LES NEWS >

Confessions d’un ami imaginaire de Michelle Cuevas

⭐ Confessions d’un ami imaginaire de Michelle Cuevas


confessions-dun-ami-imaginaire-de-michelle-cuevasNombre de pages :
  196 pages
Editeur :  Nathan
Date de sortie :  9 février 2017
Collection :
  Grand format Jeunesse
Langue :  Français
ISBN-10:  2092565877
ISBN-13:  978-2092565872
Prix Editeur :  13,95€
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

Jacques Papier a l’impression que personne ne l’aime. La maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu’il y a Fleur, sa soeur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa soeur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s’inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n’était pas tout à fait réel ?

Mon avis :

Ce court roman, c’est les confessions de Jacques Papier qui, comme le titre du livre l’indique est un ami imaginaire. Mais son problème, c’est qu’il l’ignore, il se prend pour un vrai petit garçon ! Nous allons donc suivre toutes ses péripéties à partir du moment où il commence à douter de sa véritable existence.

C’est une histoire toute mignonne et touchante, qui peut parler à beaucoup car je pense que tout le monde a plus ou moins eu un ami imaginaire, même si on ne s’en souvient pas toujours précisément. Jacques Papier est vraiment un personnage drôle et attachant, comme ce sont ses confessions, on se sent très proche de lui. Le début est vraiment très drôle lorsqu’il ne croit pas qu’il est imaginaire mais que c’est juste que tout le monde l’ignore. Ensuite, il y a une deuxième partie où il essaye de comprendre pourquoi il existe et quel est le but de son existence.

Le livre est très court, il fait moins de 200 pages. Je l’ai dévoré en une soirée, sans m’arrêter de la première à la dernière page. En plus du petit format et de l’écriture qui est assez grosse, j’ai été complètement embarqué dans ce roman jeunesse ! Les chapitres sont très courts, entre deux et quatre pages le plus souvent. Cela permet de garder un certain rythme et surtout de ne pas perdre l’enfant avec des chapitres trop développés.

Il y a également des petites illustrations qui parsèment le livre. Elles sont assez mignonnes, simples et elles ont un côté maladroit qui donnent l’impression que ce sont des dessins qui ont été fait par un enfant qui lit le livre en même temps. Ils sont également bien placés par rapport au fil de l’histoire, il n’y a pas de décalage avec le récit.

Ce récit est une petite bulle de légèreté et de douceur, à la fois divertissant et didactique, car il y a une certaine morale à la fin de l’histoire. Je trouve que c’est un très bon livre jeunesse, d’autant plus qu’il peut autant plaire aux adultes qu’aux enfants. Je conseille de le donner à lire aux enfants qui ont entre huit et treize ans pour qu’ils soient réceptifs au thème et au niveau de langage, encore plus si ils ont eu ou ont encore un ami imaginaire !

Très Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Advertisements
About Littlepadfoot (79 Articles)
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

2 Comments on Confessions d’un ami imaginaire de Michelle Cuevas

  1. Il a l’air tout choupi ce roman !

    Aimé par 1 personne

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :