ASCFFleuve NoirLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESTHRILLERS & POLARS

Hell.com de Patrick Senécal

:star: Hell.com de Patrick Senécal


Hell.com Patrick SenécalNombre de pages :
  600 pages
Editeur :  Fleuve Editions
Date de sortie : 9 juin 2016 
Langue :  Français
ISBN-10:  2265099163
ISBN-13:  978-2265099166
Prix Editeur :  21,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Daniel Saul s’est toujours senti au dessus de la mêlée. Ce milliardaire est même l’incarnation de la réussite insolente. Arrogant, sûr de son pouvoir d’attraction, et de persuasion, il ne reconnaît d’autres limites que celles qu’il se fixe, à l’image de son nouveau projet immobilier : le rachat d’églises désertées pour les transformer en lofts de luxe.
Une audace qui a attiré l’attention de Charron, un ancien  » camarade  » de collège. Enfin, camarade… Daniel et Charron n’évoluaient pas vraiment dans les mêmes cercles. Mais Charron, l’ado souffre-douleur, a bien changé. Désormais, ce n’est plus lui qui subit. Et il propose à Daniel de l’initier à de nouveaux plaisirs, ceux réservés aux hommes de leur caste. Il l’invite à s’inscrire à un très sélect site Internet : hell.com. Les rêves et les fantasmes les plus fous sont désormais possibles, de manière illimitée.
Mais une fois ouvertes les portes de l’Enfer, il est impossible de faire marche arrière…

Mon avis :

Hell.com est un roman que je pressentais comme déroutant et bien loin d’être soft d’après son résumé. Mais c’est bien plus que cela, ce livre est dérangeant, il explore les pires facettes de l’humanité. Je suis pourtant une habituée des thrillers, même les plus extrêmes, mais celui-là m’a totalement chamboulée et perturbée.

On va suivre un PDG, un important et riche homme d’affaires, en la personne de Daniel Saul. Il mène une vie aisée, s’offre ce qu’il veut et ne se refuse absolument rien. Tout va bien pour lui, jusqu’au jour où il revoit un ancien élève de sa classe de collège avec qui il commence à traiter en affaires. Peu à peu, une relation d’amitié naît entre eux et cet homme, Martin Charron, veut l’initier à des plaisirs sexuels plus vastes que l’échangisme que Daniel pratique de manière régulière. Il veut lui donner la possibilité de toucher à la « vraie puissance », celle réservée à l’élite, ceux qui sont au-dessus du commun des mortels par leur argent, leur réussite et leur tempérament de meneur.

La « vraie puissance », c’est ce que fera miroiter Charron devant les yeux du PDG pour lui faire toujours plus repousser ses limites, pour le faire aller au-delà du raisonnable et du légal. Et pour cela, il va lui faire découvrir un site, Hell.com, qui est un site pas uniquement de pornographie mais qui regroupent photos, vidéos et soirées spéciales concernant toutes les déviances et perversités, allant des plus « soft » aux plus inimaginables. Au fur et à mesure que Daniel Saul en découvrait, son horreur grandissait mais également une certaine fascination et curiosité commençaient à se développer chez lui.

Le personnage principal m’a été très vite antipathique, c’est tout à fait le personnage du riche qui se croit au-dessus des autres et meilleur que tout le monde. Il méprise tout ce qui ne lui ressemble pas et qui n’est pas de la même classe sociale que lui. Dans la seconde partie, heureusement, il commence un peu à revenir à la réalité, mais après l’avoir si peu aimé, je n’ai ressenti que de la pitié pour ce personnage. En ce qui concerne Charron, c’est un personnage indéfinissable qui va se révéler de plus en plus sombre au fil du roman. C’est sûrement le pire personnage que j’ai pu rencontrer dans un roman, clairement le plus diabolique, c’est bien le terme adapté à sa personne.

Le roman se découpe en deux parties, la première est la découverte et la lente fascination de Daniel pour Charron et le site, où on se sent en sécurité et où tout se passe bien pour le personnage principal. Puis c’est clairement la lente descente aux enfers pour lui. Je ne veux pas trop en révéler mais j’ai été profondément choquée et dégoûtée par ce roman, j’ai touché moi-même aux limites de ma sensibilité à l’horreur. L’auteur n’a clairement rien à envier à Stephen King à ce niveau-là.

Ce roman, au-delà de l’horreur et des scènes plus glauques et gores que les autres, a finalement une portée morale et analyse les travers de notre société si corrompue. Ce roman évoque les dangers d’Internet, qui crée une véritable forteresse pour les sites illégaux aussi fortifiés que Hell.com. Et plus encore dans la seconde partie, on retrouve un semblant de valeurs et d’idéaux dans ce que fait faire l’auteur à son personnage.

Ce roman m’a profondément choquée et je pense qu’il va encore me travailler quelque temps, j’ai d’ailleurs eu énormément de mal à poser des mots sur cette lecture qui était bien de trop gore pour moi. Il reste cependant très bien écrit et intéressant par rapport au sujet qu’il évoque.

Très Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Littlepadfoot

Chroniqueuse sur Songe d'une nuit d'été depuis août 2014. Future libraire, je lis de tous les genres avec une prédilection pour la littérature contemporaine, le thriller, le New Adult et le Young Adult.

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils