LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESTHRILLERS & POLARS

Les Assassins, de R.J. Ellory

Broché : 570 pages
Éditeur : Sonatine
Date de parution : 20 août 2015
Langue : Français
ISBN-10 : 2355842892
ISBN-13 :978-2355842894
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 22€

Son résumé :

Le serial killer le plus dangereux de tous les temps est parmi vous mais seule une personne le sait… Sur dix-huit mille assassinats par an aux États-Unis, seulement deux cents sont le fait de tueurs en série. Aussi les forces de police ne privilégient-elles que rarement la piste du serial killer. Lorsque quatre homicides sont commis en quinze jours à New York, selon des modes opératoires complètement différents, personne ne songe à faire un lien entre eux. Personne, sauf John Costello. Documentaliste au City Herald, et obsédé par les serial killers, celui-ci découvre en effet que ces meurtres ont été commis à la date anniversaire d’un meurtre ancien, œuvre à chaque fois d’un tueur en série célèbre, selon des procédures rigoureusement identiques jusque dans les moindres détails. Y aurait-il dans la ville un serial killer qui s’inspire de ses prédécesseurs et leur rend ainsi un funèbre hommage ? En compagnie de Karen Langley, une journaliste du City Herald, et de Ray Irving, détective du NYPD, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier, à l’intelligence aussi fulgurante que morbide et à la virtuosité impressionnante. Bouleversant tous les clichés de rigueur, R. J. Ellory transfigure ici totalement le genre du roman de serial killer, dont on pensait pourtant avoir fait le tour, en lui insufflant un souffle complètement nouveau, comme seuls les très grands écrivains savent le faire. Avec le formidable sens de l’intrigue, des personnages, du suspense et le pouvoir d’émotion qu’on lui connaît, il nous donne ainsi le roman définitif sur le sujet.

Mon avis :

R.J. Ellory est un auteur dont j’entends beaucoup parler depuis quelques années, sans jamais oser sauter le pas de lire l’un de ses romans. Peur d’être déçue face aux avis plus qu’enthousiastes, peur de ne pas accrocher au style de l’auteur, il est parfois difficile de se lancer dans un thriller quand on a ses auteurs chouchous. Et pourtant, Les Assassins avec sa couverture intrigante et son résumé accrocheur a su me faire sauter le pas.

Pour tout vous dire, je l’ai attendu ce roman. Sûrement toute ma vie même, tant il a bouleversé ma vie de lectrices de romans noirs. En effet, j’aime les romans qui sortent un peu de l’ordinaire, qui ne se cantonnent pas simplement à une classique intrigue policière, d’où le fait que j’ai souvent peur de lire de nouveaux auteurs. Toutefois, avec Les Assassins, R.J. Ellory bouleverse complètement les codes du genre, nous entraînant dans une histoire à la fois tordue et malsaine.

Ce roman, il est juste brillant. Ambitieux, passionnant, déroutant. Les Assassins nous plonge, tête la première, dans le cercle des tueurs en série, nous entraîne avec lui au cœur d’une enquête policière complexe et nous montre toutes les difficultés de la police, face au manque de moyens. On y suit des personnages qui nous troublent, nous fascinent, mais qui réussissent tout de même à nous toucher.

D’Irving, ce policier passionné par son métier, qui donnerait tout pour arrêter ce meurtrier, à Costello, cet homme étrange dont on ne sait quoi penser, en passant par Langley, la journaliste qui semble froide et distante mais qui cache un cœur immense, R.J. Ellory nous offre toutes une palettes de personnages aux caractères tous différents les uns des autres, mais qui ont beaucoup à nous montrer. Par là même, l’auteur nous montre toute l’étendue de son talent.

Si l’on pourrait s’ennuyer durant les quasi 600 pages que durent le roman, il faut reconnaître que ce n’est absolument pas le cas. L‘auteur nous entraîne dans des chemins sinueux, ne choisissant jamais la facilité et nous faisant vivre une histoire incroyablement passionnante. Petit à petit, on se prend au jeu de l’auteur et de l’assassin, on cherche à savoir qui il est, et pourquoi il fait tout ce qu’il fait. Pourtant, rien n’est simple dans ce roman et l’histoire est assez complexe, et vraiment très travaillée.

Ce roman, finalement, a été un vrai coup de foudre pour la plume de l’auteur. R.J. Ellory possède un style d’une richesse absolument incroyable, que l’on tend à perdre l’habitude de lire dans ce genre de romans. De fait, le livre lui-même est un coup de cœur tant je ne m’attendais pas à ça et tant j’ai été ravie d’être bousculée dans mes habitudes de lectrice. Nul doute que je lirais d’autres romans de cet auteur.

 

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. J’aime beaucoup votre blog qui est agréable a lire, je m’intéresse plus a la partie literraire. J’essaie de prendre en compte vos avis sans être influencée. Pas si simple 🙂 Quels sont vos auteurs de polar préférés? Au plaisir de vous lire. J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils