Une fois encore une réussite pour Zep avec sa dernière BD !

:star: Un bruit étrange et beau de Zep

un-bruit-etrange-et-beau-zepNombre de pages :  96 pages
Editeur :  Rue de Sèvres
Date de sortie :  5 octobre 2016
Collection :  BD Ado-Adultes
Langue :  Français
ISBN-10:  2369811854
ISBN-13:  978-2369811855
Prix Editeur :  19€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Où est la valeur d’une vie? Dans le bruit et la fureur ou dans le recueillement du silence? Dans ses batailles ou ses renoncements? William, lui, a choisi la solitude et le silence il y a 25 ans en intégrant l’ordre religieux des chartreux. Quand un héritage le contraint à quitter le monastère pour Paris, c’est tout un monde nouveau qu’il doit apprivoiser, des certitudes longuement forgées à interroger et surtout, son ancienne vie, laissée là, qu il va retrouver…. Sa rencontre avec Méry, jeune femme aux jours comptés du fait d’une maladie incurable mais résolument décidée à profiter du temps qu’il lui reste, le confrontera à de nouvelles questions et compliquera ses choix.
En filigrane de ce beau portrait d’homme, Zep interroge nos propres certitudes, avec un talent graphique réaliste qu’on ne se lasse pas de découvrir.

Mon avis :

J’ai toujours beaucoup apprécié Zep, j’ai notamment grandi en lisant les Titeuf, j’ai donc eu un grand plaisir à le retrouver sous un tout autre registre.

Et il faut dire que le dessinateur passe dans un tout autre genre dans cette BD, on ne reconnaît d’ailleurs pas du tout son coup de crayon qui est pourtant si caractéristique dans Titeuf ou encore dans What a Wonderful World. Il est dans un style plus proche de Une histoire d’hommes. Il nous offre un dessin très réaliste et très beau en nous racontant l’histoire de William, un homme qui est depuis 25 ans dans l’ordre religieux des Chartreux. Il a fait vœu de pauvreté, de chasteté et de silence. Mais il va devoir quitter sa réclusion religieuse car sa présence est absolument requise au testament de sa tante à Paris.

A l’instar du héros de la BD, il y a peu de mots et surtout beaucoup de cases significatives et très belles. Les dialogues sont assez économes de parole mais toujours très justes et autrement on a beaucoup les pensées de William, qui est plus habitué à penser qu’à parler. Cette rareté de la parole donne une dimension très mystique et poétique à la bande-dessinée.

Cette atmosphère  se renforce par les dessins qui sont empreints de réalisme, les traits sont délicats et les visages et comportements pleins d’une émotion véritable. Même sans parler, les visages sont expressifs et m’ont touché directement. Pourtant, ce n’est pas du tout mon style de dessin habituel, j’ai donc été surprise d’autant apprécié. Graphiquement, c’est un superbe objet. La BD est assez grande et cela donne donc des superbes planches avec des grandes cases sur un papier épais. Chaque fond de case est remplie par une couleur pastel différente selon chaque page et cela donne un superbe effet et je me suis souvent extasié sur la beauté et la couleur des planches.

Au niveau de l’histoire, on suit la quête initiatique d’un chartreux à travers Paris, ce n’est pas forcément un scénario attrayant au premier abord, mais finalement j’ai trouvé ça intéressant et très bien amené. La bande-dessinée est assez courte, un peu moins d’une centaines de pages, mais on arrive quand même à s’attacher aux personnages et on se laisse tout simplement emmené par le graphisme à couper le souffle !

J’ai particulièrement aimé cette bande-dessinée de Zep, j’aurais même voulu qu’elle soit un peu plus longue. Les dessins sont magnifiques et c’est une véritable touche de douceur, de spiritualité et de paix !

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon


Quelques planches pour découvrir la bande-dessinée


 
A propos Littlepadfoot 156 Articles
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

2 Commentaires

  1. Je l’ai croisé en librairie il y a peu et c’est vrai que les dessins sont sublimes. Tu as achevé de me donner envie de me procurer la BD ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*