Il était une lettre de Kathryn Hughes

:star: Il était une lettre de Kathryn Hughes

Il était une lettre de Kathryn HughesBroché: 368 pages
Editeur : Calmann-Lévy
Date de parution : 3 février 2016
Collection : Littérature Etrangère
Langue : Français
ISBN-10: 2702158870
ISBN-13: 978-2702158876
Prix éditeur : 19€90
Disponible sur liseuse : Oui

Son résumé:

 

À plusieurs décennies d’intervalle…

Deux histoires d’amour brisées en plein vol.

Deux destins de femmes au cœur meurtri.

Une simple enveloppe peut-elle contenir la clé du bonheur ?

Et le chagrin d’une femme saurait-il illuminer la vie d’une autre ?

Mon avis

Il était une fois une lettre découverte par hasard en 1973 par Tina dans la poche d’un costume déposé dans le centre caritatif où elle travaille. Cette lettre est celle qu’un jeune homme, Billy, adresse à la femme qu’il aime. Une lettre d’excuses, mais aussi une demande en mariage datant de 1940. Pour Tina, ces quelques mots griffonnés sur un papier jauni vont être un tournant dans l’existence violente que lui impose son mari alcoolique et brutal. Dès lors, la jeune femme sera obnubilée par la volonté de retrouver cette Chrissie à qui est adressée la lettre et de comprendre pourquoi celle-ci, encore cachetée, ne lui a jamais été transmise.

Le roman suit en parallèle l’histoire de ces deux femmes, Chrissie, une jeune femme de bonne famille de 19 ans, fille d’un médecin froid et égoïste et de Tina, battue par son mari, mais incapable de sortir de cet enfer quotidien. Trente ans, sépare les deux histoires, mais très vite on comprend ce qui unit ces deux femmes. Toutes les deux avaient placé tous leurs espoirs dans l’amour d’un homme et ce même amour va les briser l’une et l’autre. Certes, les deux histoires sont différentes, mais l’une et l’autre sont tout aussi émouvantes et touchantes.

Je ne saurais dire laquelle des deux m’a le plus touchée. L’une est victime d’une époque où la réputation compte plus que l’amour d’un père impitoyable qui n’hésitera pas à briser la vie de sa fille « pour son bien » pense-t-il. L’autre subit ce que beaucoup de femmes victimes de violences conjugales vivent au quotidien: un ascenseur émotionnel qui oscille entre haine et espoir que le mari violent et manipulateur, auquel elles continuent de tenir, change.

Il était une lettre est le récit de ces deux vies, mais également celui d’une quête de vérité qui va mettre sur la même route ces deux femmes. De recherches en découvertes, Tina va reconstituer le puzzle de la vie de Chrissie, apposant dans ce dernier sa propre pièce pour en faire, elle aussi, partie par l’intermédiaire de William, le fils de Chrissie et Billy. Le seul petit bémol que je trouverais à ce roman, ce sont les répétitions des faits à chaque fois qu’un personnage doit relater les événements à un autre qui les ignore. D’autant que, comme nous suivons aussi l’histoire de Chrissie, beaucoup d’éléments sont connus du lecteur avant que Tina ne les découvrent.

Mais ce n’est qu’un détail, le roman se lit presque d’une traite tant le style est fluide, sans fioritures, et les récits emmêlés prenants. Il n’y a pas de grands rebondissements ni de grandes révélations, mais on est pris par le destin de ces deux femmes attachantes et on veut absolument en connaître le dénouement que l’on espère heureux pour les deux après tant de souffrances.

Ce roman est donc un petit condensé d’émotions que j’ai adoré découvrir et que je vous recommande chaudement!

Inoubliable

Acheter ce roman sur Amazon

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.