LES CHRONIQUES DE ROMANSLES COUPS DE CŒUR DE SONGELES LIVRESTerritoires (FLeuve Noir)YOUNG ADULT

Tes Mots Sur Mes Lèvres de Katja Millay

Broché : 508 Pages
Editeur : Fleuve Noir
Date de Sortie : 2 janvier 2014
Collection : TERRITOIRES
Langue : Français
ISBN-10: 2265097942
ISBN-13: 978-2265097940
Prix Éditeur : 17,50€
Disponible sur Liseuse : OUI

Résumé : Ancienne pianiste prodige, Nastya Kashnikov désire aujourd’hui deux choses : traverser sa période de lycée sans que personne n’apprenne rien de son passé, et faire payer le garçon qui lui a tout pris – son identité, son âme, sa volonté de vivre.

L’histoire de Josh Bennett n’est un secret pour personne. Chaque être qu’il a un jour aimé lui a été pris, jusqu’à ce qu’à 17 ans, il ne lui reste personne. Désormais, il veut qu’on le laisse seul, et les gens le font car quand votre nom est synonyme de mort, tout le monde est enclin à vous laisser votre espace.

Tous… sauf Nastya, cette mystérieuse nouvelle fille à l’école qui a commencé à venir le voir et ne veut plus s’en aller, s’insinuant dans chaque aspect de sa vie. Mais plus il apprend à la connaître, plus elle devient une énigme. Alors que leur relation s’intensifie et que des questions sans réponses s’accumulent, il commence à se demander s’il apprendra un jour les secrets qu’elle cache… ou même s’il le souhaite réellement.

Mon avis

J’ai commencé ce livre hier soir, avec cette envie de m’évader un peu et de passer un agréable moment. Je dois vous avouer que la mission a été plus que réussie et que je n’ai pas pu lever mon nez du bouquin avant d’avoir fini l’histoire (tard dans la nuit). Ce matin, à tête reposée, je me rappelle pourquoi j’ai totalement adoré cette histoire. L’expression Coup De Coeur n’est pas assez forte pour vous dire à quel point ce roman m’a totalement conquise. L’avis d’Artemessia m’avait déjà convaincue : ce roman était fait pour moi mais je n’avais pas encore eu la sincère envie de me plonger dedans. Maintenant, je me mettrais bien des gifles pour ne pas avoir ouvert cette petite pépite avant.

Nous faisons ainsi la connaissance de Nastya, une jeune fille qui débarque dans un nouveau lycée. Elle vit désormais avec Margot, sa jeune tante infirmière de nuit. On comprend facilement que Nastya a un traumatisme, qu’une chose a bouleversé son univers, son monde et l’a tuée ; elle ne parle pas mais n’en pense pas moins à certains moments. Ce n’est pas le fait de ne pas pouvoir mais l’envie de parler lui est passé. Elle s’habille de manière provocante, se maquillant comme une voiture volée ; pourtant, on remarque qu’elle déteste presque attirer l’attention.

Nastya ne parle pas, ne se mêle pas aux autres, évite au possible sa famille et sa tante, court jusqu’à en vomir, et allonge des pages d’écriture dans un cahier chaque jour avant de dormir. Son pêché mignon ? Le sucre. Elle fait des pâtisseries comme personne et apparemment, c’est tout bonnement divin.

Son petit monde va basculer quand elle va faire la connaissance de Josh Bennett. Ce jeune adolescent, doué en menuiserie et émancipé depuis ses 16 ans, n’a plus personne dans sa vie : ils sont tous décédés. Toutes les personnes auxquelles il tenait sont mortes. Josh est donc seul, avec son bois et tous ces millions. Bien sûr, il peut compter sur Drew, son meilleur pote et sur la famille de ce dernier ; il y a aussi Leigh mais entre-eux, ce n’est qu’une histoire de fesses. Ce que Josh ne savait pas, c’est qu’un jour, en prenant la défense de la nouvelle, habillée à la limite de la décence, il allait s’embarquer dans une aventure dont il ne sortirait pas indemne.

Ah mais quelle histoire, je vous jure. J’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage de Josh, que je trouve absolument délicieux ; vous savez, le genre de garçons qu’on rêve tous d’avoir à nos pieds. Non, plus sérieusement, l’auteur a su décrire et faire vivre, de manière si réelle, un adolescent complètement brisé mais qui n’a pas, pour autant, perdu l’espoir et la foi. Elle nous fait comprendre que son histoire est vraiment triste et que beaucoup aurait abandonné la partie mais son Josh reste fort malgré les épreuves, sans jamais devenir larmoyant. Quant à Nastya, c’est un personnage que j’ai adoré suivre tout le long du livre. Elle ne parle pas, mais grâce à certains tours de passe-passe de Katja Millay, on devine aisément qu’elles sont ses pensées, ses doutes et ce qu’elle n’ose pas dire tout haut. Le talent de Katja Millay a été de faire vivre, de manière si vraie, si réelle, les deux héros du livre. Pour une fois, nous n’avons deux héros complètement stéréotypés, qui ont des réactions qu’on pourrait prévoir et c’est un des points positifs de l’histoire : on est dérouté par les réactions imprévisibles de Josh et Katja.

Le secret de l’auteure est aussi de nous avoir offert une histoire où tout n’est pas rose, où les héros s’aiment mais se font du mal. Nous n’avons pas là une histoire banale : cela sort des sentiers battus et c’est pour ça que j’ai adoré le livre. Leur histoire est belle mais elle est terrifiante. On a toujours cette sensation, au fur et à mesure des pages, que quelque chose de terrible va arriver et on a une boule au ventre. On se demande comment les personnages sont s’en sortir et surtout, on se dit que l’un comme l’autre va finir par abandonner et laisser tomber pour se réfugier dans la facilité. Mais c’est mal connaître Nastya et Josh.

C’est un roman à deux voix : on alterne entre le point de vue des deux personnages. Et ça donne une dimension tellement réelle au livre qu’on a l’impression de prendre part leur histoire, de faire partie de leurs mondes, de vivre avec eux mais d’une manière spectatrice. Plusieurs fois, je me suis surprise à parler à Nastya ou à Josh et je dois vous avouer que ça faisait longtemps que je n’avais pas autant pris plaisir à lire et à vivre une histoire.

Vous l’avez compris : que ce soit par les personnages, par la manière dont leur vie est dépeinte, que ce soit par leurs actions ou réactions, que ce soit par les non-dits ; que ce soit par les mots choisis par Katja Millay, que ce soit par les choix qu’elle fait prendre aux personnages, que ce soit par la réalisme avec lequel elle fait vivre ses héros, je suis tombée amoureuse de Tes Mots Sur Mes Lèvres. C’est bien plus qu’un coup de cœur pour moi, je suis encore bouleversée par cette histoire si belle mais si complexe, aussi douloureuse qu’amère.

ACHETER CE LIVRE SUR AMAZON


Autres Chroniques de ce Tome

Chronique d’Artemissia

Tags
Voir Plus

Songe d'une nuit d'été

Songe d'une nuit d'été est un webzine culturel au féminin consacré à la littérature sous toutes ses formes entre autre chose, mais aussi aux séries TV, Films et tout ce qui touche au domaine du loisir.

5 Commentaires

  1. Bonjour 🙂
    Un livre magnifique que j’ai adoré moi aussi 🙂 un livre que je voudrais ne pas avoir lu juste pour le redécouvrir une première fois 🙂

  2. J’en ai assez de voir le mot « broché » ! Car c’est un terme qui signifie que les pages sont cousues ensemble et qu’une couverture est collé pour rassemblé le tout. Aujourd’hui la plupart des livres sont caracolés, c’est à dire que des feuilles sont collées entre elle.
    Je suis certaine que cela ne vous intéresse pas, mais je tenais tout de même à vous le dire. Car à cause de cela les gens qui relie les livres ou sont en étude de reliure, se retrouvent à espérer pouvoir travailler sur ces ouvrages, pour au final être déçu.
    J’espère que vous pourrez juste remplacer « broché » par « nombre de pages » par exemple.
    Merci pour votre travail.

  3. Coucou Charlie, j’ai lu ce livre il y a un petit moment, et pareil je l’ai lu en une nuit,il est juste parfait, j’en ai eu mal aux yeux, autant te dire que j’ai été transporté, histoire incroyable et émouvante !
    Je n’en suis pas sortie indemne
    Love U
    Floe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils