Accueil ASCF Amours Scandaleuses de Sylvia Day

Amours Scandaleuses de Sylvia Day

11 Temps de lecture
1
0

Chronique de CoxeCoxe

Amours Scandaleuses de Sylvia Day

Amours scandaleusesPoche : 413 pages
Éditeur : J’ai lu
Collection : FICTION FANTASME
Date de sortie : 14 octobre 2015
Langue : Français
ISBN-10 : 2290096970
ISBN-13 : 978-2290096970
Prix : 15€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Mariée par procuration, lady Olivia prend la mer pour rejoindre son époux. Son navire est attaqué par le redoutable pirate Phoenix qui n’accorde aucune pitié à ses prisonnières… Pour arracher son frère à l’enfer du jeu, lady Julienne n’hésite pas à s’introduire, déguisée en homme, dans le club du libertin Lucien Remington. À ses risques et périls… Suite à un accident, le comte de Montrose trouve refuge dans un manoir isolé où vit une étrange jeune femme. Sa sensualité le subjugue, mais quels secrets cache-t-elle en ce lieu perdu ? Trois histoires de passion où l’audace et la volupté mènent toujours à l’amour.

Mon avis :

Amours Scandaleuses est le 4ème tome de la série Historical de Sylvia Day, l’auteure du Best-seller CrossFire. Dans cet opus nous remontons à l’époque de l’Angleterre Georgienne, à l’aube du 19ème siècle, où s’y déploient trois nouvelles au parfum de scandale et de luxure. Nous découvrons les destins croisés de personnages en avance sur leur temps qui, au risque de la disgrâce et du désaveu du beau monde, laissent libre cours à leurs passions tapageuses et débridées.

Plaisirs volés

Sébastien Blake ou bien Phoenix écume les mers du Pacifique. C’est un pirate à la beauté sauvage et au tempérament indomptable, un personnage mystérieux et secrètement blessé. Dans son ignorance, le beau forban assaille le bateau d’Olivia Merrick, sa propre femme qui se rend à Londres pour rencontrer ce fameux mari dont elle ignore tout. Entre eux, le désir est instantané pourtant Phoenix refuse de céder à la tentation malgré les avances de son audacieuse épouse et captive. Pour Phoenix, refuser ce mariage – une manœuvre de sa famille – c’est se rebeller contre une voie toute tracée par son père tyrannique. Mais c’était sans compter sur le caractère déterminé d’Olivia qui se raccroche à ce mariage.

Le pari de Lucien

Lucien Remington est en secret sous le charme de Julienne La Cœur, mais cet homme d’affaires est également un coureur de jupons qui se complait dans le vice. Mais lorsqu’il reconnait la douce et pétillante Julienne grimée en homme dans son club libertin, l’occasion est trop belle. Il désire par-dessus tout la séduire, mais cela aurait pour conséquence de la compromettre, car il n’appartient pas à son monde. De plus, la comtesse se trouve déjà en fâcheuse position ; son frère dilapidant l’héritage familial dans le club du séduisant débauché. Alors cet homme aux mœurs légères cédera-t-il aux appels de la raison ou de la passion?

La duchesse folle

Nous retrouvons dans cette dernière nouvelle, le frère de Julienne, le comte de Montrose. Hugh La Cœur est réputé pour sa fouge, mais surtout pour son irresponsabilité qui a failli mener sa famille à la ruine et au déshonneur sa sœur. Immobilisé après un accident d’attelage, il pénètre dans un château délabré où vit une comtesse que l’on dit folle. Dans cette atmosphère étrange où il pense en perdre la raison, il rencontre Charlotte, une énigmatique dame de compagnie qui éveille en lui un profond désir. Aux côtés de cette femme sulfureuse à la sensualité épanouie, il découvre un intérêt autre que pour sa propre personne. Il souhaite qu’on lui accorde cette confiance qu’il n’a jamais suscitée alors, mais cette tâche va s’avérer des plus délicates.

Ce que j’en pense au final :

J’étais très enthousiaste à l’idée de découvrir Sylvia Day dans un genre autre que celui de la romance contemporaine. J’ai donc ouvert ce livre comme un écrin pensant y dénicher des trésors. Je n’y ai trouvé que peu de flamboyance à l’inverse de la déception.

Pourtant à leur commencement les histoires sont plutôt attrayantes, bien échafaudées, mais elles se révèlent très rapidement linéaires, sans relief et sans suspens. Comme si chacune des trames suivait un consensus établi dès le départ, il n’y a absolument pas de tension, ni de surprise, et s’en est particulièrement navrant. Le pire étant la fin de la première nouvelle, Plaisirs volés, à la fois négligée, maladroite et niaiseuse au possible.

Par moment, certains dialogues dans les scènes les plus licencieuses paraissent en décalages. Cela donne l’impression de lire des répliques stéréotypées d’une romance contemporaine, et cela, transposé deux cents ans plus tôt s’avère en rupture avec l’époque.

Même les personnages qui d’un premier abord sont particulièrement séduisants révèlent une psyché creuse. Ces femmes aventureuses au caractère bien trempé s’étiolent une fois sous l’emprise du mâle. Quant à ces hommes farouches, virils, obstinés, ils en deviennent presque insipides lorsqu’ils sont épris. Tout cela brise l’enchantement initial.

Il est d’ailleurs étonnant que ces personnages qui dans leur contexte sociétal doivent se battre et faire fi de la bienséance pour la sauvegarde de leur amour, traversent ces dit obstacles sans trop de questionnements.

Malgré cela, on vient à bout de ce livre, porté par l’écriture déliée, légère et stimulante de Sylvia Day. Elle nous transporte dans l’intimité de la cabine d’un navire, dans l’alcôve d’un club libertin ou dans le boudoir d’un château au travers de belles scènes voluptueuses. Dans un langage plus soutenu, elle garde son talent indéniable pour décrire l’ardeur de ces personnages et leur désir dévorant. Les étreintes lascives de ces mésalliances scandaleuses sont l’unique gage de sa signature, car le plaisir de lire cette auteure est tari au point de ne presque plus en reconnaitre sa plume.

Presque Bon

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été

Un Commentaire

  1. valerie

    23 octobre 2016 à 13 01 21 102110

    il fausdrais la suite du roman car ont c est pas se quil vont de venir et on voudair ca voit merci
    et ci il va avoir d autre livret

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article qui pourrait vous plaire

Concours Spécial 10 ans #4 Avec Charleston

Songe d’une nuit d’été fêtera le 29 juillet prochain ses 10 ans. Pour ce quatr…