ASCFÉditions CharlestonLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Fleurs Sauvages de Kimberley Freeman

Fleurs Sauvages de Kimberley FreemanBroché : 448 pages
Éditeur : Charleston
Date de parution : 9 Mars 2015
Langue : Français
ISBN-10 :2368120335
ISBN-13 :978-2368120330
Disponible sur liseuse : Non

Prix éditeur : 22€50

Son résumé :

Beattie : Glasgow, 1929

Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d’une vie remplie de mode et d’étoffes. Ce dont elle n’avait jamais rêvé, c’était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire.

Emma : Londres, 2009

Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Ballet, elle avait tout… jusqu’au jour où elle a tout perdu.

Des décennies les séparent et les deux femmes doivent trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage mènera l’histoire à Wildflower Hill, là où une femme peut apprendre à se relever et savoir ce qu’elle veut vraiment.

Des différences de classes sociales à Glasgow pendant la dépression aux pâturages vallonnés d’une ferme dans la campagne tasmanienne : une histoire inoubliable pleine de passion, d’amour, de secrets et de malheurs.

Mon avis :

Fleurs Sauvages de Kimberley Freeman a été une lecture intense, pleine d’émotions, bouleversante, touchante, et tant d’autres choses encore. Du Royaume-Uni et son climat souvent maussade à l’Australie et sa chaleur, Fleurs Sauvages nous fait traverser le monde comme il traverse les époques, recoupant le passé et le présent, confrontant deux générations et deux modes de vie totalement différents. Ce dépaysement, je l’avais déjà ressenti et adoré avec Les Brumes du Caire de Rosie Thomas, et une nouvelle fois, je suis ressortie comblée de cette lecture qui fait partie indéniablement des pépites du catalogue des Editions Charleston.

Dans ce roman, nous suivons deux femmes : Beatie Blaxland, et Emma Blaxland-Hunter. Grand-mère et petite-fille, ce sont deux femmes qui n’ont rien en commun si ce n’est une volonté de fer, et une force mentale qui font d’elles des femmes extraordinaires et dont on est obligés de se sentir admiratives. Beatie Blaxland, elle, a vécu pendant l’entre deux-guerres, s’est battue pour élever sa fille, est partie à l’autre bout du monde et a été terriblement trahie et blessée par la vie. Emma, quant à elle, est une ballerine mondialement reconnue, qui voit sa vie basculer le jour où elle se blesse et ne peut plus danser.

Dès le début du roman, on sent que cette lecture va être riche et intense, pleine d’amour, mais aussi de déchirures. Et Kimberley Freeman a si bien retranscrit cette réalité, cette dureté de la vie, que l’on est chamboulés de lire tant de justesse dans ce roman, de voir combien la vie n’est jamais facile, mais aussi combien certaines femmes nous laissent admiratives. En effet, c’est quand elle perd tout qu’Emma renoue avec l’histoire de sa famille, et découvre celle de cette femme qu’elle admirait tant quand elle était petite : sa grand-mère, Beatie. On découvre alors une histoire fascinante, qui nous rappelle l’évolution de la situation des femmes au cours des deux derniers siècles, mais aussi l’importance du souvenir. Au milieu de ces Fleurs Sauvages, c’est un peu de nous même que l’on retrouve, en même temps qu’Emma trouve un but à sa vie, et redécouvre la vie de sa grand-mère.

Kimberley Freeman réussit ici à nous faire voyager à travers l’espace et le temps, à nous livrer une histoire aussi belle que complexe, mais qui finalement, ne s’éloigne pas tant que ça de la réalité de la vie. Plus que cela, Fleurs Sauvages nous dépeint des paysages qui nous font rêver, qui nous invite au voyage, tandis que l’histoire que nous raconte l’auteur va tantôt nous choquer, tantôt nous laisser rêveur, suivant le point de vue et l’époque. On sent par ailleurs que l’auteure maîtrise son sujet, et sa plume absolument envoûtante rend ce roman spécial, unique, et un peu à part. En sortant de ce roman, on est nous-mêmes un peu admiratifs de ces femmes, et on a comme l’impression de les avoir connues et côtoyées tant leurs histoires respectives nous touchent profondément, preuve s’il le faut du talent de l’auteure.

Finalement, je ne peux que vous conseiller ce roman si vous recherchez une belle histoire. Kimberley Freeman nous livre ici une histoire pleine de poésie, aussi brutale que douce, mais toujours superbe. Et une nouvelle fois, les Editions Charleston nous prouvent la qualité de leur catalogue, avec cette petite pépite sur l’histoire de ces deux femmes absolument extraordinaires qui ne vous laisseront pas indifférents.

Excellent

Acheter ce roman sur Amazon

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir Aussi

Close
Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils