Les Dragons de l’Éternité Tome 1 : Baine de Alexandra Ivy

Les Dragons de l’Éternité Tome 1 : Baine de Alexandra Ivy

Baine de Alexnadra IvyRelié: 480 pages
Editeur : MILADY
Date de sortie : 18 mars 2016
Collection : BIT LIT
Langue : Français
ISBN-10: 2811216766
ISBN-13: 978-2811216764
Prix Editeur : 6,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

LA SÉRIE SPIN-OFF DES GARDIENS DE L’ÉTERNITÉ
Après un quart de siècle en cavale, Tayla a décidé qu’il était temps d’arrêter de fuir. Mais à peine a-t-elle posé ses valises que, Baine, le dragon qui la poursuit depuis tout ce temps la retrouve malgré ses sorts de protection. La jeune femme va alors découvrir qu’elle a une dette envers la terrifiante créature. Et celui-ci exige qu’elle le serve dans son harem. Mais il devient vite évident qu’il n’était pas le seul démon lancé à sa poursuite. Baine devra trouver un moyen de la séduire et de découvrir ses secrets… s’il ne veut pas la perdre pour toujours.

Mon Avis :

J’adore les dragons et pour le moment, je n’ai pas vraiment trouvé beaucoup de séries Bit-Lit, Urban Fantasy où ils sont mis en valeur — celle publiée aussi chez Milady, ne m’ayant pas vraiment convaincue —, c’est pourquoi j’avais hâte de découvrir ce spin-off des « Gardiens de l’éternité ».

Dans l’ensemble, l’histoire, bien qu’assez légère, est plutôt sympa. Baine est un dragon orgueilleux qui sait ce qu’il veut et depuis vingt cinq ans il recherche Tayla, une Sidhe qu’il a « racheté » à son père. Tayla quant à elle, est une héroïne somme toute banale bien que sympathique. Elle n’aspire qu’à une vie normale mais sait qu’elle est traquée par le dragon. Elle vit avec une Gargouille française assez aimable qui va faire aussi un peu office d’ami et de père à la jeune femme.

Même si le lecteur n’apprend pas plus que ce qu’il connaît déjà de cet univers, il prendra plaisir avec ce premier tome même si cela dit, il est assez simple.

L’histoire se focalise plus sur l’aspect de la romance entre Baine et Tayla. La fantaisie ici, n’est qu’un prétexte aux personnages. Toutefois la plume d’Alexandra Ivy est assez addictive et plus qu’agréable et on prend beaucoup de plaisir à lire cette histoire.

Pour ma part, j’ai aimé le fait que le héros soit un dragon avec tout ce que cela implique et j’avoue que même s’il semblait plutôt mal embouché, j’ai aussi apprécié son père. Je me demande s’il y aura aussi un tome sur lui. Il est plutôt « graou » à souhait dans son genre, si vous voyez ce que je veux dire.

Un premier tome qui nous immerge dans le milieu des dragons et qui fait le lien avec Les Gardiens de L’éternité. J’ai passé un excellent moment même si j’ai été un peu déçue qu’au final ne soit mis en avant que la romance et non tout le reste.

À lire si vous avez déjà lu « Les Gardiens de L’éternité » et à découvrir si vous aimez cet univers.

Bon

Acheter ce livre sur Amazon

A propos Artemissia (Julie F) 4179 Articles
Créatrice et responsable du webzine "Songe d'une nuit d'été". Un site culturel 100% féminin. Il est consacré à la littérature (romance, jeunesse, bit-lit, thriller, MxM entre autre chose), mais aussi aux mangas, à la BD, aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Rétrolien / Ping

  1. Songe d'une Nuit d'été - Le Webzine Au Féminin Les articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.