ASCFLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

Outlander- Le chardon et le tartan de D. Gabaldon

Chroniqué par EoleEole

:star: Outlander : Le chardon et le tartan, Diana Gabaldon

Outlander de Diana GalbadonNombre de pages :  852
Éditeur :  J’ai Lu
Date de sortie :  20 août 2014
Collection :  Best
Langue :  Français
ISBN-10:  2290065242
ISBN-13:  978-2290065242
Prix Éditeur :  16€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

1945 Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille. Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Mon Avis :

Ce livre se passe majoritairement en Ecosse, au XVIIIe. Déjà ça c’est top. Les costumes décrits, les événements, les passages médicaux, tout est très bien maîtrisé par l’auteur, on le sent. Il y a de l’aventure, du crime, de l’amour (Jamiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie), de l’humour (parce que oui, voir un mec bien viril se faire moucher par une femme dans un environnement quand même très masculin, c’est marrant).

Qu’en est-il de l’histoire ? Claire, une jeune femme mariée, infirmière à la sortie de la Seconde Guerre Mondiale, se retrouve dans le passé, en 1743. Elle rencontre l’ancêtre de son mari, un capitaine anglais, qui veut la violer et les hommes du clan MacKenzie, dont Jamie mais elle est soupçonnée d’être une espionne à la solde des Anglais. On en apprend sur les jacobites, tout le problème de prise de pouvoir en Ecosse et le sentiment des Ecossais. Bien que le livre soit long (852 pages ce n’est pas rien quand même), on ne s’ennuie pas une seconde, pour preuve j’étais tellement dedans que j’ai lu 500 pages en une journée. Et non seulement on ne s’ennuie pas, mais en plus on enrichit notre culture historique.

Les personnages sont un plus à la base de l’histoire déjà très bien. Claire est une femme forte qui ne se laisse pas marcher sur les pieds par tous ces grands gaillards, elle n’hésite pas à jurer ou à se défendre et on l’aime pour ça. J’ai cependant eu un petit problème par rapport à sa façon de voir sa relation avec son mari Frank une fois qu’elle se retrouve en 1743, je trouve qu’elle se plaint de ne pas être avec lui mais sans pour autant avoir l’air d’y penser vraiment au vu de ses actes. En même temps, comment lui en vouloir quand on découvre Jamie…

Jamie est beau, Jamie est adorable avec Claire, Jamie a une âme torturée, Jamie est un peu macho des fois, Jamie est drôle et Jamie sait se battre. On l’aime du début à la fin et on veut plus de Jamie ! (On sent que je l’aime ?) Heureusement que la série existe pour qu’on puisse le voir en vrai !

Les autres personnages sont très développés, j’ai beaucoup aimé cela, même si c’est un peu difficile de se retrouver dans toutes ses généalogies propres aux Highlands.

Le style de l’auteur, quant à lui, est fluide. On reçoit beaucoup d’informations mais sans que ça devienne lourd et c’est vraiment agréable. Comme je l’ai dit plus haut, on voit qu’elle s’est beaucoup renseignée pour écrire son livre sans faire d’anachronismes ou autre et c’est très agréable.

Ce livre est une tuerie et j’ai hâte de me procurer la suite (la série compte déjà 5 tomes chez J’ai Lu, et est encore en écriture).

PS : pour ceux qui voudraient regarder la série sans se faire spoiler, mais tout de même en parallèle avec le livre, sachez que dans cette édition, les alentours de la page 300 correspondent à l’épisode 7 de la saison 1, si cela peut vous aider à vous repérer 😉

Inoubliable

Acheter ce roman sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

  1. Oui moi aussi je suis fan de Jamie!!! Les livres sont supers et la série tout autant! Dans les anciennes édition « j’ai lu » le premier tome est coupé en deux avec « la porte des pierres » et « le bûcher des sorcières » du coup ça fait moins long sauf si on les enchaîne 🙂

  2. Je suis une « grosse » lectrice, mais je lis très peu de romance. Pourtant cette série là, j’adore !! Fantastico-historico-romantico génialissime !!! Jamie ? Oh oui…

  3. Alors là c’est ma saga préférée. J’ai déjà les 6 tomes (ancienne édition et 4 tomes en nouvelles éditions). Je ne me lasse pas de leurs aventures, des personnages qui grandissent, des évènements historiques bref c’est juste un pur bijou. L’adaptation en série est très proche des livres. On voit que l’auteure Diana Gabaldon est présente pour le tournage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils