L’étoile des Highlands de Juliette Miller

Chronique réalisée par RoseRose

L’étoile des Highlands de Juliette Miller

L'étoile des Highlands, Juliette Miller (Harlequin)Nombre de pages : 352 pages
Éditeur : Harlequin
Date de sortie :  1er mai 2015
Collection : Best-sellers Historiques
Langue : Français
ISBN-10: 2280331802
ISBN-13: 9782280331807
Prix Éditeur : 7,50 €
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Écosse, XIIIe siècle
La rage au cœur, Stella peine à faire bonne figure. Comment son père, le chef du clan Morrison, a-t-il pu offrir sa main à Kade Mackenzie, une brute que tout le monde décrit comme un guerrier froid, insensible et ambitieux ? Rien de commun avec le doux Caleb, son amour de jeunesse que son père a banni pour l’avoir courtisée… Pourtant, en tant que fille de chef, Stella sait qu’elle n’a d’autre choix que de se soumettre, car une alliance avec les Mackenzie renforcerait la puissance du clan. Et, à sa grande surprise, la nuit de noces qu’elle craignait tant n’a pas lieu. Plutôt que de la contraindre, son nouvel époux lui propose un étrange marché : elle aura un mois pour s’habituer à lui. Passé ce délai, il la fera sienne…

Mon avis :

Stella est une jeune fille battue dès son plus jeune âge. La violence de son père a réussi à la terroriser. En effet, depuis la mort de sa femme bien-aimée, le laird Morrison a rejeté toute sa colère et sa tristesse sur ses filles, et notamment sur Stella, qui ressemble énormément à sa mère. Pour elle maintenant, le mariage n’est qu’une étape de plus sur son chemin de croix. Pourtant, au fond d’elle, un petit feu de rébellion couve, et il ne va pas tarder à prendre de l’ampleur. Contre toute attente, c’est grâce à Kade, son mari, qu’elle va peu à peu s’ouvrir au bonheur.

La rencontre de Stella et Kade, puis leur apprivoisement, puisque c’est vraiment de cela qu’il s’agit, est très bien menée. On sent qu’ils se tournent autour, puis un pas en arrière, puis ils avancent à nouveau… presque comme un ballet ! La jeune femme a en effet besoin de réconfort et surtout de savoir qu’elle peut faire confiance, et qu’il existe des gens biens prêts à la protéger. Il est dommage que seul le point de vue de Stella, qui est la narratrice, soit pris en compte, on aurait aimé en savoir davantage sur les pensées de son mari. Je pense que cette narration unique a également entraîné l’auteure à faire pas mal de répétitions qui n’étaient pas nécessaires et alourdissent inutilement le récit, comme si elle ne voulait absolument pas laisser passer la moindre pensée de son héroïne.

Les personnages secondaires, comme Aleck, la brute qui sert de bras droit au père de Stella, ou encore les frères de Kade, sont vraiment des personnages à part entière, et on voit que l’auteure a pris du plaisir à en faire des vrais méchants ou au contraire de véritables gentlemen. Les sœurs de Stella méritent également un peu d’attention, notamment la très énervante Maisie, dont le presque-fiancé a décidé d’aller plutôt voir du côté d’une jolie blonde. Une vraie tête-à-claques celle-là, mais qui représente bien les tensions entre sœurs.

Par contre, il y a une scène qui m’a VRAIMENT énervée. Bon, c’est vers la fin et je ne voudrais pas spoiler le livre, mais je peux tout de même vous dire qu’une action doit être faite rapidement, qu’on est pressés, et ben non, Madame et Monsieur prennent tout leur temps (pendant que je me rongeais les ongles en me disant qu’ils méritaient un bon coup de pied au derrière).

En conclusion, quelques points qui m’ont un peu dérangée, mais une histoire dans laquelle on se laisse emporter !

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

2 Commentaires

  1. Il ne faut pas oublier que c’est un tome 2 d’une trilogie ^^, le premier tome paru l’année dernière se nomme la rose des highlands

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.