Accueil ASCF Trois Mariages et Cinq Prétendants, de Julia Quinn…

Trois Mariages et Cinq Prétendants, de Julia Quinn…

8 Temps de lecture
0
0
3

Trois Mariages et Cinq Prétendants, de Julia Quinn, Eloisa James et Connie Brockway

Trois-mariages-et-cinq-pretendants-9782290087879-30Poche : 308 pages
Éditeur : J’ai Lu pour Elle
Date de parution : 3 Décembre 2014
Collection : Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10 : 2290087874
ISBN-13 : 978-2290087879
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 6€60

Son résumé :

Passionné de chevaux, Hugh de Briarly ne songe pas à s’établir, jusqu’au jour où un accident le rappelle à ses devoirs. Il demande alors à sa soeur Carolyn de lui trouver l’épouse idéale car la tâche lui paraît insurmontable. Carolyn organise donc une partie de campagne et invite une ribambelle de jeunes gens : la timide Gwendolyn et la fougueuse Kate, Georgina, jeune veuve de vingt-cinq ans, le fringant capitaine Oakes et le charmant Alec Darlington, qui compte bien profiter de l’occasion pour caser sa soeur Octavia. De bals en parties de cache-cache, les coeurs se cherchent, se dérobent… mais chacun finira par trouver sa chacune.

Mon avis :

Après avoir vu les bons fleurir sur internet, je dois avouer que j’attendais beaucoup de ce roman, et peut être un peu trop, si bien que je ressors de cette lecture avec un avis assez mitigé. Si je n’ai rien à reprocher à la plume des auteurs (que je n’avais jamais lu auparavant) qui ont su ajouter une petite touche d’humour à leur histoire, je regrette cette impression d’avoir lu trois courtes nouvelles qui gardent le même fond, mais qui ne semblent pas vraiment relié entre elles plus que cela. Je m’explique : dans ce roman, nous suivons plusieurs personnages dans une partie d’automne où cinq hommes vont s’efforcer de trouver l’amour. Comme le titre nous l’indique, cela se terminera par trois mariages. On suit donc trois couples différents, dans leur recherche de l’amour, et c’est là que le bat à blesser pour moi. En effet, chaque auteur semble avoir l’écrit l’histoire d’un couple et si l’idée n’est pas mauvaise, cela donne une impression de cassure entre chaque histoire.

Il faut noter aussi que le roman est très court (300 pages), donc seulement une petite centaine de pages n’est consacrée à chaque couple. On n’a donc que très peu de temps pour s’attacher aux personnages, pour apprendre à les connaître et pour se sentir concerné par leur histoire d’amour. C’est le point que j’ai le plus regretté dans ce roman. On ne connait que peu les protagonistes, on ne sait quasiment rien d’eux et tout va très, très vite. Difficile dans ce contexte de donner une réelle crédibilité à des histoires dont on ne comprend pas toujours le passif. Je l’ai particulièrement ressenti lors de la première nouvelle où l’on découvre les protagonistes pour la première fois et où Gwendolyn et Charters semblent tomber amoureux l’un de l’autre sans même se connaître. Heureusement, ce point s’améliore un peu au fil du roman et la troisième nouvelle est, somme toute, la meilleure pour moi puisque l’on connait déjà un peu plus les héros.

Toutefois, tout n’est pas à jeter dans ce roman, qui m’a tout de même fait passer un excellent moment. On se laisse entraîner par les auteurs et on dévore le roman, comme on dévorerait un paquet de bonbons. Plein de petites touches humoristiques et dans un style assez difficile puisqu’il a été écrit à six mains, il faut avouer que ce livre est plutôt bien réussit malgré certains points noirs. Nul doute que je ne manquerais pas de découvrir individuellement ces auteurs qui ont su me passionner le temps de quelques heures. Léger et frais, c’est une histoire qui ne révolutionne pas le genre, mais qui nous prouve le talent de Julia Quinn, Eloisa James et Connie Brockway pour écrire de bonnes romances historiques. Structurée et cohérente, il faut reconnaître que chaque couple est tout de même assez évident et intéressant à suivre, même si on apprécierait de les connaître plus.

En conclusion, Trois mariages et cinq prétendants est un très bon roman, mais qui souffre quelques défauts à mon goût. Certaines choses auraient pu être améliorés pour rendre ce livre encore meilleur, même s’il m’a fait passer un excellent moment.

Très bon

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Chouquette
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Quand vient la vague, de M. Fargetton et J.C Tixier

Nombre de pages : 288 Éditeur : Rageot Date de parution : 17 janvier 2018 Collection : Hor…