Accueil ASCF Off-Campus, tome 1 – The Deal d’Elle Kennedy

Off-Campus, tome 1 – The Deal d’Elle Kennedy

6 Temps de lecture
3
0

Chronique de BeesBee

:star:  Off-Campus, tome 1 – The Deal d’Elle Kennedy 

the deal Elle KennedyNombre de pages: 360
Editeur : Hugo Roman
Date de sortie : 7 juillet 2016
Collection : New Romance
ISBN-10: 2755623527
ISBN-13: 978-2755623529
Prix : 17€
Disponible sur liseuse : OUI

Résumé :

Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.
Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. Ils vont passer un drôle d’accord. Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football.
Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

 

Mon avis

J’ai commencé The Deal en me demandant si j’allais une nouvelle fois tomber sur un échange de bons procédés entre un mec et une nana qui se termine en histoire d’amour. Et j’ai refermé ce livre avec le sourire.

Premièrement, je me dois de faire une mention spéciale pour les dialogues. J’ai ri, face aux répliques cinglantes d’Hannah comme aux vannes salaces de Garrett. Leurs langages sont tellement naturels et leurs discussions pleines de réalisme que j’avais l’impression d’entendre deux amis à moi en train de discuter. Pas de grandes phrases mélancoliques qu’on n’entend jamais dans la vraie vie. Là, le lecteur est face à des discussions qui semblent tout droit sorties de sa propre tête. Je ne sais pas qui je dois remercier, l’auteure, pour son style résolument réaliste, ou la traductrice, pour son travail à transformer l’argot américain en argot français, mais je suppose que je dois applaudir les deux pour la façon dont le travail de l’une à compléter le travail de l’autre, pour au final rendre ce livre très plaisant à lire. Enfin des dialogues inscrits dans le vingt-et-unième siècle, avec des expressions de notre époque.

Ensuite, je me dois de parler d’Hannah. Enfin, ENFIN, une héroïne qui m’a donné envie d’être un peu elle. Elle est forte, intelligente, talentueuse, avec un vrai corps d’être humain de la vraie vie (ce n’est pas très correcte grammaticalement, comme expression, mais au moins vous avez compris le message). Malgré les choses horribles qui se sont passées dans sa vie, elle continue d’avancer. Son monde ne s’est pas écroulé malgré son terrible passé, sa vie ne tourne pas mièvreusement autour d’un homme, et son ambition prime avant tout. MERCI. ENFIN. Une femme comme je les aime, à l’image de notre société actuelle : indépendante et ambitieuse. Certaines se seraient effondrées après ce qu’Hannah a traversé, mais pas elle. Elle est forte, et même quand elle flanche, on ne peut que l’apprécier pour son caractère et la ténacité de son esprit.

Au final, j’ai davantage aimé ce livre pour son héroïne que pour son héros, même si Garrett est un gars (à mi-chemin entre l’ado et l’adulte), comme j’aimerais en voir plus également. The Deal a réussi à me prouver qu’il était encore possible d’écrire une belle histoire d’amour sans tomber dans la niaiserie. Et non, l’humour n’est pas mort. Merci Elle Kennedy pour ce bel exemple de récit drôle, léger et attachant.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

 

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

3 Commentaires

  1. […] Off Campus, Tome 1 – The Deal d’Elle Kennedy […]

    Réponse

  2. […] […]

    Réponse

  3. […] […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…