Prendre Gloria de Marie Neuser

Chroniqué par Nath Nath - Avatar

:star: Prendre Gloria de Marie Neuser

Prendre Gloria – Marie NeuserNombre de pages : 407
Editeur :
Fleuve Noir
Date de sortie : 14 janvier 2016
Langue :
Français
ISBN-10:
2265114529
ISBN-13:
978-2265114524
Prix Editeur : 19,90€
Disponible sur Liseuse : NON


Son résumé :

Dans la commune italienne de P., on sauve les apparences. Et surtout le dimanche. Le 12 septembre 1993 a dérogé à la règle.

Ce jour-là, Gloria Prats quitte son amie Elena pour honorer un rendez-vous. Elle franchit le perron de l’église de la Miséricorde. Un rendez-vous furtif, pas plus de quelques minutes.

Le 12 septembre 1993, les minutes deviennent des heures. Gloria ne ressort pas.

Une fugue à coup sûr. Ou un coup de ce petit Albanais trop discret pour être honnête. Tout, mais pas le principal suspect, protagoniste numéro 2 du rendez-vous : Damiano Solivo, collectionneur de mèches de cheveux et camarade de jeux à base de lames et d’urine.

Mon avis :

Une jeune fille du nom de Gloria Prats avait un rendez-vous dans l’église de la Miséricorde, dans la ville de P., entre deux messes un dimanche matin. Son amie Elena était venue avec elle mais devait l’attendre à l’extérieur de l’église devant les cabines téléphoniques quinze minutes plus tard. Cependant, elle entre dans l’église mais n’en ressort jamais. La petite routine de cette ville de province va alors changer et on ne parlera plus que de cette mystérieuse disparition.

Le principal suspect de la police, Damiano Solivo, est un fils à papa modèle, en apparence très propre sur lui. Cependant, on découvre peu à peu qu’il a des centres d’intérêt à la fois étranges et écœurants : il aime couper des mèches de cheveux aux jeunes filles dans les bus ; il a déjà harcelé trois filles qui vivaient en collocation en face de chez lui (appels téléphoniques cochons, « cadeaux » dans les boites aux lettres et autres) ; et il s’est souvent « amusé » à étrangler et séquestrer des jeunes dans des pièces…Autrement dit un personnage qui n’est pas très clair et qui fait le parfait suspect dans la disparition de Gloria.

Cependant, l’enquête sera très vite déviée grâce aux relations de Vittorio Solivo, le père de Damiano, qui mettra tout en œuvre pour que d’autres suspects soient désignés : par exemple Adrian Leka, un jeune Albanais qui semblait être plutôt proche de Gloria.

C’est aussi sans compter sur tous les faux témoignages qui foisonnent quelques jours plus tard, quand l’enquête devient sérieuse ; et la corruption de juges, la falsification de preuves, les fausses pistes et autres choses pouvant mettre un frein au dénouement de l’enquête auquel tout le monde s’attend. On peut aussi noter que les personnes qui avaient de véritables informations allant dans le sens de l’enquête policière ont toutes mystérieusement trouvé la mort dans un accident de la route ou chez eux. Si Damiano continue de dire qu’il n’a rien à voir avec la disparition de Gloria, toute la ville est d’avis pour dire qu’il est le véritable coupable.

Prendre Gloria est à la fois la genèse et le dénouement de Prendre Lily. L’intrigue se passe à la fois en 1993 et en 2011. Il y a certains passages à la première personne, pour les témoignages importants de personnes ayant connu et/ou apprécié Gloria, qui nous permettent de nous faire un véritable avis sur cette enquête. Le ton utilisé nous montre bien de quel milieu ou origines viennent les personnages, qui viennent de tout milieux sociaux : cela se ressent dans leurs propos.

J’ai un point négatif à soulever : au début, on ne comprend pas grand chose. En effet, il y a trop d’aller/retour entre 1993 et 2011, ce qui a pour effet de très vite nous embrouiller. Mais cela est peut être du au fait que je n’ai pas lu Prendre Lily.

Cependant, le fait de n’avoir pas lu ce tome n’a en rien entravé ma lecture. Il y a quelques références à l’intrigue en Angleterre mais on est surtout concentrés sur l’intrigue italienne. Je trouve que c’était très bien vu de la part de l’auteure de faire un livre sur chacune des enquêtes car celles-ci se déroulent à plusieurs années d’intervalle.

Le plus choquant dans ce livre, c’est sans doute le fait que l’histoire se base sur des faits réels qui se sont produits en France et en Angleterre de 1993 à 2011. Une enquête qui aura piétiné pendant quasiment 18 ans alors que tout le monde connaissait le meurtrier et le lieu où se trouvait le corps de Gloria.

En conclusion, une fois ce livre refermé on ne peut qu’être à la fois révolté et soulagé que l’enquête soit enfin close. Ce livre est une véritable critique de la société qui nous montre jusqu’où les personnes sont capables d’aller pour ne pas salir un nom ; ou tout simplement pour de l’argent. On prend conscience de la place importante de la mafia dans la jurisprudence italienne et donc de la corruption. Mais aussi du fait que la population n’en a, au final, pas grand chose à faire de la disparition de Gloria (on a donc un bon aperçu de l’hypocrisie de la société qui s’ « inquiète » de quelque chose qui ne fait que du buzz…).

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

Les tomes précédents

Prendre Lily de Marie Neuser

A propos Songe d'une nuit d'été 841 Articles
Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.