Sous la protection d’un lord de Joanna Fulford

Chroniqué par EoleEole

:star: Sous la protection d’un lord, Joanna Fulford

Castonbury Park Sous la protection d'un lord Joanna FulfordNombre de pages :  320
Éditeur :  Harlequin
Date de sortie :  1er juin 2015
Collection :  Historique
Langue :  Français
ISBN-10:  2280330911
ISBN-13:  978-2280330916
Prix Éditeur :  6,95€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Espagne, 1817
Au moment de franchir les quelques mètres qui la séparent de son destin, Elena n’est plus sûre de rien. Pourtant, pour échapper au couvent dans lequel son oncle veut l’enfermer, elle a mis au point un plan parfait : fuir la demeure familiale habillée en homme, retrouver sur la route de Séville lord Harry et le convaincre de la ramener avec lui en Angleterre, où sa chère sœur pourra l’accueillir. Cet homme, visiblement sensible à sa détresse et trop honorable pour profiter de la situation, lui semblait l’escorte tout indiquée pour ce dangereux voyage à travers un pays encore meurtri par les guerres napoléoniennes. Mais maintenant, sous son regard impérieux, elle se demande en frissonnant si elle n’a pas été un peu trop téméraire…

Mon Avis :

Après avoir lu un premier roman de Joanna Fulford, je savais que je ne prenais pas de risque en choisissant de lire celui-ci. Et encore une fois, l’auteure ne m’a pas déçue.

Ce roman est le 7e de la série Castonbury Park, écrite à plusieurs mains, mais les tomes peuvent se lire indépendamment les uns des autres.

On y découvre Elena Ruiz, jeune femme destinée au couvent par sa famille après avoir été « souillée » pendant la guerre contre Napoléon. Henry (Harry) Castonbury est, quant à lui, un jeune noble anglais, réchappé des guerres napoléoniennes et qui vient en Espagne en quête des circonstances de la mort de son frère aîné Jamie, et pour cela il demande de l’aide à l’oncle d’Elena, et séjourne quelques jours chez lui. Elena voit en lui, le parfait protecteur pour aller retrouver sa sœur en Angleterre et le suit, avec Concha sa servante, quand il repart pour Séville. Quand il le découvre, impossible pour lui de faire marche arrière et il accepte donc de protéger Elena. Mais le lendemain de leur fuite, l’oncle d’Elena les rattrape et leur laisse le choix : se marier ou se faire pendre. Henry choisit le mariage, mais pour que leur union dure, ils vont devoir tous deux s’affranchir de leur passé de guerre : Elena de sa « souillure » et Henry de sa culpabilité.

J’ai adoré cette histoire. Encore une fois, Joanna Fulford se sert vraiment du contexte historique, on y retrouve la guerre, les alliances contre les français, les services secrets, etc. C’est un pur plaisir. La romance également, est très douce, mignonne et en même temps mêlée d’aventures ! Les personnages se découvrent peu à peu les uns les autres et le sexe n’intervient qu’en toute fin de roman et ce n’est pas une fin en soi, ce que j’ai tendance à reprocher à certaines romances : le roman s’arrête dès que les héros ont couché ensemble. Ici, l’histoire se poursuit même après car les héros ont encore des problèmes personnels (et historiques !) à régler. Il n’y a pas à dire, ce roman est un plaisir à lire !

J’y ai retrouvé l’ambiance de l’Espagne, les longues chevauchées, l’aventure, des femmes fortes et caractérielles ! Les femmes de ce livre ne se laissent pas faire : elles ont vécu en tant que guérilleras, savent vivre à la dure, tirer au fusil et n’hésitent pas à mettre un bon coup aux hommes qui les cherchent ! Les deux personnages masculins principaux : Henry et Jack, son ami, son aussi attachants l’un que l’autre. L’un par sa prévenance, l’autre par son humour. Je n’ai rien à redire sur l’ambiance, l’histoire ou les personnages, l’intrigue est là, les retournements de situation aussi, les personnages sont attachants au possible, la relation amoureuse fait vraiment réelle,…

Le seul bémol que je pourrais trouver concerne les répétitions des pensées d’Elena. L’auteur finit beaucoup de paragraphes en rappelant que Elana aime Henry mais que lui non, et à la longue, c’est un peu énervant. Mais sinon, c’est un sans-faute. Désormais, cette auteur fait partie de la liste de ceux dont j’achète les romans les yeux fermés car je leur fait confiance pour me donner une belle histoire bien construite !

Très bon

Acheter ce roman sur Amazon

 
A propos Songe d'une nuit d'été 768 Articles

Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Ce roman me faisait envie, mais avec ton avis, je fonce.
    Pourtant je n’aime pas particulièrement les historiques, mais je trouve qu’il y a un certaine amélioration chez Harlequin dans cette catégorie.
    Bon weekend

    • Coucou !
      Je suis très contente si je t’ai convaincue de le lire 😉 C’est le deuxième roman de cette auteur que je lisais, et à chaque fois ça a été une bonne découverte 🙂
      Bonne fin de week end 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*