ASCFJ'ai Lu Pour Elle : PromessesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Une nouvelle vie pour le Dr Stanton de Fiona Lowe

Chronique d’EoleEole

:star: Une nouvelle vie pour le Dr Stanton, Fiona Lowe

Une nouvelle vie pour le Dr Stanton, Fiona LoweNombre de pages : 310
Éditeur : J’ai Lu
Date de sortie :  23 mars 2016
Collection :  J’ai Lu Promesses
Langue :  Français
ISBN-10:  2290106526
ISBN-13:  978-2290106525
Prix Éditeur :  6, 95 
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Le Dr Josh Stanton (et sa voiture de sport) se marie mal avec la campagne. Mais, criblé de dettes, il a dû accepter un poste à Bear Paw, minuscule bourgade perdue dans l’immensité sauvage du Montana. Seul. Katrina McCade est de retour à Bear Paw après huit ans d’absence. Le coeur meurtri par le chirurgien de l’hôpital où elle était infirmière, elle panse ses plaies auprès des siens, dans son village natal. Perchée sur une échelle, elle repeint la chambre de sa petite bicoque quand Josh y fait son apparition et reçoit le pot de peinture sur la tête. L’agent immobilier à qui Katrina avait confié la location de sa maison, ne la sachant de retour, l’a louée au beau médecin. Une rencontre explosive au milieu de nulle part.

Mon Avis :

J’aime bien les cadres ruraux pour des romans, il y en a souvent trop peu à mon goût, c’est donc avec plaisir que j’en ai trouvé un ici. Les personnages évoluent dans la campagne profonde des Etats-Unis, avec des cow-boys et dans une petite ville où tout le monde se connait, vraiment l’ambiance que j’aime. Ce côté grande famille où tout le monde s’entraide (même s’il peut y avoir des mauvais côtés) me plait beaucoup, d’autant que cela peut mener à des situations comiques, je pense notamment à la passion pour Twitter de la vieille Bethany.

Et heureusement qu’il y avait ce cadre que j’ai aimé, car la romance et les personnages principaux m’ont plus fait lever les yeux au ciel qu’autre chose. Comment dire… j’en ai marre des romances où dès les premières pages les personnages se rencontrent et ensuite ne sont pas capables de se voir sans avoir des pensées sexuelles/interpréter le moindre de mot de façon sexuelle/laisser trainer le regard sur le décolleté plongeant de la demoiselle. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement, je suis capable de regarder un beau mec sans penser immédiatement à lui sauter dessus. D’autant plus qu’en parallèle du non-contrôle de leurs hormones, ils ne font que se lamenter sur le fait que leurs expériences passées les empêchent de céder à la tentation. Je ne vais pas m’étaler plus sur le sujet car je pourrais disserter longtemps, mais en tout cas, sachez que j’ai eu beaucoup de mal avec ses personnages. Fort heureusement, leur relation a évolué de manière pas trop niaise et les a rendus supportables.

Non vraiment, ce n’est pas la romance principale que j’ai aimé, c’est l’ambiance rurale et la romance secondaire qui concerne le frère de Katrina, Beau, qui est bègue et tombe amoureux d’une mère célibataire qui doit gérer la crise d’adolescence de son fils. J’ai trouvé cette romance belle car elle s’inscrivait dans des thématiques importantes : la place du « beau-père », les problèmes d’adolescence, et le handicap des problèmes de locution.

C’est donc un avis en demi-teinte pour ce roman, si la place des deux romances avait été inversée j’aurais beaucoup plus apprécié. La note est basse car la romance m’a fait une trop grande mauvaise impression pour rattraper le reste.

Moyen

 Acheter ce livre sur Amazon

Acheter ce roman sur J’ai lu pour Elle

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils