Accueil ASCF Avant Toi – Me Before You de Thea Sharrock

Avant Toi – Me Before You de Thea Sharrock

8 Temps de lecture
6
0

Chronique de Kurelkurel

:star: Avant Toi – Me Before You de Thea Sharrock

Avant toi-AfficheRéalisateur : Thea Sharrock
Scénario : Jojo Moyes d’après son propre roman
Musique : Craig Armstrong
Date de sortie : France : 22 Juin 2016 / USA : 3 Juin 2016
Durée : 110 min (1h50)
Avec : Emilia Clarke, Sam Claflin, Janet McTeer, Charles Dance, Brendan Coyle

Le synopsis :

Une charmante petite ville de l’Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l’âme, Louisa « Lou » Clark, 26 ans, n’a aucune ambition particulière. Elle se contente d’enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts.

Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d’audace et d’optimisme jusqu’à ce qu’il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n’est plus que l’ombre de lui-même.

Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. Et peu à peu, les deux jeunes gens s’éprennent passionnément l’un de l’autre. La force de leur amour pourra-t-elle survivre à leur destin qui semble inexorable ?

La Bande-annonce :

Mon avis :

Le film plante très vite le décor. Dès les premières minutes on découvre un jeune homme énergique, très investi dans son travail, que la vie (peut-on dire la malchance ?) va clouer dans un fauteuil. Puis, on fait la rencontre d’une jeune fille un peu excentrique, mais pétillante et profondément attachante. Venant de perdre son emploi, elle en cherche un nouveau et postule chez les Traynor. Elle s’occupe désormais de Will, pour le meilleur et pour le rire ! Ces deux jeunes personnes tellement opposées vont apprendre peu à peu à se découvrir.

Will, le taciturne, très cynique sur les autres comme pour lui-même, va trouver une forte tête en la personne de Louisa, colorée et fière de son style à part. En s’apprivoisant, ils vont s’ouvrir l’un à l’autre et Lou va tenter de rendre le goût de vivre à Will par toutes sortes de sorties et de divertissements, avec plus ou moins de succès.

Le casting anglais est parfaitement choisi. Les acteurs sortent un peu de leur zone de confort, notamment pour le couple phare, et c’est dans ces moments que l’on peut juger de leur talent ! Attention à l’accent très marqué en version originale ! Personnellement, j’ai adoré cette touche vocale car elle implante encore d’avantage les protagonistes dans leur environnement, à savoir dans cette petite ville anglaise dominé par un magnifique château médiéval. Le lieu justement, est parfait pour faire croire au conte de fée, très propice à l’histoire très forte que vivent les personnages. Quelques notes exotiques viennent renforcer encore davantage le rêve.

La musique est peu présente selon moi. On n’entend vraiment que des morceaux choisis de la pop culture (Ed Sheeran, Imagine Dragons, …), ce que je trouve assez dommageable dans ce genre de film, où la musique se doit de renforcer l’émotion.

Émotion justement, attention à la fin ! La larme vient vite. Car si le film joue beaucoup sur l’humour (très british), le touchant l’emporte progressivement jusqu’à l’apothéose finale.

Premier film d’une réalisatrice plus habituée aux planches et à la télévision qu’au grand écran, le pari est réussi selon moi. Le rythme est impeccable, on se s’ennuie pas une minute. Un peu plus hésitante côté cadrage, Thea Sharrock a néanmoins su capter à merveille la performance parfaitement maîtrisée des acteurs.

En résumé, ce film est une très belle rencontre entre deux individus que tout oppose mais qui vont s’apprivoiser de façon amusante et se transformer l’un l’autre. La confrontation donne lieu à un long-métrage drôle et touchant à la fois, voire même très émouvant sur la fin. Ne pas oublier les mouchoirs pour les plus sensibles d’entre nous.

Très bon

:star: Galerie d’Images

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

6 Commentaires

  1. eugenhippie

    20 juin 2016 à 17 05 03 06036

    Trop pressée de le voir 😀

    Réponse

  2. Yuiko Books

    21 juin 2016 à 22 10 17 06176

    Par contre il faut souligné qu’il ne sortira que dans très peu de cinémas en France… Le distributeur aurait autorisé la diffusion que de 20 copie du film en France (info, mon propre cinéma quand j’ai posé la question à propos de l’absence du film à l’affiche). Grosse déception pour ceux ne vivant pas en grande ville.

    Réponse

  3. DarkAthena59

    21 juin 2016 à 22 10 25 06256

    Un film sympathique, émouvant et drôle. Touchant. Un bon moment de cinéma !

    Réponse

  4. RebelleReader

    11 juillet 2016 à 11 11 05 07057

    J’ai tellement hâte de le voir!! Ton avis me conviendrait presque de faire les 80 kms qui me séparent du ciné qui le diffuse… Et ces photos!!

    Réponse

  5. S'évader

    9 août 2016 à 12 12 12 08128

    Je dois voir ce film!

    Réponse

  6. MarionRusty

    8 octobre 2016 à 11 11 20 102010

    En effet ce film est tire larme, et a le mérite de traiter d’un sujet tabou mais d’actualité avec le suicide assisté. Pour l’anecdote quand la costumière a vu arriver Emilia Clarke elle lui a dit qu’elle prendrait les vêtements de l’actrice pour le personnage car ils correspondaient parfaitement au rôle.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…