Au pays de l’ailleurs de Tahereh Mafi

:star: Au pays de l’ailleurs de Tahereh Mafi

au-pays-de-lailleurs-tahereh-mafiNombre de pages :  396 pages
Editeur :  Michel Lafon
Date de sortie :  13 octobre 2016
Langue :  Français
ISBN-10:  2749929431
ISBN-13:  978-2749929439
Prix Editeur :  16,95€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d’un don magique. La blanche Alice n’a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria.
Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n’a-t-elle plus qu’un seul but : le retrouver.
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l’horizon… Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n’est ce que l’on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n’avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

Mon avis :

Ce nouveau roman de Tahereh Mafi a été pour moi une très bonne surprise, bien que j’avais beaucoup d’appréhension à cause des critiques mitigées à son égard. Bien que ce roman soit assez étrange au premier abord, je me suis laissée emporter dans ce livre aux allures de contes, pleins de couleurs et de magie !

Il est bon de savoir que ce roman n’est pas une dystopie, l’auteur change de genre et nous fait entrer dans un monde complètement loufoque et fantaisiste, avec ses propres codes et coutumes. C’est un univers où la magie règne et où tout le monde est coloré, symbole de la magie de chaque habitant de Ferenwood. Cependant, une personne dans la ville se distingue, c’est Alice et elle est dénuée de couleurs. Celle-ci est née toute blanche et est dénigré à cause de cela.

Au cours de ma lecture, j’ai très vite compris que Alice, bien qu’elle soit blanche en apparence, n’a pas moins un caractère haut en couleurs. Tantôt boudeuse, tantôt téméraire, cette jeune fille est pleine d’énergie car elle n’a que douze ans après tout et elle débute pleinement dans la vie. Contrairement à la saga Insaisissable de l’auteur qui comportait des personnages plus âgés, ici l’héroïne est bien plus juvénile mais elle n’en reste pas moins tout aussi touchante. Il est vrai qu’elle est parfois assez agaçante par son côté lunatique, mais au moins l’auteur a vraiment su retranscrire un personnage de douze ans, sans forcément la sublimer. Derrière son côté impulsif, on découvre une formidable jeune fille qui ne demande qu’à être comprise et aimée.

Ce livre est un véritable récit initiatique pour la jeune Alice qui va grandir au fur et à mesure de son voyage dans le Pays de l’ailleurs. En parlant justement de ce pays, j’ai été sidérée par l’incroyable imagination de l’auteur ! Celle-ci nous déploie tout un univers coloré et magique, mais qui est assez sombre au final. Le côté féerique mais aussi réaliste de cet univers m’a vraiment fait pensé à un conte plein de poésie. Au début, j’ai eu un peu de mal avec l’univers tellement il était déjanté, j’avais un peu de mal à l’imaginer, mais cette impression s’est résorbé après une centaine de pages. L’intrigue assez simple en somme et les courts chapitres m’ont bien aidé aussi à rentrer dans le roman, sans oublier la magnifique plume de l’auteur.

Les pages se tournent vite, guidé par un narrateur omniscient et mystérieux, qui nous parle directement, comme s’il nous confiait directement son histoire. J’ai aimé le fait que le narrateur  fasse des sortes d’apartés dans l’histoire pour nous expliquer ses secrets plus en détails, ou bien tout simplement pour encore plus nous embrouiller dans son univers.

J’ai beaucoup aimé ce roman qui prend la forme d’un conte onirique et merveilleux. La fin est un peu trop rapide mais elle ne ferme pas l’histoire. Malgré le fait qu’il soit apparemment un one-shot, on peut espérer qu’on aura peut-être un jour droit à la suite des aventures d’Alice, qui sait ?

Très Bon

Acheter ce livre sur Amazon

A propos Littlepadfoot 127 Articles
Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire