Sombre, divin et mortel, T2 : Indécent secret de L.R Jones

Chroniqué par PimprenellePimprenelle

:star: Sombre, divin et mortel, Tome 2 : Indécent secret de Lisa Renée Jones

 Lisa Renée Jones  Sombre, divin et mortel Tome 2  Indécent secret Broché : 288 pages
Editeur : J’ai Lu pour elle
Date de Sortie : 17 juin 2015
Collection : Romantic suspense
Langue : Français
ISBN-10: 2290085529
ISBN-13: 978-2290085523
Prix Éditeur : 7,95 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

 Lauren, fille du sénateur Reynolds et membre du bureau du procureur, est habituée à gérer des affaires délicates. Toutefois, depuis plusieurs semaines, elle sent comme une menace qui pèse sur elle, une soudaine tension qui l’entoure. D’ailleurs, ces appels anonymes qu’elle reçoit, qui lui laissent percevoir pour seuls sons les tic-tac d’une horloge, ne sont pas pour la rassurer. Mais sa récente rencontre avec le séduisant Royce Walker tombe à pic. Ancien agent du FBI et désormais directeur d’une société de sécurité en partenariat avec ses frères, Royce pourrait bien incarner le rôle du protecteur idéal…

Mon avis :

Je n’ai pas tergiversé – j’aime beaucoup le genre romantic suspense – et j’ai lu ce titre d’une traite. Même s’il y a des rappels du 1er de la série, comme c’est un autre couple dont l’histoire est abordée ici, ça ne pose pas de problème de compréhension si  le tome précédent n’a pas été lu.

Nous faisons connaissance avec Lauren Reynolds qui est en charge d’un dossier aboutissant à la peine capitale, et pensant que cette affaire est la cause d’un harcèlement anonyme, la jeune femme va être ravie d’avoir Royce Walker comme garde du corps. L’attirance entre eux est électrique, ce qui donne lieu à des passages charnels intenses et j’avoue que je m’attendais à ce qu’une relation suivie s’installe entre eux : que nenni !

La raison pour laquelle Royce ne veut pas s’engager m’a paru tellement tiré par les cheveux que mon intérêt s’est essoufflé : nous avons d’un côté la romance – représentant quand même les 3/4 de ce titre – qui tourne court pour des raisons ridicules (de la discussion jaillit la lumière, mais bien évidemment, nous avons affaire à un Royce mutique qui s’enlise dans ce quiproquo…) et de l’autre le suspense qui en est réduit à la portion congrue, puisque le harcèlement de la procureure passe au second plan.

Les protagonistes sont, eux, le point fort de ce roman, Lauren avec les deux aspects différents de sa personnalité (la face publique et l’intime) et Royce – en plus d’un physique renversant – qui montre une capacité de sensibilité loin de l’image du macho pur et dur. Les personnage secondaires marquent également ce récit, avec Julie, l’amie de Lauren toujours présente et fine mouche, et les deux frères du héros qui apportent de la profondeur et une touche de solidarité familiale qui surprend et enchante tout à la fois notre procureure.

À mon goût, il est cependant dommage que la plus grande partie du roman tourne autour des atermoiements des héros, les rendant indécis, naïfs… voire incohérents. Lauren craignant la  perte de contrôle sur sa vie si elle tombe amoureuse et Royce ne concevant pas d’éprouver de sentiment profond sans une totale franchise envers sa belle, ils sont tous deux terrifiés par l’idée d’aimer ! Cette valse hésitation des personnages principaux nous donnant (ME donnant !) envie de prendre l’un pour taper sur l’autre.

Ajoutons à cela la résolution de l’intrigue plus qu’expéditive, tellement évidente – pour moi – qu’on se demande où sont passées l’expectative, l’anxiété qui vont de pair avec ce style de lecture.

Bref, j’ai vu un manque de mordant flagrant dans les domaines principaux de l’histoire qui m’a laissé sur ma faim. En conclusion, alors que j’avais bien aimé le premier tome, celui-ci m’a paru trop rapide et trop mièvre pour le genre.

Bon

Acheter ce roman sur Amazon

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*