reconnaissance envers leur père, les trois frères se lancent dans un périple au travers de l’île de Skye qui pourrait bien changer leur vie plus qu’ils ne l’imaginent. Romance et péril risquent fort de s’inviter au voyage et de redonner vie au cœur meurtri de l’un d’entre eux.

:star: Mon avis :

Trois frères partent donc à la recherche de leur nouvelle sœur qui a disparu et qui semble avoir été enlevée par les anglais. Le lecteur navigue dans un climat des Highlands hostile où les Anglais font la vie durs aux Écossais. C’est donc dans un climat hostile que le second de la fratrie Mac Leod, Kai, va sauver d’une taverne une jeune prostituée qui n’est pas seulement ce qu’elle semble être. Aileen va suivre ces trois hommes pour échapper à une vie terrible et les aider à retrouver leur sœur. En contrepartie, Kai lui a promis qu’elle pourrait venir se réfugier dans son clan et y trouver un honnête travail.

A travers leur périple, nous en apprenons un peu plus sur chacun d’eux et surtout sur Kai, le héros, qui ne s’est jamais remis de la mort de son épouse. Il se sent coupable et vit dans un océan d’amertume.

Ce que j’ai aimé dans cette histoire c’est tout le décorum, la manière dont l’auteur s’approprie cette partie de l’histoire de l’Écosse et nous propose une belle aventure qui oscille entre l’action et l’émotion. Grâce à un travail appliqué sur l’ambiance et le contexte, le lecteur est totalement immergé dans l’histoire.

J’ai vraiment beaucoup aimé tout cet aspect du roman. La quête des trois frères qui, sur leur route, croiseront celle de cette jeune prostituée qui ne demande qu’à être sauvée et bien plus tard ce jeune garçon qui échappe de peu à une cruelle punition.

Blandine P. Martin s’applique vraiment et rien n’est laissé au hasard.

J’ai vraiment pris un sacré plaisir à suivre cette compagnie d’infortune que le destin a réuni. Toutefois, j’avais aussi lu dans le résumé que l’amour viendrait frapper l’un des frères. Je savais qu’il allait donc se passer quelque chose entre Kai et Aileen. Malheureusement, autant j’ai trouvé que le contexte et l’univers était vraiment très bien travaillé, autant j’ai trouvé la romance mal amenée et maladroite. Déjà, le héros Kai est torturé par la mort de sa femme, on se doute forcément qu’il ne tombera pas amoureux d’Aileen au premier regard ou que son attirance pour elle arrivera doucement et avec son lot de réfutation… Mais, tout arrive très tardivement entre eux, trop à mon goût pour tout dire. Il faut attendre un long moment pour qu’enfin Kai ouvre les yeux sur elle. Aileen quant à elle, est bien sûr, lucide sur ce qu’elle est et sa condition, mais elle espère en secret… et on la comprend. C’est que Kai est plutôt pas mal et vraiment très sympathique !

Une romance trop tardive à mon goût.

En général ce genre de relation entre les héros commence doucement et met son temps à faire son chemin. Ce qui m’a dérangée ici, c’est qu’une fois que Kai comprend ce qu’il ressent pour Aileen tout se met bien trop vite en place et le dénouement arrive dans la foulée. J’ai eu l’impression d’ailleurs, que l’auteure ne savait pas trop comment l’amener. C’est assez maladroit et donne donc une fin en demi-teinte à peine crédible. J’aurais aimé que l’aspect psychologique des personnages dans cette relation naissante soit plus travaillé et mieux exploité, ce qui n’est pas le cas.

Toutefois cela ne m’a pas empêchée de passer un excellemment moment et je dois dire que la plume de Blandine P. Martin fut une belle surprise. J’ai aimé son univers et j’espère bien la relire dans ce genre un jour ou l’autre. J’ajouterai un dernier petit point, mais que je mets entre guillemt, je n’ai pas eu la version définitive de son roman et il y avait pas mal de coquilles. Logiquement ce point sera résolu lorsque Sons Of Alba sortira. Je tenais quand même à le souligner.

Très bonne lecture, on a passé de bons moments

Acheter cet ebook sur Amazon

A propos Artemissia 4011 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". 3 enfants, passionnée de lecture. Aime être transportée dans d'autres univers grâce aux livres.

5 Commentaires

  1. Bonjour Julie ! Merci pour cette chronique. Navrée de ne pas avoir remplie tout vos critère. Pour l’historie d’amour, j’aime prendre mon temps, et ce n’est pas que je n’ai pas su comment l’amener, mais bel et bien un choix dans mon écriture 🙂 Un choix bien assumé. Pour les coquilles, en effet, je termine ce jour l’ultime correction, la version qui sera en vente dès le février en sera donc dépourvue. Merci pour le temps accordé à cette lecture, qui est mon tout premier livre auto-édité, même si je suis déjà publié chez d’autre éditeurs.
    Je ne pense pas revenir vers la romance historique de si tôt car j’aime changer régulièrement d’univers, ma future sortie en mars chez Bragelonne étant une dystopie ^^.
    Au plaisir d’échanger plus tard, sur d’autres écrits.

    Blandine.

  2. En réalité, ça l’est plus que n’importe quoi d ‘autre 🙂 Mes lectrices me suivent pour ce point ! La romance est ma motivation première, et j’aime la tourner à toute les sauces, SF, chick_lit, historique, futuriste, paranormal, bref, peu importe le genre, j’y insère ma dose de romance ^^. C’est ce qui me fait vibrer dans l’écriture :). Merci à toi pour ton avis ♥

    • Doux, je ne pense pas (il se passe quand même à une époque assez sombre de l’histoire d’Écosse), mais tout le contexte historique était des plus plaisant à découvrir. C’est vrai que la couverture est très jolie <3

1 Rétrolien / Ping

  1. Chronique – Sons of Alba – par Songe d’une nuit d’été – 28/01/2017 – Blandine P. Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*