ASCFHarlequin - Les HistoriquesLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE HISTORIQUE

L’amant des Highlands de Deborah Hale

Chroniqué par LittlePadfoot Littlepadfoot

:star: L’amant des Highlands de Deborah Hale

l'amant des highlands de deborah haleNombre de pages :  320 pages
Editeur :  Harlequin
Date de sortie :  1er juin 2015
Collection :  Les Historiques
Langue :  Français
ISBN-10:  2280330962
ISBN-13:  978-2280330961
Prix Editeur :  6,95€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :

Angleterre, 1775
A dix-huit ans, lady Claire, fille cadette d’un riche lord anglais, s’éprend d’Ewan Geddes, le séduisant intendant écossais de son père. Mais, hélas, Ewan n’a d’yeux que pour Tessa, sa sœur aînée, qui ne voit en lui qu’un simple serviteur. Déçu, le beau highlander quitte le château, et Claire s’efforce de l’oublier… jusqu’au jour où, dix ans plus tard, ayant fait fortune, Ewan réapparaît avec l’évident projet de prendre sa revanche et de séduire Tessa. Ce qu’il ignore, c’est qu’il offre ainsi à Claire l’occasion de se venger elle-même de celui qui a repoussé son cœur.

Deux sœurs, un highlander : une double vengeance.

Mon avis :

J’aime beaucoup la romance historique, mais le reproche que je fais souvent à ce genre, c’est d’avoir souvent des intrigues trop similaires et sans grande surprise. Mais celui-ci, de prime abord, m’a semblé original. Il n’est pas question d’amour interdit ou de désir insoutenable entre les deux personnages, l’amour n’est même pas réciproque et il y a surtout une histoire de vengeance ! J’en attendais donc beaucoup de ce livre et surtout de son héroïne Claire.

Claire Brandcaster-Talbot est à la tête d’une grande fortune mais aussi des puissants chantiers navals Brandcaster. De part son immense fortune et sa réussite, beaucoup d’hommes la courtisent et se révèlent donc être des coureurs de dot. Ceci explique le fait qu’elle ne soit pas encore mariée à vingt-huit ans, mais aussi  parce qu’elle porte encore un elle la cicatrice d’un amour déçu.

Et c’est justement ce premier amour qui refait surface, en ayant la ferme attention d’épouser Tessa, sa demi-sœur. Cet homme est Ewan Geddes, un gillie écossais qui était l’intendant de leur père durant les vacances en Ecosse des deux jeunes filles. Il y a toujours eu un véritable triangle amoureux entre le jeune homme et les deux soeurs : Claire était amoureuse de lui depuis toujours, cependant Ewan n’avait d’attention que pour la belle et douce Tessa, mais cette dernière ne s’abaissait alors pas à porter le moindre regard à un serviteur.

Mais maintenant, dix ans après leur dernière rencontre en Ecosse, Ewan est revenu d’Amérique où il a eu du succès et entend maintenant épouser Tessa, qui ne manque pas de lui tomber dans les bras. Pour Claire, le retour de son cher écossais est autant une souffrance qu’une occasion de se venger de l’homme qui, encore maintenant, n’a de yeux que pour sa petite sœur.

Claire va faire en sorte de se retrouver seul pendant une assez longue période avec Ewan et tous leurs sentiments vont se révéler au grand jour : rancœur, jalousie mais aussi désir, attachement et amour. Chacun de leur côté, ils vont réapprendre à se connaître, en tant qu’adultes et plus en tant qu’adolescents. J’ai aimé leur relation, avec le côté taquin et moqueur qui révèle que le « Qui aime bien châtie bien » est vrai à n’importe quel époque. Leurs sentiments vont également croissant – avec bien sûr quelques heurts qui en font une romance sympathique – et non carrément en dents de scie comme souvent.

Les personnages ne sont par contre pas beaucoup développés, on s’attache à eux uniquement le temps de la lecture. Côté intrigue, on reste centré presque uniquement sur Claire et Ewan, Tessa disparaît presque totalement de l’histoire. Cela m’a un peu déçue, car j’aurais cru que l’auteur aurait plus misé sur la vengeance et les règlements de compte, elle n’a pas osé sortir de trop des sentiers battus, mais l’intrigue de base reste tout de même plus originale que la moyenne en terme de romance historique.

Justement, pour le côté historique, ce n’est pas franchement ce qui domine, l’auteur offre plutôt une large place à la romance. L’Ecosse offre néanmoins un joli cadre et nous avons droit quelque fois à une ambiance traditionnelle écossaise et plus souvent à des descriptions assez réussies des territoires Highlands.

J’ai été quelque peu énervée durant ma lecture par une erreur de la part d’Harlequin, je pense. A deux reprises, il y a eu une erreur dans le résumé, une sur la date, qui passe de 1775 dans le résumé à 1875 dans le livre. Puis dans le résumé, on dit que Claire est la fille cadette et que Tessa est l’aîné alors que le contraire est souvent dit dans le roman. Ca m’a perturbée au début, avant que je comprenne l’erreur, puis ça m’a surtout énervée de voir des coquilles aussi importantes, surtout pour la date.

Malgré cette erreur venant de la part de l’équipe éditoriale, j’ai apprécié cette romance historique. Elle m’a charmée grâce à ses personnages qui étaient intéressants et par le fond écossais que j’aime toujours autant. En bref, une jolie petite romance qui offrira quelques rebondissements et émois à ceux qui sauront s’y attarder !

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils