ASCFChroniques de FilmsCINÉ & SÉRIE TV

Deadpool de Tim Miller

DeadpoolDate de sortie : 10 Février 2016
Durée : 1H48
De : Tim Miller
Avec : Ryan Reynolds, Morena Baccarin, Ed Skrein…
Genres : Action, Aventure, Comédie
Nationalités : Américain, Canadien

Synopsis :

Interdit aux moins de 12 ans

Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Bande-annonce :

Mon avis :

Marvel et moi, on n’est globalement pas très copains. N’appréciant que peu leur univers que je trouve souvent trop complexe -surtout au cinéma-, je n’avais pas forcément prévu d’aller voir Deadpool au cinéma. Pourtant, quand mon amoureux m’a proposé qu’on aille le voir pour la St Valentin, je me suis dis « Pourquoi pas ? ». Après tout, la promotion de ce film nous promettait quelque chose de différent, beaucoup plus simple que les films Marvel habituels, et surtout qui nous ferait passer un bon moment de rigolade. Promesse tenue de ce côté-là puisque j’ai vraiment, vraiment beaucoup ris devant Deadpool.

Deadpool

Certains diront que l’intrigue est un peu faible et trop classique, et ils auront raison, mais cela est largement compensé par le côté complètement déjanté et hors norme du personnage de Deadpool. S’adressant régulièrement au spectateur, l’anti-super héros incarné par Ryan Reynolds nous fait rire avec ses interactions avec le public du cinéma, et ses références à la culture cinéma.

Toutefois, il ne faut pas perdre de vue que ce film n’est absolument pas tout public et n’est pas franchement recommandé pour une sortie familiale… Assez violent et parfois très vulgaire, ce film brise tous les codes du genre en se moquant allègrement des autres super-héros avec un personnage principal qui est un véritable psychopathe qui agit uniquement selon son intérêt propre, et qui se moque des X-Men aussi souvent qu’il le peut. Et à ce sujet, l’un des dialogues qui se déroule à la fin du film, en témoigne vraiment très bien et fait plaisir !

Même si j’ai été plus que déçue par cette fin, trop clichée et facile, j’ai vraiment adoré le film dans son ensemble. Deadpool m’a fait rire, et c’était exactement ce que je lui demandais. L’histoire est classique, certes, mais avec un budget trois fois moins élevé que celui du dernier Marvel, Tim Miller réussit son pari un peu fou de faire quelque chose de diamétralement opposé à ce que les studios produisent habituellement, et cela se sent dès le générique de début qui ne manquera pas de vous donner un sacré fou rire ! Le film joue de ses clichés, et ça paie, jusque dans la scène post-générique de fin que je vous conseille de rester voir si vous voulez rire encore un petit peu.

Deadpool

Finalement, même si l’histoire n’a rien de vraiment exceptionnel, le tout est porté par des acteurs géniaux qui font vraiment vivre le film. Bourré de références culturels et de punchlines en tout genre, Deadpool tient sa promesse de nous faire passer un bon moment. Un film que l’on prend plaisir à voir en amoureux ou entre amis, pour peu que l’on veuille allez voir un long-métrage avec un anti-super héros complètement psychopathe et schizophrène, mais qui reste attachant et drôle malgré tout. A voir et à revoir !

J'ai adoré ce film

 

 

Galerie d’images :

 

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils