ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

L’Horizon à L’Envers de Marc Levy

L’Horizon à L’Envers de Marc Levy

L'Horizon à L'Envers de Marc Levy Nombre de pages : 400
Editeur : Robert Laffont/Versilio
Date de sortie : 11 février 2016
Langue : Français
ISBN-10: 2221157842
ISBN-13: 978-2221157848
Prix Éditeur : 21,50€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :
Où se situe notre conscience ? Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?

Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie.
Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en œuvre leur incroyable projet.
Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus.
Un roman sur la vie, l’amour et la mort… parce que, après, plus rien n’est pareil.

Mon Avis :

Ce titre est mon premier Marc Levy et au bout de cette lecture, certainement pas mon dernier. Le résumé m’avait grandement interpellée et mis l’eau à la bouche. En toute sincérité, je n’ai pas vu les pages défiler et je crois bien l’avoir lu presque d’une traite.

L’histoire commence de manière assez banale, une jeune femme rencontre deux autres étudiants comme elle en neurosciences, une amitié forte se crée et bientôt des secrets sont dévoilés, d’abord sur leur travail en amont de leurs études, puis sur leurs propres sentiments. Tout pourrait aller pour le mieux et pourtant…

Le lecteur est propulsé dans une histoire savamment bien pensée avec ce qu’il faut pour nous accrocher. On démarre doucement puis une fois que l’auteur est sûr de nous avoir bien en main, la machine s’emballe et c’est un crescendo de sentiments qui va se déverser sur nous au fur et à mesure de notre lecture.

Le style de Marc Levy est là, bien en place, on sent qu’il manie à la perfection un genre qui est encore bien trop décrié de nos jours : la romance. Il a ce petit quelque chose de reconnaissable et même si ce n’est que ma première lecture, je pense avoir compris son style. Un style qui a su m’émouvoir et même me mettre les larmes aux yeux. Bien sûr parfois j’ai trouvé que certains passages étaient très lyriques mais jamais dans la surdose.

Que ce soit Hope, Josh ou Luke, on se prend d’affection pour ce trio qui va oser l’impossible voire l’impensable en défiant la mort. Vous l’aurez compris, L’Horizon à l’Envers est bien plus qu’une simple romance, c’est aussi un voyage vers l’inconnu avec pour but final, l’amour, encore et toujours.

Ici, les sentiments ne sont pas une fin en soit, c’est le vecteur à quelque chose de plus fort ; plus fort que l’impossible même. Entre romance et science fiction, notre cœur balance entre joie, bonheur et angoisse. Le roman se scinde en deux parties avec l’avant et l’après, en quelque sorte. J’avais beaucoup aimé la première partie qui met les choses en place mais la seconde est juste étourdissante, j’ai, je crois, retenue mon souffle, jusqu’à la toute fin.

Finalement, ce récit est une sorte de conte de fée moderne dans lequel tout est possible. Je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas vous gâcher votre lecture mais si vous êtes une habituée de Marc Levy, je pense sans trop dire de bêtise que vous allez juste adorer ! Pour celles qui, comme moi, ne le connaissaient pas, vous serez agréablement surprise. Les émotions étaient là, bien dosées, et le parcours que vont faire Josh, Hope et Luke aussi, n’est dicté que par l’envie d’être ensemble encore et toujours. Les protagonistes de cette histoire vivent leurs émotions avec force et conviction, ils ne doutent jamais de ce qu’ils éprouvent et foncent tête baissée parce qu’ils croient l’un en l’autre.

Quand la science fiction se met au service de l’amour cela donne une très belle romance des temps modernes qui surfe librement sur ce qui travaille l’homme depuis des siècles : y a-t-il une vie après la mort ? Peut-on sauvegarder notre conscience ? Il y a eu des films sur le sujet et aujourd’hui nous avons cette très belle histoire émouvante et bouleversante que je ne saurais trop vous recommander pour passer un excellent moment de lecture. La grande romantique que je suis s’est régalée avec cette magnifique histoire qui fut presque un coup de cœur, il s’en est fallu de peu.

« — Tu m’as donné tellement d’amour que tu as réussi à faire quelqu’un de moi. Aux réunions des désabusés anonymes, je dirai avoir été sauvé par une femme que je n’imaginais pas. Nous avons été heureux et cela implique des devoirs à l’égard du bonheur.»

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

9 Commentaires

  1. J’attends ce livre avec impatience. J’ai lu tous ses livres, même si je ne les ai pas tous aimés. Il en a fait des particulièrement incroyables qui m’ont bouleversé le cœur et l’âme (« Et si c’était vrai », « Sept Jours pour une Éternité », « Le Premier Jour » et « La Première Nuit » et « Si c’était à refaire »)

      1. De rien !
        Je l’ai commencé hier et je suis ravie pour l’instant. J’y retrouve le Marc Lévy de « Et si c’était vrai » (d’ailleurs, le père de Hope évoque à un moment une neurochirurgienne … je me demande si ce n’est pas le personnage de « Et si c’était vrai ! »…) !! Un pur bonheur à lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils