Les intrus de Lauren Oliver

Les intrus de Lauren Oliver

Broché : 384 pages
Éditeur : Hachette Romans
Collection : Hors-séries
Date de sortie : 14 octobre 2015
Langue : Français
ISBN-10: 2012034071
ISBN-13 : 978-2012034075
Prix éditeur : 19€
Disponible sur liseuse : Oui

Résumé :
Prenant le contre-pied des récits de fantômes stéréotypés, Lauren Oliver renouvelle le genre avec des fantômes plus loquaces et vivants que les êtres humains eux-mêmes. Le premier roman pour adultes de Lauren Oliver, où maison hantée rime avec famille déglinguée… à moins que ça ne soit le contraire. À la mort de Richard Walker, un vieil homme solitaire, acariâtre et très riche, son ex-femme, ses deux enfants et sa petite-fille retournent dans la maison familiale pour la succession. Mais la bâtisse est hantée. Hantée par des souvenirs d’enfance qui resurgissent à mesure que les nouveaux arrivants se réapproprient les lieux. Hantée également par de vrais fantômes qui observent et commentent les agissements de chacun, en espérant qu’un jour, enfin, ils pourront quitter les lieux à tout jamais. La très guindée Alice et la cynique Sandra, toutes deux mortes depuis longtemps, sont peu disposées à laisser la place aux nouveaux occupants. Les deux fantômes jouent des coudes pour rester maîtresses de leur propriété au travers de laquelle elles communiquent : escalier qui grince, radiateur qui siffle et ampoules qui grésillent remplacent les mots pour communiquer avec les nouveaux locataires. Mais bientôt, les vivants comme les morts seront confrontés à leur passé et à des vérités douloureuses…

L’avis d’Audrey :

Il m’a fallu du temps pour venir vous faire une chronique sur ce livre car il m’a beaucoup marqué. Je vais essayer de vous expliquer au mieux pourquoi !

Richard Walker, un homme très riche et insupportable, est décédé. Sa famille va alors emménager dans la maison familiale avant l’ouverture du testament. On va retrouver plusieurs personnes, chacune bien différentes les unes des autres dans cette histoire : l’ex-femme alcoolique Caroline, leur deux enfants Trenton et Minna et leur petite-fille Amy.
Il vont chacun évoluer sous les yeux de deux fantômes aux caractères diamétralement opposés : Alice et Sandra qui ne voient pas d’un très bon œil l’arrivée de ses gens-là…

Dans ce roman, nous allons suivre en parallèle tous les personnages du roman, chacun à leur tour, chapitre par chapitre et pièce par pièce mais toujours sous les yeux d’Alice et de Sandra. On remarquera d’ailleurs qu’on ne sait rien de leur vie en dehors de la maison étant donné que les fantômes qui hantent la demeure ne peuvent en sortir. Nous sommes, comme eux, des spectateurs de ces individus.
Les chapitres liés aux personnages vivants racontent leur histoires, montrent leurs forces mais surtout leurs faiblesses. Alors que les chapitres liés aux fantômes sont plus abstraits, comme si les souvenirs qui leur arrivaient était morcelés. C’est parfois difficile à suivre mais au fur et à mesure de la lecture, tout se débloque et on comprend de mieux en mieux. J’ai d’ailleurs remarqué que les chapitres « Alice » et « Sandra » étaient racontés à la première personne du singulier alors que tous les autres sont à la troisième personne du singulier. Les personnages principaux du roman sont bien les revenantes et non la famille que l’on suit !

Par contre, il ne faut pas s’attendre à des tonnes de rebondissements et de l’action à tout va. C’est une histoire qui se savoure, d’un rythme assez lent mais qui permet de s’attacher aux personnages et de découvrir leurs secrets.

Je ne sais pas expliquer pourquoi j’ai autant aimé ce livre. On voit une famille se déchirer à cause de leurs différends et leurs différences, on a de l’empathie pour certains, on ressent leur mal-être et on aimerait pouvoir les aider. On se sent tout aussi impuissant qu’Alice. Sandra, elle, est beaucoup plus cynique et ne souhaite que leur départ.
Cependant, la fin m’a laissée pantoise et il m’a fallu du temps pour m’en remettre car elle laisse place au doute et nous laisse impuissant.

Il m’a fallu une dizaine de jours pour enfin prendre mon clavier et essayer de vous expliquer ce que j’ai ressenti. J’espère que vous donnerai sa chance à ce livre qui est juste génial et inoubliable, à mon sens.

 

Acheter ce livre sur Amazon

 

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*