Accueil ASCF Glass Sword de Victoria Aveyard

Glass Sword de Victoria Aveyard

10 Temps de lecture
5
0

Chronique d’Olioli

:star: Red Queen Tome 2 : Glass Sword de Victoria Aveyard

Red Queen tome 2, Glass Sword de Victoria AveyardEdition : Le Masque
Parution : 10 février 2016
Collection : MsK
Langue : Français
ISBN-10: 2702440827
ISBN-13: 978-2702440827
Prix éditeur : 18,00€
Disponibilité liseuse : oui

Résumé :

Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours.
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.

Mon avis: 

J’avais moyennement apprécié le tome 1 de Red Queen parce que le personnage de Mare était agaçant. Glass Sword m’a réconcilié avec cette saga. J’ai été tenue en haleine tout le long de ma lecture. Ce second tome de la saga Red Queen fut donc une très bonne surprise. J’ai eu un presque coup de cœur pour ce second tome.

On retrouve les personnages juste après la fin du premier tome. Si au départ j’ai eu un peu de mal à me souvenir des pages de Red Queen, les personnages ont vite comblés mes lacunes. Dans ce second tome, Mare doit retrouver les personnes présent sur la liste que lui a donné Julian. Ces personnes pourraient l’aider à changer le monde, mais l’ombre menaçante de Maven et de sa mère plane un peu plus à chaque instant au dessus de sa tête. Mare réussira-t-elle à sauver les autres nouveaux sang ?

Glass Sword est un tome bourré d’action mais il fait aussi une grande place à l’évolution des personnages et surtout à celui de Mare. Si l’héroïne m’avait bien énervée dans le premier tome, ce fut beaucoup moins le cas dans les pages de celui-ci. L’auteur nous offre dans Glass Sword une héroïne plus complexe et moins enfantine, voire même admirable. Elle s’est fixé un but et s’y tient, alors même que ce but la détruit peu à peu.

Mare a déjà vécu pas mal de choses atroces dans le premier tome, mais ce n’est rien à côté de ce qui l’attend dans la suite de Red Queen. Le fait que le roman soit écrit de son point de vue nous offre toute l’ampleur des choses qu’elle doit faire. On la voit se construire, et on éprouve les mêmes peines qu’elle. Les dernières pages de Glass Sword m’ont arrachées quelques larmes.  

Concernant les autres protagonistes du roman, ils ne font que graviter autour d’elle, ce que je trouve dommage. Mare est vraiment une figure trop centrale. C’est vraiment la seule chose que je reproche à ce second tome. Des personnages comme Cal, Shades et Kilorn sont très important et pourtant, ils restent continuellement dans l’ombre de Mare. Même Maven qui est quand même l’incarnation du méchant dans la série est constamment dans l’ombre du personnage principal. Il apparaît au final très peu, à part lorsque l’esprit de Mare convoque son souvenir.

Concernant l’intrigue, elle se déploie de façon à nous offrir un plus grand aperçu de l’univers de la saga “Red Queen”, on a même l’occasion d’entrevoir ce qu’il se trouve à l’extérieur du royaume de Northa. En effe, le récit ne se passe pas que dans un lieu, bien au contraire, le lecteur va enfin pouvoir voyager et découvrir d’autres paysages. C’est très agréable car j’avais trouvé le premier tome un peu trop statique, c’est sans doute ce qui m’avait le plus gênée dans ma lecture.

Glass Sword a répondu à mes exigences, on ne se trouve plus en perpétuel attente, bien au contraire. Mare et son équipe sont pratiquement tout le temps en mouvement, voyageant d’une ville à l’autre tant pour échapper à Maven que pour faire avancer l’intrigue. Par ce fait, j’ai trouvé que Glass Sword était bien mieux construit que son prédécesseur. Il a un petit quelque chose que Red Queen n’avait pas à mon goût. Pendant ma lecture, j’ai ressenti énormément d’émotions pour ce roman. Je me suis prise d’affection pour les personnages.

Pour faire court, Glass Sword est, pour moi, bien au dessus de Red Queen car il nous offre des personnages mieux travaillés, énormément d’action et un univers bien plus abouti. Si vous avez aimé Red Queen, je pense que vous aimerez encore plus Glass Sword.

J’attends avec impatiente le tome 3, la fin de Glass Sword relève d’un réel sadisme de la part de Victoria Aveyard.

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

Les tomes précédents

Red Queen de Victoria Aveyard

 

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

5 Commentaires

  1. Les instants volés à la vie

    23 février 2016 à 9 09 07 02072

    Les deux tomes sont des coups de cœur pour moi, le second encore plus 🙂

    Réponse

  2. MelM

    23 février 2016 à 16 04 33 02332

    J’ai hâte de lire ce deuxième tome après mon coup de coeur pour le premier tome 🙂

    Réponse

  3. […] pouvez retrouvez mon avis sur le site de Songe d’une Nuit d’été ( en cliquant sur le […]

    Réponse

  4. anaisisabelle

    23 février 2016 à 20 08 07 02072

    Excellente chronique! Merci!

    Réponse

  5. […] Glass Sword […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Concours : 3 exemplaires d’Un Palais de Colère et de Brume de Sarah J. Maas à gagner !

C’est LE livre que j’attends le plus en ce début d’année ! Vous n’…