En route pour l’avenir de Sarah Dessen

en route pour l'avenirBroché: 440 pages
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 6 mai 2010
Collection : Pocket Jeunesse
Langue : Français
ISBN-10: 2266197649
ISBN-13: 978-2266197649
Prix : 18 €
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Auden est une adolescente parfaite : brillante, jolie, mature, elle a tout pour faire le bonheur de sa famille. Mais sous cette apparence se cache une jeune fille perdue, mal dans sa peau et déboussolée par le divorce de ses parents. Décidée à noyer sa vie dans ses lectures, Auden en oublie presque de vivre. Jusqu’au jour où elle rencontre Eliot, un jeune homme qui partage sa solitude et ses insomnies

Mon avis

Sarah Dessen fait partie de mes auteurs préférés de romans Jeunes Adultes, un peu comme Simone Elkeles. Et je dois vous avouer que En route pour l’avenir est sûrement un de mes titres préférés, signé par l’auteure. Je l’avais lu, il y a quelques temps déjà mais j’avais envie de me replonger dedans. Finalement, mes souvenirs ne m’ont pas trompée. J’ai terminé ma lecture un sourire aux lèvres. Sarah Dessen a une plume magique, captivante. Ce n’est pas le premier roman que je lis de l’auteure mais je reconnais que je tombe toujours dans la piège. J’aime beaucoup cette écriture fraîche, pétillante, drôle. Impossible de résister, je suis totalement sous la charme !

En route pour l’avenir met en scène Auden, une jeune femme qui rentrera bientôt à l’université. Pas vraiment à l’aise question relations amicales et sociales, elle passe sa vie la tête plongée dans les livres et les programmes de cours. Insomniaque, elle passe ses nuits dehors, profitant que toute la maisonnée dort. Ses parents ont divorcé : sa mère, pas très chaleureuse, passe son temps à la contrôler, son père vient d’être papa et son frère parcourt l’Europe. Alors quand Auden a l’occasion de partir à Colby pour les grandes vacances, elle se décide enfin à quitter son trou. Elle aura l’occasion de revoir son père, sa jeune compagne un peu écervelée et enfin Thisbé, sa nouvelle petite sœur. Pourtant, à Colby, Auden va enfin pouvoir se révéler au grand jour. Elle va enfin prendre confiance en elle, s’assumer et assumer ses envie, tout ça sous le regard émeraude d’Eliot, un jeune homme brisé.

Tout d’abord, laissez-moi vous parler d’Auden. C’est un personnage que j’ai vraiment adoré. Elle n’est pas très drôle, mais assez cynique, snob et j’avoue que sa manière de gérer les crises n’est pas la meilleure. En tout cas, Sarah Dessen a su créer une jeune femme absolument délicieuse (au fur et à mesure des pages car ce n’était pas gagné). Plus vraie que nature, Auden va sûrement vous bouleverser. On assiste, au fur et à mesure que les pages se tournent, à son émancipation. J’ai bien aimé voir cette évolution car j’avoue qu’elle est particulièrement touchante. Auden n’a pas une enfance très enfantine et ce séjour à Colby va lui permettre de rattraper le temps perdu. Elle va enfin nouer des relations sociales vraiment sympathiques et va même jusqu’à revoir son jugement sur Heidi, sa belle-mère. Bon, Auden est quand même tête à claques dans certaines de ses réactions un peu immatures. On a envie de la secouer et de lui dire « mais qu’est-ce que tu es en train de faire là ? ». Rassurez-vous, ça doit arriver à peine 4 fois dans tout le roman. Sarah Dessen nous offre un personnage vraiment attachant, je défie quiconque de lui résister. Enfin une jeune femme avec ses faiblesses, qui essaie enfin d’être elle-même, prenant le risque de froisser son entourage.

Maintenant, il faut absolument que je vous parle d’Eliot, le jeune homme au regard émeraude. Eliot travaille au magasin de vélo de la ville et a toujours l’air triste. Très renfermé sur lui-même, il est mystérieux. Pourtant, sa beauté à couper le souffle va taper dans l’œil d’Auden. Ces deux-là vont nouer une relation spéciale, entre cynisme et quête. Je ne vous en dévoile pas trop sur le jeune homme pour ne pas vous spoiler mais je dois dire que son histoire m’a particulièrement touchée. C’est sûrement mon personnage préféré du livre, même si il n’est pas assez présent dans l’histoire. Avec Eliot, les nuits sont plus folles. Il est beau, il est drôle, il est touchant. Sarah Dessen a un don pour sublimer les personnages, et Eliot ne fait pas exception à la règle. Tout comme l’émancipation d’Auden, on va suivre l’évolution d’Eliot sur le chemin du deuil et du pardon, non sans difficultée.

Je dois dire que la complicité qui lie tous les habitants de Colby est réellement touchante. On ne reste pas de marbre face à ses personnages hauts en couleur, enfin surtout face aux employées du magasin d’Heidi où Auden fait la comptabilité. Les filles, Esther, Leah et Maggie, sont des personnages féminins auxquels, une nouvelle fois, il est impossible de résister. Elles sont d’un naturel déconcertant et on ne peut qu’apprécier leur grain de folie, couplé à cette maturité dingue (notamment pour Maggie). Même si l’entente entre cette bande de filles et Auden est glaciale au début du roman, cette dernière va enfin se laisser aller et faire partie de cette bande où la solidarité féminine est la première des règles. Entre les 4 filles, c’est un équilibre qui va se créer, chacun poussant l’autre au delà de ses limites. Quant à Heidi, c’est une jeune maman qu’on apprend à apprécier, tout comme Auden. On se demande encore pourquoi celle-ci la détestait, alors que c’est un personnage chaleureux et sincère. Mon seul petit bémol va aux parents d’Auden, tout deux égoïstes et froids. Franchement, un seul envie me vient quand je parle d’eux : leur jeter un bon verre d’eau glacée au visage. Enfin, tout le monde ne peut pas être parfait.

En tout cas, une des forces de Sarah Dessen reste ses personnages réellement touchants, drôles, pour qui on se prend immédiatement d’affection. Mais parallèlement à ça, l’intrigue est rondement menée aussi. On suit, à un rythme lent mais particulièrement agréable, l’évolution des relations entre Auden et le reste du monde. Le roman n’est pas exclusivement centré sur sa relation avec Eliot et finalement, c’est ce qui est agréable dans cette histoire. On voit Auden évoluer dans un monde qui lui semblait tout d’abord hostile mais qu’elle apprivoise petit à petit en suivant les conseils des personnes qui l’entourent. Elle qui semblait réfractaire à l’idée de venir va se retrouver changée par son séjour à Colby, petit cocon sur Terre. En tout cas, chapeau à l’auteure pour ce bel été en compagnie d’Auden, Eliot, Maggie et tous les autres. Plusieurs fois, je me suis prise pour une petite souris et j’ai imaginé à quel point la ville de Colby devait être agréable à vivre. Non, vraiment, même si l’intrigue propre n’a rien de transcendant, on se retrouve happé par cette histoire et il est impossible de lutter. Pour ce qui est de la fin, je pense que c’était la meilleure fin possible pour une livre, même si on se doute de la manière dont tout cela va se terminer. Cependant, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire et d’être totalement conquise.

On est loin d’une romance guimauve, toute lisse, sans piquant. Au contraire, c’est une explosion de saveurs, de sentiments et de douceurs infinies. En route pour l’avenir est un livre agréable, doux et reposant. On ne s’ennuie pas un seul instant et malgré l’apparence banale de cette histoire, on est immédiatement par la cocon que représente Colby. Un réel coup de cœur !

Excellent

Coup de Coeur

Acheter ce livre sur Amazon

 
A propos RockAndStone 500 Articles
Charlie - Rockandstone, passionnée de musique et amoureuse des livres. #TeamRonWeasley

4 Commentaires

  1. Coucou Charlie 🙂
    Deuxième livre que je lis de Sarah Dessen (le 1er : Pour toujours…. jusqu’à demain) et moi aussi j’aime beaucoup cette auteure 🙂 je dois me pencher sur ces autres titres 🙂
    Bises.
    Fany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*