LES NEWS >

Seduced in the dark de C.J. Roberts

⭐ Seduced in the dark de C.J. Roberts

seduced-in-the-dark-c-j-robertsNombre de pages :  500 pages
Editeur :  Pygmalion
Date de sortie : 
8 juin 2016
Collection :
  Romans
Langue :  Français
ISBN-10:  2756418218
ISBN-13:  978-2756418216
Prix Editeur :  16€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

« Je sais que l’on m’observe. Il y a toujours quelqu’un. Quelqu’un qui essaie de me faire manger. C’est une femme. Elle me dit son nom, mais ça m’est égal. Elle ne m’intéresse pas. Rien ni personne ne m’intéresse vraiment. Il y a toujours quelqu’un qui m’observe. Toujours. Je veux partir d’ici, Je ne suis pas malade. Si Caleb était là, je sortirais sur mes deux pieds, heureuse, souriante, complète. Mais il est parti. Et ils ne me laissent pas le pleurer. »

/!\ Ce roman est un second tome, il se peut qu’il y ait donc des spoilers du premier tome dans ma chronique /!\

Mon avis :

La série Captive in the Dark de C.J. Roberts est la première lecture que j’expérimente dans le genre de la Dark Romance. Je me suis lancée dedans avec une certaine curiosité, surtout quand j’ai vu que la série était un best-seller. Le premier tome a été une lecture à la fois captivante et horrifiante. J’ai parcouru le roman en moins d’une journée, captivé par le destin de Livvie entre les mains de Caleb son ravisseur. J’ai directement enchaîné avec le second tome de la série, qui se révèle bien différent du premier.

L’intrigante est bien différente de Captive in the Dark, c’en est fini du huit-clos quasi permanent entre Caleb et Livvie. Ici, l’histoire vient s’enrichir de nombreux autres personnages secondaires et cela rajoute un certain piment à l’histoire. On retrouve tout d’abord notre héroïne à l’hôpital, complètement anéantie car loin de Caleb. Elle passe ses journées à raconter son histoire à un psychologue du FBI et à Matthew Reed un agent du FBI en charge de résoudre l’affaire juridique. Ce dernier est un personnage assez intéressant que j’ai beaucoup aimé, j’ai cru pendant un instant qu’il serait plus approfondi mais ce ne fut pas le cas. Je me suis vite rendue compte que depuis le début, on lit l’histoire de Livvie, racontée par elle-même à l’hôpital. Elle revient donc sur la deuxième partie de sa captivité, la suite directe de Captive in the Dark.

J’ai trouvé que cet opus passait un cran au-dessus dans le glauque et le dark par rapport au premier livre, sûrement dû au fait qu’il y ait d’autres personnages autour de Livvie. Caleb est également plus cruel au contact de ses congénères, je l’ai nettement moins aimé que dans le premier livre où l’auteur avait réussi à me faire aimer son personnage alors que c’est le ravisseur de Livvie. A ce niveau-là, l’auteur est très forte dans son écriture, elle m’a retournée le cerveau et je me suis prise d’affection pour Caleb autant que Livvie qui est dans un syndrome de Stockholm très profond.

Cette chronique est aussi difficile à rédiger que l’a été ma lecture, car durant tout le roman j’ai oscillé entre deux sentiments contradictoires : le dégoût de certaines scènes alors que j’étais pourtant captivé par l’intrigue et les personnages. C’est une lecture dérangeante et ambigüe, à ne surtout pas mettre entre toutes les mains. L’intrigue est soutenue, ça m’a tenu en haleine tout du long malgré les nombreuses scènes sexuelles, qui sont parfois tout bonnement insoutenables et parfois c’est bien le contraire quand Livvie est en tête à tête avec Caleb.

Ce roman est unique en son genre, je ne sais pas si je me réessaierais tout de suite à la Dark Romance, de peur de trouver un ouvrage beaucoup moins bien écrit. Je pense lire au plus vite Epilogue, qui est l’histoire du point de vue de Caleb, je pense que ça va me plaire vu comment j’aime déjà son personnage, ça va me permettre d’encore mieux le comprendre je pense.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon


⭐ Les autres tomes de la série

Advertisements
About Littlepadfoot (80 Articles)
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

1 Trackback / Pingback

  1. Epilogue de CJ Roberts – Songe d'une Nuit d'été – Le Webzine Au Féminin

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :