A Un Fil de Rainbow Rowell

9 Temps de lecture
11
0
0

A un fil de Rainbow RowellBroché : 415 pages
Éditeur : Milady Romance
Date de parution : 23 janvier 2015
Collection : Romans
Langue : Français
ISBN-10 : 2811213554
ISBN-13 : 978-2811213558
Disponible sur liseuse : Oui

Prix éditeur : 18€20

Son résumé :

Je n’ai pas envie de rompre avec toi, pas maintenant. Pas ce soir, en tout cas. Ce soir, j’ai envie de faire comme si tout le reste n’existait pas. J’ai envie d’être amoureux de toi.

Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

Mon avis :

Vous avez déjà lu un roman dont vous vous êtes imaginé le scénario dans la tête, et finalement vous aviez tout faux ? Eh bien, oubliez tout de suite ce que vous pensez savoir de ce roman après lecture du synopsis, car vous êtes à des lieues de la vérité et du pouvoir émotionnel de cette histoire. A un fil, c’est unique, c’est beau, ça vous chamboule, ça vous prend aux tripes. J’ai vécu ce roman dans une bulle, loin des autres, et à fond dans cette histoire qui m’a touché, qui m’a rappelé ce qu’est l’amour, le vrai et combien il peut être aussi merveilleux que douloureux. Et je dois avouer que Rainbow Rowell m’a complètement happé par sa plume, par sa justesse, par… Tout en fait. 

Georgie est une jeune femme proche de la quarantaine qui voit son mariage stagner depuis quelques années. Pourtant, elle est toujours follement amoureuse de son mari, Neal, mais sa vie professionnelle a pris le pas sur sa vie personnelle, et petit à petit, elle est devenue comme la cinquième roue du carrosse qui compose sa famille. C’est lorsqu’elle se retrouve seule à Los Angeles pour Noël qu’elle se rend compte de ses erreurs, grâce à un vieux téléphone qui lui permettra de parler à Neal, quinze plus tôt.

Au tout début de l’histoire, j’étais assez dubitative quant à ses conversations avec le passé. Et puis, au fur et à mesure que l’histoire avance, on commence à comprendre où l’auteur veut en venir, où elle nous emmène. Petit à petit, le présent se mêle au passé, les angoisses de Georgie deviennent plus palpables, et l’absence de Neal se fait ressentir, aussi cruelle et douloureuse pour nous que pour Georgie. On découvre alors une histoire d’amour merveilleuse, celle d’un amour comme on n’en connait qu’un seul dans une vie. Alors j’ai commencé à vivre ce roman comme une partie de ma propre vie. La dépression de Georgie, son amour pour Neal, sa vie professionnelle qui prend trop de place et empiète sur sa vie personnelle. D’un coup, les angoisses de Georgie et ont fait écho aux miennes, et je me suis rendue compte de combien Rainbow Rowell avait créé un roman avec une justesse bluffante. Elle nous parle de choses du quotidien, de choses banales somme toutes, mais qui deviennent passionnantes sous sa plume.

A un fil, finalement, c’est tout sauf une histoire banale, mais ça va tellement plus loin qu’une simple romance. En effet, on est loin de la classique romance, où deux personnes se trouvent, tombent amoureuses l’une de l’autre et bataillent avant de finir par un happy end. Cette fois, ce sont deux personnes mariés depuis des années qui doivent se retrouver, faire face à leurs erreurs et à leurs choix pour essayer d’avancer et reconstruire ce qu’ils ont brisé au fil du temps. A travers ce livre, Rainbow Rowell nous rappelle que la vie n’est pas éternelle, que le temps à une emprise sur nous comme sur nos émotions et sentiments, et que parfois, il faut savoir vivre intensément. Et rien que pour ce rappel, mais aussi pour cette si belle histoire, j’ai envie de dire à l’auteur : merci. Du fond du cœur. Parce qu’elle nous donne de l’espoir, et nous offre quelque chose de brillant, et de sublime.

Inoubliable

Coup de Coeur

Acheter A un fil sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Chouquette
Charger plus dans → LES CHRONIQUES DE ROMANS

11 Commentaires

  1. Alexandra ♥

    31 décembre 2014 à 17 05 06 120612

    Très belle chronique ! Merci beaucoup, maintenant il va falloir que j’attende jusqu’au 23 janvier pour pouvoir lire ce petit bijoux ! <3

    Réponse

    • Chouquette

      5 janvier 2015 à 11 11 53 01531

      L’attente en vaudra sûrement la peine, tu verras… ^_^

      Réponse

  2. Lupa

    31 décembre 2014 à 21 09 11 121112

    Moi qui ne suis à priori pas une adepte des romances, celle-ci me semble échapper à la règle ! Merci pour la découverte et excellente fin d’année 🙂

    Réponse

    • Chouquette

      5 janvier 2015 à 11 11 51 01511

      Elle est complètement différente des autres du genre, j’espère que tu la liras et qu’elle te plaira 😉

      Réponse

  3. BleachWood

    1 janvier 2015 à 10 10 20 01201

    Je l’ai dj précommandé pour le recevoir dès sa sortie. Et après ta chronique, j’en ai encore plus envie ^^ Rainbow Rowell a été mon auteur coup de coeur de l’année 2014 et j’ai hâte de lire encore plus de ses livres (surtout sur Simon Snow)

    Réponse

    • Chouquette

      5 janvier 2015 à 11 11 52 01521

      J’espère que tu aimeras dans ce cas ! 😀

      Réponse

  4. Lily bookland

    1 janvier 2015 à 12 12 39 01391

    Très belle chronique, tu me donnes très envie de découvrir ce roman !

    Réponse

    • Chouquette

      5 janvier 2015 à 11 11 52 01521

      Merci 🙂 Je te le conseille vraiment, c’est une superbe histoire.

      Réponse

  5. Clara

    1 janvier 2015 à 20 08 06 01061

    Dans ma PAL, je veux le lire depuis que je l’ai reçu 🙂

    Réponse

    • Chouquette

      5 janvier 2015 à 11 11 52 01521

      Lis-le vite ! ^^

      Réponse

  6. A un fil de Rainbow Rowell-A un fil de Rainbow Rowell

    3 octobre 2017 à 12 12 00 100010

    […] Autre chronique de ce roman : ICI […]

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Quand vient la vague, de M. Fargetton et J.C Tixier

Nombre de pages : 288 Éditeur : Rageot Date de parution : 17 janvier 2018 Collection : Hor…