LES NEWS >

Sous les flocons de Nora Roberts

Sous les Flocons de Nora Roberts

sous-les-flocons-nora-robertsNombre de pages :  632 pages
Editeur :  HarperCollins
Date de sortie :  19 Octobre 2016
Collection :  HarperCollins Poche
Langue :  Français
ISBN-13:  979-1033900245
Prix Editeur :  8,30€
Disponible sur Liseuse :  Oui

Son résumé :

Orpheline à six ans, Diane s’est toujours sentie infiniment reconnaissante envers sa tante qui l’a recueillie, au point de se conformer en tout à ce que cette dernière attendait d’elle. Jusqu’au jour où elle apprend que celle qui l’a élevée lui ment depuis toujours. Bouleversée, révoltée, Diane décide de rompre avec sa famille adoptive et de démissionner du prestigieux cabinet d’avocats dans lequel elle travaille à Boston. Avec un seul but : se construire une nouvelle vie, une vie à elle, sans personne pour lui dicter ses choix. Et une vie dans laquelle Caine MacGregor, le brillant avocat qu’elle vient de rencontrer, charmeur, irrésistible, n’a pas de place. Car, pour Diane, il est désormais hors de question de faire de nouveau confiance à quiconque, ou de risquer son indépendance, et son coeur, auprès d’un homme…

Au coeur de l’hiver, alors que les flocons de neige dansent, féeriques, devant l’océan tempétueux d’Atlantic City, Diane va devoir livrer un combat qu’elle n’imaginait pas…

Mon avis :

Cela faisait maintenant un petit moment que j’avais envie d’essayer un livre de Nora Roberts, j’en ai beaucoup entendu parlé, souvent en bien d’ailleurs. Mais je n’ai jamais vraiment osé tester, mais quand j’ai vu cette belle couverture et ce titre qui présageaient une ambiance festive et hivernale, je n’ai pas réfléchi et j’ai foncé. Grave erreur.

Ce livre, regroupe trois nouvelles différentes, l’une mettant en scène Diane qui, apprenant que sa vie n’est du tout ce qu’elle pensait décide de tout bouleverser, et fait la rencontre de Caine Mac Gregor. Une autre où B.J une jeune directrice d’auberge se bat pour garder son établissement tel quel quand son nouveau patron, Taylor, décide de tout changer. Et enfin la troisième nouvelle où Raven, une star du rock, revoit Brandon, son ex-petit ami lui aussi rocker, cinq après leur séparation pour l’écriture de la bande-son d’un film.

J’ai été vraiment très déçue, par ces nouvelles, plus particulièrement par les deux premières, j’ai trouvé qu’il y avait vraiment un manque de naturel dans les actions des personnages, beaucoup d’éléments avaient l’air faux et paraissaient surjoués. C’était pour moi une succession de clichés. La totalité de la première nouvelle était entièrement prévisible.  De plus je n’ai vraiment pas aimé l’image véhiculée par les personnages, d’un côté il y a toujours la jeune femme fragile, perdue, qui a besoin d’aide et qui ne supporte pas le fait d’être assistée, qui veut paraître forte, mais qui au moindre baiser oublie toutes ses convictions. Tandis que de l’autre côté nous avons, l’homme fort, riche et sûr de lui qui sait parfaitement que la fille tombera à un moment ou à un autre dans ses bras.  De plus, ce sont des personnages qui ne paraissent pas savoir gérer leurs hormones, ils viennent seulement de se rencontrer mais s’embrassent dès le second chapitre. Je sais que nous sommes dans un roman d’amour, mais ce genre d‘action me paraît dénué de romantisme et est loin de me donner des frissons. Je trouve que même s’il y a de bonnes idées, certains éléments gagneraient à être plus développés,  pour un auteur de la renommée de Nora Roberts, je m’attendais à quelque chose de moins brouillon.

Cependant, tout n’a pas été entièrement négatif non plus, j’ai été un peu plus touchée par la dernière nouvelle qui sonnait un peu moins faux que les précédentes. Il y avait vraiment un potentiel dans cette histoire, même si je trouve que ça aurait pu être un peu plus développé.

J’ai beaucoup aimé la façon dont les phrases étaient tournées et le choix du vocabulaire, c’était plus imagé, précis et raffiné que ce que j’ai déjà pu lire auparavant, malheureusement, la beauté de l’écriture de Nora Roberts et de son traducteur, est desservie par un manque de rigueur de la part de l’éditeur quant à la correction, j’ai trouvé énormément de fautes de frappe dans cet ouvrage.

Sans Plus

Achetez ce livre sur Amazon


emy-profilEmy, chroniqueuse sur Songe d’une nuit d’été depuis plusieurs mois

 

About Songe d'une nuit d'été (728 Articles)
Chroniqueurs de Songe d'une nuit d'été, le Webzine culturel au féminin depuis 2008

La Parole est à Vous !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :