ASCFDans l'Air du TempsHarlequin &HLES CHRONIQUES DE ROMANSLES LIVRESROMANCE CONTEMPORAINE

Darcy, What Else ? de Teri Wilson

:star: Darcy, What Else ? de Teri Wilson

Darcy What Else de Teri WilsonSemi-Poche: 432 pages
Editeur : Editions Harlequin
Date de sortie : 25 février 2015
Collection : &H
Langue : Français
ISBN-10: 2280334445
ISBN-13: 978-2280334440
Prix Editeur : 10,90€
Disponible sur Liseuse : OUI

Son résumé :
« C’est une vérité universellement reconnue qu’une célibataire à l’aube de la trentaine doit avoir envie de se marier. »
La bonne blague. C’était peut-être vrai au XVIIIe siècle, mais, aujourd’hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue ; d’ailleurs, les hommes, l’amour, le mariage et tout ce qui va avec, elle les a soigneusement rangés dans une petite boîte. Une petite boîte bien fermée et enterrée six pieds sous terre.
Non, vraiment, pour elle, c’est fini. Les hommes sont morts, vive les chiens ! Un chien, ça ne trompe pas, ça ne râle pas, ça vous fait toujours la fête et c’est content de vous voir. Et Bliss, sa chienne adorée, le lui prouve tous les jours. D’ailleurs, c’est elle qu’elle a choisi d’emmener à Londres – de l’autre côté de l’Atlantique ! – pour commencer sa nouvelle vie de nounou de chiens de concours.
Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu lorsqu’elle croise l’irritant et arrogant et désagréable et odieusement sexy Donovan Darcy, milliardaire, éleveur de chiens de race.
Et – accessoirement – membre du jury…

Mon Avis :

On ne compte plus les romans dérivés d’Orgueil et Préjugés, entre les réadaptations, les pseudo suite etc. Ici, Darcy, What Else ? n’échappe pas à cette dénomination. L’auteure s’est librement inspirée du roman de Jane Austen.

L’histoire est celle, non pas d’Elizabeth Bennet mais Scott. Elle est américaine et les hommes, elle en a une piètre opinion. Encore plus des hommes beaux et milliardaires. C’est pourquoi, cette jeune enseignante s’est tournée vers une passion bien moins dangereuse : les chiens et les concours canins. Ce qu’elle n’imaginait pas c’est de tomber sur le seul juré qui saurait lui donner des palpitations incroyables ! Oui mais voilà, en plus de s’appeler Darcy et d’être Britannique, ce bel homme à la verve mordante est aussi… milliardaire.

Tout les oppose et pourtant le destin, des chiens et un peu d’aide, feront tout pour les réunir.

L’histoire en elle-même est librement inspirée des faits se déroulant dans Orgueil et Préjugés. Enfin surtout la globalité du récit. Teri Wilson n’a, en effet, gardé que la forme pour donner une histoire plus actuelle, plus drôle et amusante à suivre. Donovan Darcy est bien moins taciturne et mystérieux que le Darcy de Jane Austen. Bien au contraire, c’est un personnage assez attachant qui va découvrir les affres de l’amour pour la première fois de sa vie. Lui qui fuyait les femmes et la sœur de son meilleur ami comme la peste… Cette Elizabeth va chambouler sa vie du tout au tout. D’autant plus que la belle est loin de se laissé faire et lui donnera pas mal de fil à retordre.

De plus, le contexte avec les concours canins, même s’il ne sert qu’à appuyer l’intrigue amoureuse est assez intéressant à suivre et surtout, cela donnera lieux à quelques situations assez hilarantes à suivre.

Une histoire simple drôle et fraîche qui sait faire mouche.

Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé cette histoire qui sans être exceptionnelle est fraîche et sans prise de tête. Bien que les rebondissements soient prévisibles et que la trame soit un peu trop linéaire, sans doute d’ailleurs mon seul gros bémol; tout va trop dans la facilité. Cependant, j’ai aimé les interactions entre les deux héros ainsi que la tension sexuelle qui s’accumule au rythme des gaffes et des doutes d’Elizabeth. L’héroïne semble prendre un malin plaisir à faire tourner ce pauvre Darcy en bourrique et il faut bien avouer que parfois elle en était assez agaçante.

Au final, j’ai vraiment passé un bon moment avec cette romance contemporaine qui s’inspire librement de l’un de mes romans fétiches. Malgré ses défauts, il reste une valeur sûr pour passer un excellent moment d’oubli des tracas de la vie quotidienne. C’est frais, drôle sans prise de tête  et la plume de l’auteur est vraiment sympa à lire.

A découvrir, juste pour se faire du bien et changer d’air.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Tags
Voir Plus

Artemissia Gold

Administratrice du webzine depuis 10 ans. Songe d’une nuit d’été est un webzine culturel consacré à la littérature (Romans, BDs, Manga, Albums jeunesses etc.) mais aussi au cinéma, aux séries TV, à la musique et tout ce qui touche de près ou de loin au domaine du loisir et de la culture.

9 Commentaires

  1. je suis tentée par ce livre ! ta chronique donne super envie 🙂 je préfère ce genre de romans aux réecritures qui me déçoivent souvent car je n’y retrouve par « l’âme » de l’œuvre…

  2. Je ne lis que depuis peu car adolescente je n’arrivais pas à me projeter dans le livre… C’était de mauvais bouquins voilà tout… J’ai adoré celui-ci qui m’a faite sourire même si effectivement l’histoire est assez semblable à celle de Jane Austin mais ma chienne est un cavalier King 😉 ! Que me conseilleriez-vous dans le même genre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils