Accueil ASCF Indomptables Passions d’Anne Rossi

Indomptables Passions d’Anne Rossi

11 Temps de lecture
0
0

Chronique par LittlepadfootLittlepadfoot

:star: Indomptables Passions d’Anne Rossi

Indomptables passions Anne RossiNombre de pages :  320
Editeur :  Harlequin
Date de sortie :  1 octobre 2014
Collection :  Les Historiques
Langue :  Français
ISBN-10:  2280312085
ISBN-13:  978-2280312080
Prix Editeur :  6,90€
Disponible sur Liseuse : Oui

Son résumé :

Elles sont cinq. Cinq héroïnes, toutes d’origines différentes, héritières rebelles ou sages, pures comme l’eau claire ou cachant farouchement leur secret. Chacune avec sa personnalité, son histoire et ses rêves. Mais toutes réunies par une chose : au printemps de leur vie de femme, une rencontre inattendue va bouleverser leur avenir apparemment tracé d’avance. Une rencontre au goût d’interdit, de celles qui vous entraînent dans une passion indomptable. Précipitées par le destin dans les bras d’hommes auxquels tout les oppose, poussées par un tempérament ardent, insoumises dans l’âme, elles devront choisir entre l’appel du cœur et celui du devoir, et traverser les exquis et dangereux tourments du désir. Zulie, Marianne, Isabelle, Hortense et Victoire… L’une après l’autre, elles vont vibrer au rythme de leur nouvelle destinée : l’ivresse de la passion…

Mon avis :

Ce recueil de cinq nouvelles nous plonge dans un univers de piraterie, mais du côté des femmes, malgré que ce soit pourtant un monde d’homme et fait pour les hommes. Comme toutes nouvelles, celles-ci se lisent indépendamment mais la première chose que j’ai adoré, c’est le fait que les histoires se recoupent dans les personnages, que les nouvelles aient un lien entre elles. Les cinq femmes que l’on va suivre ont toutes un lien avec les Enkoutan, une célèbre famille de pirates, avec la redoutable Ma Enkoutan à leur tête.

On suit d’abord Zulie, l’unique fille qu’a eu Ma Enkoutan. Elle a beaucoup de pression sur les épaules, elle doit être à la hauteur de sa mère, tout en voulant se différencier d’elle dans son rôle de pirate. Elle a son propre navire et elle cherche à remettre des pirates dissidents à l’autorité de sa mère, dans le droit chemin. C’est avec son plus grand plaisir qu’elle est escortée dans cette mission par Chen, un ancien esclave recueilli par sa mère, étrangement prêt à tout pour la protéger.

Puis, il y a Marianne, elle n’a rien à voir avec la piraterie, seulement elle s’est trouvée sur le bateau de son père quand celui-ci fut attaqué et pillé par une bande de pirates sans foi ni loi. Dans cette situation, en tant que femme, tout pourrait lui arriver, surtout le pire. Mais c’est sans compter le fait que le capitaine, Olivier Enkoutan, un des fils de la famille de pirate, la prenne sous sa protection. Peut-être que la belle et aristocrate Marianne arrivera à dévier son amour de la mer plutôt vers elle ?

Ensuite, celle que j’ai préféré, Isabelle : c’est une fille adoptive de Ma Enkoutan, abandonnée très jeune par sa mère à la pirate. Elle se retrouve face à une situation très loin de la simple piraterie, elle est enceinte ! Et pas de n’importe qui, de Magny, l’autre enfant adopté de Ma Enkoutan. Sachant que cette dernière ne veut pas de relations entre capitaine Enkoutan, leur relation est vouée à l’échec. Mais lorsque Isabelle sauve Magny d’une mauvaise situation, celui-ci en échange lui promet un trésor caché sur une île où il peut l’emmener. La voici donc embarquée dans une énième aventure, avec le père de son enfant non-désiré.

L’avant-dernière nouvelle concerne Hortense, c’est la fille de Jonaël, l’aîné de la fratrie Enkoutan, qui s’est éloigné de sa mère en s’installant sur une île. Hortense est très éloignée autant physiquement que mentalement du monde de la piraterie, elle rêve de nouveau horizons et de changements. C’est précisément ce qui va arriver lorsqu’un officier anglais est capturé et emprisonné par les pirates de l’île…

Et le final est avec Victoire, la sœur d’Hortense, qui est tout son contraire, c’est l’image même de la piraterie, une vraie descendante de Ma Enkoutan. Dans la nouvelle qui lui est consacrée, elle essaie de faire ses preuves pour obtenir à son tour son propre bateau. Elle va apprendre de ses erreurs et surtout évoluer grâce à Nathaniel, un homme étrange qui officie en tant que chirurgien dans son équipage et qui ne lui fait pas un mauvais effet.

J’ai beaucoup apprécié cette lecture, les cinq femmes ont toutes un caractère de femme forte, ou du moins, le deviennent face aux situations qu’elles doivent affronter. Certains personnages comme Hortense et Marianne, qui semblent fragiles, finissent par surprendre par leur force de caractère. Les autres, Zulie, Isabelle et Victoire qui sont les femmes pirates par excellence, j’ai adoré les voir évoluer malgré la courte histoire qui leur est réservée. Toutes sauront faire face à l’amour et à la passion, mais aussi à l’adversité de ce monde de pirate.

L’auteur a su se renouveler dans les personnages et les intrigues, car même si certaines héroïnes ont des points communs, toutes sont différentes et existent dans leur histoire à part entière. En ce qui concerne l’écriture, j’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de termes techniques par rapport aux bateaux et aux expressions pirates, ça prouve qu’il y a eu une certaine recherche, pour vraiment rentrer dans le thème.

J’ai passé un très bon moment avec les héroïnes, toutes aussi intéressantes les une que les autres, qui nous portent dans cet univers fourbe de piraterie, autant dans la sensualité que dans l’action.

Excellent

Acheter ce livre sur Amazon

Charger plus d'articles similaires
Charger plus par Songe d'une nuit d'été
Charger plus dans ASCF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article qui pourrait vous plaire

Médecin et papa de Collectif d’auteurs

Médecin et papa de Collectif d’auteurs Nombre de pages : 384 pages Éditeur : Harlequ…