Accueil ASCF Sélection de Noël #5 – Casse-Noisette et le Roi des Rats

Sélection de Noël #5 – Casse-Noisette et le Roi des Rats

6 Temps de lecture
0
0

Chronique d’Eole Eole

:star: Casse-Noisette et le Roi des Rats, E.T.A. Hoffman

Casse-Noisette et le Roi des Rats, E.T.A. HoffmanNombre de pages : 128
Éditeur : Folio Junior
Date de sortie : 1 mars 2009
Collection : Folio Junior
Langue :  Français
ISBN-10:  2070624420
ISBN-13:  978-2070624423
Prix Éditeur :  3€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Le soir de Noël, Marie s’endort, entourée de ses cadeaux. Elle a couché Casse-Noisette, le pantin de bois, dans un lit de poupée. Mais, lorsque sonne le douzième coup de minuit, les jouets s’animent ! Casse-Noisette se prépare à affronter le terrible Roi des Rats pour sauver une princesse victime d’une affreuse malédiction. Marie, qui assiste au combat, se retrouve entraînée dans une aventure fantastique et périlleuse…

Mon Avis :

Grande fan du film « Barbie Casse-Noisette » quand j’étais petite, j’ai OBLIGEE de lire le conte ! 

Et…je dois avouer que j’ai été déçue. Pourquoi ? Parce que c’est très différent du film ! Ici, on suit Marie, une petite fille qui reçoit un casse-noisette à Noël, de la part de son parrain Drosselmeier. La nuit, Marie assiste à une bataille rangée entre les poupées menées par le Casse-Noisette, et un énorme roi des Rats à sept têtes et son armée. Le lendemain, le parrain Drosselmeier raconte à Marie l’histoire du Casse-Noisette, et semble à moitié croire à ce qu’elle a vu dans la nuit.

Mon gros problème avec ce conte, c’est qu’on ne sait jamais ce qui est réel ou pas : on ne sait pas quand Marie rêve ou pas, quand elle est à notre taille ou à celle d’une poupée, si le parrain la croit ou pas, … Et même si j’ai de l’imagination, j’avoue que j’ai du mal là…

Autre point sur cette histoire : le narrateur a une passion pour les batailles militaires et ça se voit, elles sont très bien décrites, et même le frère de Marie, Fritz, ne joue qu’avec des petits soldats.

Cela dit, j’ai quand même des points positifs, tout n’est pas mauvais. Déjà, j’ai apprécié que le narrateur s’adresse à nous comme à des enfants, en nous appelant par les prénoms qui étaient surement les plus répandus à son époque et dans son pays pour qu’on s’identifie plus aux personnages (et il n’oublie pas les filles !). C’est vraiment comme si on voyait l’auteur nous raconter l’histoire, devant nous, à l’oral. C’est assez intéressant.

Autre point positif…bon sang que j’avais envie de sucreries après ce livre ! La fin est la visite du royaume des Poupées…qui n’est composé que de gourmandises ! Sur cet aspect-là, j’ai retrouvé le dessin animé que j’aime tant et c’était vraiment agréable. Par la fin et le début du roman on a vraiment l’esprit de Noël : les illuminations, les cadeaux, les bonbons, les bonnes odeurs…Un délice ! Donc bon, même si je suis déçue par rapport au dessin animé, j’ai retrouvé l’esprit de Noël, et à cette période, c’est le principal pour moi.

Bon

Acheter ce roman sur Amazon

 

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…