ASCFLES LIVRESMacadamROMANS JEUNESSEYOUNG ADULT

Inhuman de Kat Falls

Chroniqué par Amanda JajoratineAmanda Jajoratine

:star: Inhuman de Kat Falls

Inhuman de Kat FallsBroché: 444 pages
Editeur : Editions Milan
Date de sortie : 4 février 2015
Collection : MIL.MACAD.MILAN
ISBN-10: 2745972472
ISBN-13: 978-2745972477
Prix Editeur : 16,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Il suffit d’un mur pour couper le monde en deux. D’un côté, la zone saine, civilisée. Le monde de Lane. De l’autre, la zone sauvage, contaminée, dans laquelle les hommes se transforment en bêtes sauvages. Passer de l’un à l’autre est illégal. Dangereux. Fou. Pourtant, Lane va devoir franchir le mur. Pour sauver son père, elle n’a pas le choix. Pour qu’il revienne, elle doit partir.

Mon avis :

Un livre à ne pas manquer.

J’avais depuis un moment dans ma PAL Inhuman de Kat Falls mais bon je l’y laissai en attendant qu’une envie de dystopie me prenne… C’est chose faite.

Les trésors qui dorment dans nos PAL…. La mienne a la hauteur de l’Empire State Bulding et j’ai vraiment du mal à sélectionner mes lectures. Surtout pour les auteurs que je ne connais pas. J’ai des choix très arbitraires. Pour le roman de Kat Falls, j’avais tout de suite accroché avec le résumé mais j’étais rebutée par la couverture. Celle-ci ne met pas vraiment le livre en valeur et elle n’en reflète pas l’esprit. J’arrête mes errements de lectrice pour parler de mon coup de cœur.

Je suis tombée « amoureuse » de l’univers de ce roman et cela dès le début. C’est à dire que dès le départ on est plongé (littéralement) dans un monde futuriste complètement réinventé par cet auteur inspiré.

Tout m’a semblé novateur. J’ai vraiment eu l’impression de lire du « neuf ». Rien ne m’a paru être inspiré d’une autre dystopie. Le postulat de départ est exploité à 100%.

Le monde est séparé en deux par un mur après qu’un virus ait contaminé la race humaine. D’un côté du mur, les humains sains vivants en autarcie et de l’autre, ceux qui survivent au contact de ce virus. Celui-ci, testé sur des animaux a mal tourné et les hommes qui sont contaminés prennent peu à peu les traits génétiques des premiers cobayes. Dans un premier stade, il s’agit seulement des caractéristiques physiques de l’animal mais la maladie évolue invariablement et le stade ultime fait d’eux des bêtes sans plus aucune humanité. Ils deviennent alors des prédateurs très dangereux.
Il y a deux société distinctes et séparées par « le mur» . La première ne vit que dans la peur de la contamination Tandis que de l’autre, redéfinit les critères d’une nouvelle forme d’humanité. J’ai adoré !
Un autre atout de ce roman tient dans la qualité de son personnage principal. Lane. C’est une jeune fille qui vit du bon côté du mur mais pour sauver son père, elle va devoir passer de « l’autre » côté. Elle porte littéralement le livre. C’est son époustouflante aventure que le lecteur va vivre. Son regard est vraiment bien fichu et elle nous donne une place avec elle dans sa quête. Pleine de certitudes au début du livre, on voit son personnage et son regard évoluer de façon très juste et très fine.

La trame narrative est sans aucun temps morts. On enchaîne les situations les unes après les autres sans jamais savoir ce qui va suivre. Il y a une forme de crescendo notamment au niveau des rebondissements qui rendent le récit très addictif.

Je ne pouvais cependant pas en faire un coup de cœur sans une bonne romance. Et autant vous dire que là encore, j’ai adoré. Elle se présente sous la forme d’un triangle amoureux. Rafe, Everson et Lane. Dès le début, j’ai eu un faible pour Rafe . Un héros vraiment insupportable au départ mais qui cache derrière cette façade une grande fragilité que l’auteure dévoile au fur et à mesure du récit. Il est né du mauvais côté du mur et autant dire que l’éducation et plus globalement la vision du monde sont très différentes pour Rafe et Lane…et pourtant. Ce n’est cependant pas un triangle amoureux « artificiel »comme souvent en romance. Son rival est aussi un « héros »…ce qui donne une relation absolument pas manichéenne.

Le récit tout en tension s’achève sur un cliffhanger qui m’aura laissé sur ma faim. Et je vous parle d’une énorme faim.

J’ai vu que l’auteur compte faire une trilogie mais que pour l’instant, le tome 2 n’est pas encore sortie en VO… donc la patience va être de rigueur.
Bref

Je suis tombée sous le charme de l’univers de Kat Falls. L’intrigue est excellente. Le récit m’aura tenu en haleine de bout en bout et la romance m’aura également convaincue. Si vous cherchez une bonne romance dystopique young adult, ne passez pas à côté de celle-ci.

Excellent

Coup de Coeur

Acheter ce livre sur Amazon

Autres Chroniques de ce Tome

Inhuman de Kat Falls

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

3 Commentaires

  1. Ce que j’aime avec plusieurs avis c’est que parfois ils peuvent être à l’opposés. L’histoire et la plume de l’auteur m’avaient beaucoup plu mais je n’ai pas trouvé cela si originale. Pareil, je n’ai pas vraiment vu de romance dans ce livre. C’est ce qui est bien au final, chaque personne perçoit un titre différemment.
    En tout cas, très jolie chronique qui donne envie, c’est indéniable ! Pour la suite, il va falloir s’armer d’une très grande patience je le crains :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils