ASCFAventures & PassionsLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Un séducteur de rêve de Victoria Alexander

Chroniqué par PimprenellePimprenelle

:star: Secrets de famille Tome 2 : Un séducteur de rêve de Victoria Alexander


Secrets de famille tome 2 - Un séducteur de rêveBroché:
380
Éditeur : J’ai Lu
Date de sortie : 07 octobre 2015
Collection : Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290109355
ISBN-13 : 978-2290109359
Prix éditeur : 7,40 €
Disponible sur liseuse : Oui

 Résumé :

Lord Stillwell n’en croit pas ses yeux lorsqu’il accueille l’architecte qui doit rénover sa demeure ancestrale détruite par un incendie. C’est une femme ! Doit-il vraiment confier cet énorme chantier à lady Miranda Garret ? Elle a des idées saugrenues, elle veut même faire installer l’électricité au manoir ! Est-elle une visionnaire ? Une folle ? Ce qui est sûr, c’est qu’il a affaire à une dissimulatrice. Lui, le séducteur patenté qui connaît la gent féminine par cœur, se perd bientôt en conjectures. Que lui cache Miranda ? Et qui est ce mystérieux M. Tempest, son invisible associé ? Il y a décidément beaucoup de secrets autour de cette jolie veuve…

  Mon avis :

Bien que faisant partie de la série Secrets de famille, ce tome peut être lu sans connaître le premier, et alors que celui-ci m’avait déçue, j’ai été enchantée par cette suite !

La demeure familiale de Lord Stillwell ayant été ravagée par un incendie, le jeune homme engage un architecte pour la réfection de la bâtisse, et quelle n’est pas sa surprise de rencontrer une jeune veuve comme représentante de cette entreprise ! L’histoire nous est contée des deux points de vue des protagonistes, et nous faisons la connaissance de la benjamine de la famille Hadley-Attwaters, qui a en fait repris les rênes de la société créée par son mari aujourd’hui décédé.

Cette fin de 19ème siècle n’ayant pas encore accepté l’émancipation des femmes par le travail, Lady Miranda Garret – la véritable architecte – va mentir sur sa véritable fonction au sein du cabinet. Quant à Winfield Elliott, qui en est à ses troisièmes fiançailles manquées et passe pour un séducteur blasé et superficiel, il est plus que sceptique de voir une femme s’intéresser au domaine masculin de l’architecture. Mais Miranda n’a-t-elle qu’un rôle subsidiaire ? Convaincu qu’un mystère existe dans la vie de cette jeune veuve qui prône des idées révolutionnaires comme l’électricité, Lord Winfield s’interroge…

D’entrée de jeu – une stratégique partie d’échecs – ces deux caractères vont s’accrocher à grand renforts de questions-réponses pour dévoiler l’autre. De nature secrète et docile pour tromper son monde, Miranda va pourtant s’engager dans un duel d’opinions avec Winfield, ne manquant pas d’argumenter ses points de vue énergiquement et le jeune homme, de son côté, découvre un pan de la personnalité féminine qui l’enchante, habitué qu’il était à ce que toutes les femmes se pâment pour lui.

 Les chassés-croisés s’enchaînent entre la jeune lady, qui n’a toujours pas avoué sa véritable occupation à ses proches, et Lord Stillwell, qui va jusque à engager un détective pour connaître le rôle précis de la jeune femme au sein de la firme Garret & Tempest.

Se dessine alors une relation de respect et d’admiration, puis de passion qui coïncidence avec ce que ce couple découvre sur les sentiments amoureux. En effet, Miranda n’a connu qu’une tiède vie maritale et Winfield, malchanceux dans le choix de ses fiancées, se retrouve toujours sans épouse au pied de l’autel. Ajoutez à cela les parents de Lord Stillwell qui ont leur mot à dire sur l’idylle naissante, la famille de Lady Garret qui s’insinue dans le décor, et la trame s’enrichit de leurs entremises et reparties à l’emporte-pièce !

Mon seul regret serait la fin brouillonne, le couple se perdant entre atermoiements et indécision : après un rythme enlevé et humoristique, je me suis retrouvé face à un pétard mouillé, la chute de l’histoire paraissant – hélas – bien fade.

En conclusion, un roman que j’ai beaucoup apprécié, qui ne manque pas de profondeur, mais un final décevant. Je lirais donc la suite de cette série qui m’a l’air de s’améliorer au fil des tomes.

 

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

Les Tomes Publiés

Un prince de rêve de Victoria Alexander

 

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils