Accueil ASCF Black Sands – Unité 731 de T. Oger & M.Contis

Black Sands – Unité 731 de T. Oger & M.Contis

7 Temps de lecture
0
0

Chronique de LilyLily

:star: Black Sands – Unité 731 de T. Oger & M.Contis

Black Sands Unité 731 de T. Oger  M.ContisNombre de pages : 112 pages
Editeur : Rue de Sèvres
Date de sortie : 16 mars 2016
Collection : BD Ado-adultes
Langue : Français
ISBN-10 : 2369810467
ISBN-13 : 978-2369810469
Prix Editeur : 18€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :

1943, archipel Bismarck, au large du Pacifique… Un commando américain accoste en toute discrétion sur une petite île avec une mission ultra-secrète dont la réussite pourrait faire basculer l’issue de la guerre. Mais l’île recèle de bien sombres surprises. Ce que ces hommes vont découvrir dépasse l’entendement… L’âme humaine est capable du pire pour assouvir ses désirs de puissance et cette unité 731 en est la preuve.

Librement inspirée de faits réels, ce récit d’horreur au cœur de la seconde guerre mondiale dévoile un pan méconnu de l’Histoire.

Mon avis :

Le résumé très mystérieux de cette BD a rapidement attisé ma curiosité et pourtant elle ne correspondait pas vraiment au genre que je lis habituellement. Si j’ai apprécié ma lecture, je pense qu’elle séduirait davantage les personnes qui affectionnent ce style de BD et qui sont déjà bien familières du conflit qui a opposé les japonais et les américains.

En effet, nous sommes plongés dès le début dans l’histoire sans rappel préalable du contexte très particulier qui sévissait à cette période. Certes tout le monde connait dans les grandes lignes les événements mais ce n’est pas habituellement cette partie de la Seconde Guerre Mondiale que l’on a le plus en tête (en tout cas pour moi non). L’entrée fut donc un peu rude surtout que nous avons affaire à des soldats américains avec leur langage de soldats américains (comprenez que les « shit » et autres joyeusetés fusent à tout va) ! Une fois le cap du style passé, on entre rapidement dans les phases d’action et on se retrouve en plein dans une sorte de walking dead qui m’a fait relire la 4ème de couverture « inspirée de faits réels ». Forcément j’ai eu envie de comprendre et j’ai dévoré la BD !

Nous suivons plus particulièrement Joseph, jeune caporal de 24 ans qui se retrouve  dans une situation très compliquée avec le reste de son commando. Rapidement séparé d’eux, il est capturé par des japonais et va être amené dans un camp très spécial où la science et l’horreur sont étroitement liées. Sûrement car il est le personnage principal, c’est celui qui m’a paru le plus sympathique. Il essaie de faire de son mieux mais force est de constater qu’il est très compliqué d’agir, surtout quand son propre camp se retourne contre lui. Et puis quelques planches sur sa fiancée restée aux Etats-Unis et sur le manque qu’il éprouve apportent une note d’émotion qui permet de respirer un peu entre toutes les scènes de fusillades.

Je ne pourrai pas vous dire à quel point les éléments décrits dans la BD sont réellement arrivés mais en tout cas il est certain que l’unité 731 des japonais a bel et bien existée ainsi que les horreurs qui lui sont associées. Cette BD permet donc une première prise de connaissance sur le sujet (pour les personnes qui n’en auraient jamais entendu parler) et invite à faire des recherches.

Vous l’aurez compris, j’ai pris plaisir à lire cette BD, j’ai appris des choses mais certains points propres au format BD (histoire très rapide) et au sujet (beaucoup de scènes violentes) font que je n’en garderai pas un souvenir impérissable.

Bon

Acheter ce roman sur Amazon

 

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 3 exemplaires d’Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas à gagner !

C’est LE livre que j’attends le plus en ce début d’année ! Vous n’…