Moon 1 : La révolte de la colombe, Karen Bao

Chroniqué par EoleEole

:star: Moon 1 : La révolte de la colombe, Karen Bao

Moon 1  La révolte de la colombe de Karen BaoNombre de pages : 350
Éditeur :  Milan
Date de sortie :  6 mai 2015
Collection :  Macadam
Langue :  Français
ISBN-10:  2745968165
ISBN-13:  978-2745968166
Prix Éditeur :  15,20€
Disponible sur Liseuse : Non

Son résumé :

Phaet n’a jamais senti le soleil sur sa peau, le vent dans ses cheveux, elle n’a jamais marché dans la neige ou plongé dans l’océan. Phaet a grandi sur la Lune, colonisée par les humains depuis des décennies. A 15 ans, elle ignore tout de la liberté. Quand sa mère Mira est arrêtée, Phaet n’a plus le choix. Pour subvenir aux besoins de sa famille, elle s’engage dans la Milice et entre au service de la dictature.

Son plan : être la meilleure, sauver sa famille et libérer sa mère.

Jusqu’à ce que son monde parfaitement organisé commence à se fissurer.

Mon Avis :

Quand j’ai commencé le récit, j’étais sceptique. Le style de l’auteur était bon mais impossible de rentrer dans l’histoire.

Karen Bao décrit un peu le fonctionnement des Bases sur la Lune, chacune dédiée à une activité particulière : Agriculture, Divertissement, Information, Sanitaire,… Les termes sont parfois techniques et j’ai senti que ce système de bases avait été très travaillé par l’auteur. Mais justement, peut-être que toutes ces descriptions très scientifiques m’ont empêchée de rentrer dans l’histoire dès le début.

Le début se déroule donc dans la Base IV, Phaet y vit avec son frère, sa sœur et sa mère, et elle est très proche d’Umbriel, le fils d’amis à sa mère. Ils travaillent tous deux à l’Agriculture et Phaet se voit bien continuer là-dedans. Les problèmes arrivent cependant dès le deuxième chapitre : la mère de Phaet est emmenée en centre de quarantaine car elle est malade, commence alors l’escalade des dettes pour Phaet, elle ne peut pas tout payer avec son petit salaire d’assistante. Pour éviter l’Hospice à son frère et sa sœur, une seule solution : s’engager dans la Milice, être la meilleure pour obtenir un salaire élevé et pouvoir payer les soins de sa mère.

J’ai bien aimé l’histoire mais comme dit plus haut, les 150 premières pages sont très descriptives, avec beaucoup de termes scientifiques, et l’action réelle n’intervient qu’après, j’avoue que même si j’aimais bien l’univers crée par Karen Bao, je ne me replongeais pas forcément avec joie dans le livre. Cependant, la deuxième moitié du livre s’est révélée haletante, on en apprend plus sur Phaet, ses parents, les secrets de cette société soi-disant parfaite et sur ses conflits avec la Terre. Sur la fin, j’ai lu ce roman très vite et je meurs maintenant d’envie de connaître la suite.

Je pense que ce qui ne m’a pas aidée à rentrer dans l’histoire, c’est que je n’ai pas ressenti de connexion avec Phaet, je la trouvais plate, sans relief dans son caractère. Je n’arrivais pas à vraiment ressentir les émotions fortes qu’elle est censée ressentir et du coup, je n’étais pas vraiment impliquée dans ce qu’il pouvait lui arriver.

A l’inverse, je me suis immédiatement attachée à Wes, au début on s’en méfie, mais rapidement, même si on doute de lui, on ne peut s’empêcher de l’aimer car c’est un personnage avec un caractère fort qui donne envie d’en savoir plus sur lui.

Concernant l’entourage de Phaet, j’ai eu beaucoup de mal, je n’ai pas compris les réactions de sa famille à son entrée dans la Milice, surtout vu les raisons pour lesquelles elle le fait. J’ai également eu du mal avec la relation Phaet/Umbriel, je l’ai trouvée assez clichée : les deux amis d’enfance qui savent qu’ils finiront un jour ensemble mais sont hyper gênés d’aborder le sujet, comme s’ils s’aimaient par obligation sociale. Je pense qu’on aurait pu faire mieux.

Mon impression finale sur ce livre reste plutôt bonne car la fin rattrape la première partie mais bon, au début il faut vraiment s’accrocher selon moi. En tout cas, je lirais la suite avec plaisir car la fin m’a complètement laissée sur les fesses !

Bon

Acheter ce roman sur Amazon

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

1 Rétrolien / Ping

  1. L’exil de la colombe de Karen Bao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*