Accueil ASCF Bad : Amour Interdit de Jay Crownover

Bad : Amour Interdit de Jay Crownover

9 Temps de lecture
2
0

Bad, tome 1 : Amour Interdit de Jay Crownover

Bad - Amour Interdit de Jay CrownoverBroché : 384 pages
Éditeur : Harlequin
Date de parution : 9 Mars 2016
Collection : &H
Langue : Français
ISBN-10 : 2280348667
ISBN-13 :978-2280348669
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 14€90

Son résumé :

Seul l’amour pourra les sauver…

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

Mon avis :

S’il y a bien une chose dont j’ai envie en ce moment et que ce roman a bien compris, c’est de lire une histoire qui m’entraîne avec elle jusqu’au bout de la nuit. Jay Crownover a réussit ce pari fou, me coupant le souffle avec une histoire teintée d’une violence et d’une brutalité qui font froid dans le dos, mais qui sont adoucies par l’histoire qui lie Bax et Dovie. 

Bad, Amour Interdit, porte diablement bien son nom. Très sombre, parfois très cru, et n’épargnant rien au lecteur tant il est violent, ce roman n’est pas à mettre entre toutes les mains. En effet, Jay Crownover nous emmène avec ses personnages à The Point, une petite ville où règne la lie de l’humanité et où on ne vit pas, on survit.

Dès les premières pages, le ton est donné. Bax n’est pas seulement un bad boy, c’est un homme dangereux, qui sort tout juste de prison et qui est animé par un puissant désir de vengeance envers son meilleur ami, Race. Cependant, ce dernier a disparu et sur sa route pour le retrouver, Bax va tomber sur Dovie, une jolie rousse qui va chambouler sa vie et ses recherches.

Dovie et Bax sont deux personnages diamétralement opposés qui poursuivent un but commun. Tout le long du roman, on sent la tension qui règne entre eux deux, celle-ci étant accentuée par l’alternance de chapitres et de pensées des personnages. On se prend au jeu, on s’attache à Dovie et on a envie de détester Bax. Pourtant, Jay Crownover tombe souvent dans la facilité et le cliché concernant ses personnages et son histoire. Même s’il s’agit d’un roman assez original et beaucoup plus sombre que ce que l’on peut lire en new adult habituellement, l’histoire de la jeune fille qui vit dans un quartier malfamé, mais essaie de s’en sortir, et tombe amoureuse du bad boy du coin, c’est un peu vu et revu.

Toutefois, il faut reconnaître à Jay Crownover d’avoir réussit à rendre cohérente son histoire par rapport au quartier où elle se situe. Il n’existe donc pas de décalage entre le comportement de Bax vis-à-vis de Dovie et ce qui est “normal” dans une ville comme The Point. En effet, nous sommes ici dans un endroit où sexe rime avec prostitution et où tout est plus intense, plus dangereux. De fait, la réputation de Bax n’est plus à faire et bien que tout le monde mette en garde Dovie contre lui, elle ne peut que s’attacher à cet homme qui semble cacher de bien lourds secrets…

On alterne ainsi les chapitres et les points de vues, découvrant tour à tour les personnalités de Bax et de Dovie, s’attachant petit à petit à ces personnages qui vont nous faire vivre bien des aventures. On se retrouve très vite pris par l’intrigue, nous interrogeant avec les protagonistes et nous laissant emporter par les revirements de situation. La fin m’aura ainsi particulièrement surprise tant je ne l’avais pas venu venir et j’ai vraiment apprécié l’idée qu’a eu Jay Crownover, même si j’aurais encore plus aimer que tout ne se finisse pas aussi bien.

Finalement, ce premier tome est plutôt une réussite. S’il n’a pas été un coup de cœur, je me suis toutefois régalée avec ma lecture et j’attends avec impatience l’histoire de Race.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Chouquette
Charger plus dans ASCF

2 Commentaires

  1. Puy des Livres

    2 février 2016 à 20 08 21 02212

    Encore un que j’ai vraiment envie de découvrir. Décidément, nous sommes gâtés en ce moment avec toutes ces belles sorties.

    Réponse

  2. Amour Immortel de Jay Crownover

    2 septembre 2017 à 20 08 07 09079

    […] Bad – Amour Interdit de Jay Crownover […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Rencontre dans l’upper east side de Sarah Morgan

From New-York with Love, tome 1 : Rencontre dans l’upper east side, de Sarah Morgan …